Naples - FC Barcelone (1-1) : les notes des Catalans qui concèdent un bon match nul au stade Diego Armando Maradona

  • Le FC Barcelone a été tenu en échec à Naples
  • Robert Lewandowski a marqué le seul but catalan
  • Le match retour se déroulera le 12 mars

Le FC Barcelone repart avec le match nul
Le FC Barcelone repart avec le match nul / Soccrates Images/GettyImages
facebooktwitterreddit

Le FC Barcelone se rendait au stade Diego Armando Maradona pour une des plus belles affiches de ces huitièmes de finale de Ligue des Champions. Le Barça a dominé le début de match avant de subir. Les Catalans ont concédé un bon match nul avant le match retour à domicile (1-1).

Les Blaugrana jouent un peu leur saison sur cette double confrontation. Distancés en Liga et éliminés de Coupe du Roi, les Catalans jouent leur dernière chance en Ligue des Champions même si la route sera longue et semée d'embuches.

Les hommes de Xavi ont asphyxié leur adversaire d'entrée de jeu, en récupérant un nombre incalculable de ballons très haut sur le terrain. Comme souvent, Robert Lewandowski a débloqué la rencontre d'une magnifique frappe croisée au premier poteau. Malheureusement pour eux, il y avait un autre grand attaquant sur la pelouse. Victor Osimhen a égalisé sur la seule vraie opportunité napolitaine. Tout reste à faire pour le match retour qui se déroulera le 12 mars.

Retour sur le match avec les notes des Barcelonais

1. Marc-André ter Stegen : 5/10

Marc-Andre Ter Stegen
Marc-André ter Stegen - FC Barcelone / Quality Sport Images/GettyImages

Il est très difficile de juger la prestation de Marc-André ter Stegen lors de ce match. L'Allemand n'a absolument rien eu à faire pendant plus de 70 minutes. Il s'est montré précis jeu au pied et propre sur ses sorties aériennes.

Le portier barcelonais s'est incliné sur le seul tir cadré napolitain mais il n'a pas pu faire grand chose sur la belle frappe croisée de Victor Osimhen à bout portant.

2. Jules Koundé : 6/10

Jules Kounde
Jules Koundé - FC Barcelone / Quality Sport Images/GettyImages

Jules Koundé commence à s'habituer à ce poste de latéral droit. Ce soir, il a livré une prestation très solide. L'ancien girondin n'a pas lâché d'une semelle son client du soir, un certain Kvicha Kvaratskhelia. Il ne l'a jamais laissé se retourner, effectuant presque un marquage individuel. L'international français a intercepté de bons ballons et n'a pas hésité à se projeter.

3. Ronald Araujo : 6/10

Ronald Araujo
Ronald Araujo -FC Barcelona / Soccrates Images/GettyImages

En difficulté défensivement cette année, le Barça a besoin d'un son taulier. Ronald Araujo a répondu présent et a montré toutes ses qualités. L'Uruguayen a fait parler toute sa puissance et a fait beaucoup de mal à Victor Osimhen.

Très fort dans le jeu aérien, il a souvent pris le dessus sur le Nigérian. Le numéro 4 a même réussi à trouver des passes intéressantes dans l'entrejeu.

4. Inigo Martinez : 4/10

Inigo Martinez
Inigo Martinez - FC Barcelone / Soccrates Images/GettyImages

C'était un peu la surprise du chef. À 32 ans, Inigo Martinez ne disputait que son huitième match en Ligue des Champions. Victor Osimhen a fait énormément de mal à l'Espagnol en prenant sans cesse le dessus physiquement.

Le gaucher a été à la peine et souvent forcé de faire faute sur le Ballon d'Or africain. Finalement, au terme d'un énième duel remporté par le Nigérian, le Napoli est parvenu à égaliser. Soirée compliquée pour l'ancien de Bilbao.

5. Joao Cancelo : 7/10

Joao Cancelo
Joao Cancelo - FC Barcelone / Soccrates Images/GettyImages

Virevoltant, insaisissable, Joao Cancelo a été un des meilleurs barcelonais ce soir. Le Portugais a multiplié les rushs sur son côté gauche. Sa série de dribbles dans son couloir à la 21e aurait pu permettre au Barça d'ouvrir le score.

L'ancien cityzen n'a cessé d'apporter le danger et a fait beaucoup de mal à Giovanni Di Lorenzo. Défensivement, il n'a pas perdu un duel face à son vis-à-vis face à Matteo Politano. Pas mal pour un droitier qui joue à gauche.

