Olympique Lyonnais (OL)

Monaco - OL : Quand Benzema et Mbappé adoubent Cherki

Zachary Gauthier
May 3, 2021, 11:21 AM GMT+2
Rayan Cherki célèbre son but face à Monaco ce dimanche soir.
Rayan Cherki célèbre son but face à Monaco ce dimanche soir. / VALERY HACHE/Getty Images
facebooktwitterreddit

Rayan Cherki a marqué son premier but en Ligue 1 à 17 ans. Le but de la victoire dans ce choc entre l'Olympique Lyonnais et l'AS Monaco (2-3). La pépite lyonnaise a reçu les félicitations d'autres cracks devenus stars.

Rayan Cherki avait déjà ressenti la joie de marquer avec l'équipe première, qui plus est de son club formateur. Mais il ne l’avait pas encore fait en Ligue 1. Ce dimanche, le jeune attaquant lyonnais de 17 ans a débloqué son compteur dans le championnat de France lors de la victoire de l'OL à Monaco (2-3), à un moment capital de la rencontre et de la saison.

Entré à la 88ème minute de jeu pour Karl Toko-Ekambi, Cherki a trouvé le chemin des filets moins d'une minute plus tard. Un but d'une importance majeure puisqu'il permet à Lyon de maintenir ses chances de terminer sur le podium du championnat.

Cherki en sauveur

Il a fêté sa réalisation avec sa célébration fétiche : un doigt sur la bouche. Comme il avait fait pour son triplé contre Nantes en Coupe de France. Son but a d'ailleurs provoqué un réel enthousiasme chez plusieurs acteurs majeurs de ce sport. Son coéquipier Memphis Depay lui a fait une dédicace sur Instagram, tout comme Karim Benzema qui a commenté "Bien vu" sur sa publication. "Merci patron" lui a répondu le crack lyonnais. Kylian Mbappé a tenu a salué ce joueur précoce comme lui l'avait été. "Oui, oui" a écrit l'attaquant parisien.

"Il y a eu beaucoup d’intensité", a conclu Cherki à la suite du match sur Canal+. "On avait bien débuté, les dix premières minutes, et on s’est relâché un peu. On est revenu avec d’autres intentions en seconde période. Et ça a payé. On a tout donné. C’est ce qu’on s’était dit dans les vestiaires, tout donner et ne pas faire de calculs. On avait à cœur de prendre notre revanche par rapport à la Coupe de France. C’est rempli. (…) Je suis heureux. J’espère qu’il y en aura plein d’autres. Je remercie avant tout mon équipe d’avoir fait autant d’efforts pour qu’on puisse gagner ce match. (…) Il reste trois matchs, trois finales. On va prendre le maximum de points. Et on fera les comptes à la fin de saison."

Le but du jeune crack des Gones maintient pour l'instant le suspens intact dans la course à la Ligue des champions entre Lyon et Monaco.

facebooktwitterreddit