Mondial des clubs 90min : Le Milan AC de 1993/94

Jun 8, 2020, 6:23 PM GMT+2
Le Milan AC de 1994, une des plus grandes équipes de l'histoire.
Le Milan AC de 1994, une des plus grandes équipes de l'histoire. | Alessandro Sabattini/Getty Images
facebooktwitterreddit

À la peine depuis au moins une décennie sur la scène nationale et européenne, le Milan AC n'est plus le club qu'il était lors de ses années glorieuses. Dans les années 90, le club milanais dominait la planète et finissait souvent vainqueur des plus grandes compétitions. Comme en 1994. L'équipe dirigée par l'Italien Fabio Capello s'est imposé comme l'une des meilleurs équipes de l'histoire du football mondial, avec un point d'orgue, une étincelante victoire en finale de Ligue des Champions face au FC Barcelone sur le score de 4 buts à 0.

Une victoire qui reste à ce jour comme l'une des plus marquantes de l'histoire de la compétition. Retour sur cette génération dorée qui a marché sur toutes les équipes du Vieux Continent.

1. Sebastiano Rossi

Sebastiano Rossi
AS Photo Archive | Alessandro Sabattini/Getty Images

Dans les cages, c'est le géant Sebastiano Rossi qui faisait fureur. Gardien de 1m94, il était impressionnant et intimidait ses adversaires. Il reste 12 années chez les Rossoneri avec 240 matchs au compteur.

2. Mauro Tassotti

Mauro Tassotti
Mauro Tassotti | Mark Thompson/Getty Images

Mauro Tassotti ! Le latéral italien par excellence et le meilleur de l'époque à cette période. Un joueur d'équipe, qui donne tout pour le collectif. Joueur très précieux dans l'effectif de Fabio Capello. Il finit sa carrière au Milan AC en 1997 (583 matchs).

3. Paolo Maldini

Paolo Maldini
Alessandro Sabattini/Getty Images

La légende Paolo Maldini. À l'époque, il fait partie des jeunes pousses de l'effectif, mais présente déjà un caractère et une mentalité de vainqueur. La suite, on la connaît. Son numéro 3 est retiré. Plus personne ne peut le porter à moins qu'une personne de sa famille décide de prolonger l'héritage.

4. Alessandro Costacurta

En défense centrale, on retrouve l'éternel Alessandro Costacurta. L'Italien est un enfant du Milan. Sans compter son prêt dans le club de l'AC Monza lors de la saison 1986-1987, l'ancien numéro 5 n'a connu que le club milanais. Un roc défensif qui a formé l'une des plus belles charnières du football mondial avec un certain...

5. Franco Baresi

La légende. Baresi rime avec Milan et Milan rime avec Baresi. Le pilier et le leader de cette défense mais aussi de l'équipe. Capitaine emblématique des Rossoneri, il était déjà à cette époque considéré comme le meilleur défenseur du continent. Inclassable.

6. Marcel Desailly

Marcel Desailly of AC Milan
Marcel Desailly of AC Milan | Getty Images/Getty Images

Un monstre défensif ! Tout juste arrivée de l'Olympique de Marseille où il venait de remporter la Ligue des Champions quelques mois plus tôt, Marcel Desailly s'est directement imposé dans l'effectif italien dès son arrivée. Cependant, ce n'est pas en défense qu'il évolue mais bien au milieu de terrain pour pallier le départ de Frank Rijkaard. Le Français réalise une saison fantastique avec en prime, un but en finale de Ligue des Champions face au FC Barcelone.

7. Demetrio Albertini

L'élégance. Positionné devant la défense aux côtés du Français, Marcel Desailly, Demetrio Albertini a régalé. Aussi bon sur le plan physique que sur le plan technique et capable de déclencher une frappe lointaine, il rassurait ses partenaires lorsqu'il était sur le terrain. Un Grand joueur.

8. Roberto Donadoni

Un des dynamiteurs de cette formation milanaise. Véritable joueur d'aile, il aimait provoquer l'adversaire balle au pied. Travailleur et vif, il faisait de nombreuses différences dans son couloir. Un des joueurs majeurs de l'équipe.

9. Daniele Massaro

Daniele Massaro of AC Milan and Pellizzaro of Padova
Clive Mason/Getty Images

Efficacité ! Daniele Massaro n'était pas là pour se faire des amis sur un terrain. Son objectif : marquer, marquer et encore marquer. L'Italien a marqué de son empreinte la saison 1993-1994. Lors du rendez-vous tant attendu en finale de Ligue des Champions face au Barça, il a montré à tout le monde que c'était un joueur de classe mondiale en guidant les siens vers la victoire en marquant à deux reprises.

10. Dejan Savićević

Dejan Savicevic
Alessandro Sabattini/Getty Images

Un artiste ! Un pied gauche soyeux. Dejan Savićević était un joueur difficile à marquer. Un attaquant imprévisible et surtout doué techniquement. Un des meilleurs de sa génération, mais pas forcément reconnu à sa juste valeur. Il livre une campagne européenne de toute beauté cette année-là. Il délivre une passe décisive et inscrit un but en finale.

11. Jean-Pierre Papin

Star de l'attaque milanaise, Jean Pierre Papin ne réalise pas la meilleure saison de sa carrière. Entre blessures et concurrence, il dispute tout de même 26 matchs toutes compétitions confondues avec un total de 10 buts. Des statistiques plus que correctes.

Bonus

12. Zvonimir Boban

Comment oublier Zvonimir Boban ? Impossible. Le meneur de jeu croate était un joueur remarquable et l'un des meilleurs d'Europe à ce moment-là. Techniquement au-dessus de la mêlée, doté d'un sens de la passe hors du commun et de vista ahurissante, il savait tout faire avec un ballon.

facebooktwitterreddit