RETROUVEZ LES DERNIÈRES ACTUS AUTOUR DE LA LIGUE DES CHAMPIONS, LES RUMEURS DE TRANSFERTS ET LES DERNIÈRES NEWS

feed

6. Andreas Christensen : 4/10

Andreas Christensen
Andreas Christensen - FC Barcelone / Soccrates Images/GettyImages

Andreas Christensen jouait à un poste auquel il n'est pas habitué et ça s'est vu. Replacé au milieu de terrain par Xavi depuis trois matchs, le Danois a été en grande difficulté ballon au pied.

Souvent mal orienté, l'ancien de Chelsea a loupé plusieurs passes. Il n'a pas non plus gratté beaucoup de ballons et a commis des fautes grossières. Prestation très moyenne de Christensen même si c'est difficile de lui en vouloir.

7. Frenkie de Jong : 6/10

Frenkie De Jong
Frenkie de Jong - FC Barcelone / Soccrates Images/GettyImages

Petit à petit, Frenkie De Jong retrouve un très bon niveau après sa blessure de début d'année. Le Néerlandais a déclaré son amour au Barça et affirmé son envie de rester au club. Ce soir, ça s'est vu, le milieu de terrain a montré beaucoup d'envie et ne s'est pas montré avare d'efforts. L'ancien de l'Ajax a percuté ballon au pied et trouvé de très bonnes passes.

8. Ilkay Gundogan : 7/10

Ilkay Gundogan
Ilkay Gundogan - FC Barcelone / Soccrates Images/GettyImages

Ilkay Gundogan est assurément un des meilleurs catalans de ces dernières semaines. Cela s'est encore vérifié ce soir. L'Allemand a été au four et au moulin ce soir. Il a réalisé un énorme début de match en récupérant trois ballons dangereux très haut sur le terrain.

Insaisissable, il s'est baladé entre les lignes napolitaines. Ballon au pied, le droitier a une nouvelle fois étalé toute sa classe. Il a sans arrêt mis son équipe dans l'avancée. L'ancien cityzen aurait même pu ouvrir le score d'un missile pied droit. Mais, Alex Meret est allé la chercher dans la lucarne d'une claquette.

9. Robert Lewandowski : 7/10

Robert Lewandowski
Robert Lewandowski - FC Barcelone / Mateo Villalba/GettyImages

Robert Lewandowski est un grand attaquant. Nous n'inventons rien en écrivant ces lignes mais le buteur l'a encore prouvé ce soir. Sa note aurait pu être moindre mais il a (encore) débloqué un match très fermé. Invisible en première mi-temps, l'ancien bavarois s'est rapidement frustré.

Mais voilà, le Polonais n'est pas le troisième meilleur buteur de l'histoire de la Ligue des Champions pour rien. Il lui a suffi d'un ballon anodin trouver la faille. Servi à l'entrée de la surface par Pedri, le numéro 9 a magnifiquement croisé sa frappe pour trouver le premier poteau d'Alex Meret et faire un bien fou à son équipe.

10. Lamine Yamal : 5/10

Lamine Yamal
Lamine Yamal - FC Barcelone / Soccrates Images/GettyImages

Sans aucun doute la révélation barcelonaise de ce début de saison. Lamine Yamal est rentré tambour battant dans la rencontre. Omniprésent dans les offensives barcelonaises, le jeune joueur de 16 ans a été dans tous les bons coups en première mi-temps.

Malheureusement, et c'est normal pour son âge, il a eu un peu de déchet dans le dernier geste et ses opportunités ont rarement été dangereuses. L'Espagnol a disparu en seconde période malgré de gros efforts défensifs.

11. Pedri : 6/10

Pedri Gonzalez
Pedri - FC Barcelone / Soccrates Images/GettyImages

Placé sur l'aile gauche dans le XI de départ de Xavi, l'Espagnol est naturellement revenu dans le cœur du jeu pour laisser le couloir à Joao Cancelo. Un peu discret en début de match, le Barcelonais est monté en puissance à mesure que le match avançait.

Pedri a fait du Pedri en récupérant quelques ballons et en les bonifiant. C'est lui qui trouve Robert Lewandowski dans un petit périmètre sur l'ouverture du score.

De l'AS Cannes jusqu'aux sommets de la Serie A, en passant par l'équipe de France, Sébastien Frey s'est livré au micro d'Elvin de Fazio et de 90min au cours d'un long entretien où il retrace sa carrière, évoque les légendes qu'il côtoyé ou affronté, de Roberto Baggio à Gianluigi Buffon, en passant par Zlatan Ibrahimovic, Francesco Totti ou Alessandro Del Pierro, sans oublier le légendaire Ronaldo. 

Abonnez-vous à notre chaine Youtube !