Ligue 1 Mercato

Montpellier : Nicollin dégoûté par le départ de Delort pour Nice

Jean Dubas
Delort a quitté Montpellier pour Nice cet été
Delort a quitté Montpellier pour Nice cet été / SYLVAIN THOMAS/Getty Images
facebooktwitterreddit

Le président du MHSC ne digère toujours pas la façon dont son attaquant phare a quitté le club dans les derniers jours du mercato estival.


En arrachant Andy Delort à Montpellier dans la dernière ligne droite du marché des transferts, cet été, Nice a réalisé l'un des jolis coups de ce mercato en Ligue 1. De quoi régaler ses supporters et laisser amer bien des montpelliérains, fans comme dirigeants.

Nicollin : "L'histoire finit en eau de boudin"

Laurent Nicollin, est l'un d'entre eux. S'il a accepté de laisser partir son attaquant après trois belles saisons au MHSC, le président du club pailladin ne digère cependant toujours pas ce départ et s'en est confié à France Bleu Hérault ce lundi soir.

"Quand le joueur veut absolument partir parce qu’il estime que c’est un plus d’aller à Nice pour sa carrière, on discute, on lui dit qu’il n’y a pas de souci si l’on a ce que l’on souhaite. Il faut reconnaitre qu’il y a plus de potentiel pour être au haut niveau à Nice et gagner des matchs avec un milliardaire qui recrute derrière, un stade à 40.000 places et 25.000 personnes à chaque match. Il y a peut-être plus de potentiel à Nice mais ça ne me regarde pas"

Visiblement amer, Laurent Nicollin n'a pas non plus voulu confirmer les dires du journaliste insistant sur le fait que Delort a marqué l'histoire du club.

"Il a joué trois saisons, ce n’est pas Laurent Blanc, Roger Milla ou d’autres joueurs qui ont plus marqué l’histoire. S’il était resté, il aurait pu marquer l’histoire et être l’un des rares joueurs à battre le record de buts de Laurent Blanc. Il a choisi une autre option, tant mieux pour lui, tant pis pour nous."

Désormais remplacé par Valère Germain au poste d'avant-centre, le président pailladin veut oublier l'international algérien et passer à autre chose.

"On ne va pas s’apitoyer sur Andy qui est quelqu’un que j’apprécie énormément qui a porté haut les couleurs du club pendant trois ans. Il s’est défoncé, il a fait le maximum. L’histoire finit un peu en eau de boudin. Quand tu as une fiancée qui ne veut plus coucher avec toi, tu ne vas pas l’attacher chez toi. Elle s’en va et t’en trouves une autre. Les gens sont déçus, moi le premier. On ne va pas épiloguer. C’est juste la façon. Je pense qu’on aurait pu discuter avec son nouvel agent d’un départ l’année prochaine ou dans deux ans mais pas comme ça"

facebooktwitterreddit