Zlatan Ibrahimovic

Messi, Cristiano Ronaldo, le PSG... Les vérités de Zlatan Ibrahimovic

Clément Mouffetard
Zlatan Ibrahimovic avec l'AC Milan la saison dernière
Zlatan Ibrahimovic avec l'AC Milan la saison dernière / Francesco Pecoraro/Getty Images
facebooktwitterreddit

Ce samedi, dans un long entretien accordé à France Football, la légende du football, Zlatan Ibrahimovic est revenu sur son passage au Paris Saint-Germain, sa concurrence avec Lionel Messi et Cristiano Ronaldo, mais également sur sa peur de la retraite.


Encore une fois, le Scandinave s'est hissé sur le devant de la scène lors d'une sortie médiatique. Au cours d'une interview donnée à France Football, l'attaquant de l'AC Milan, Zlatan Ibrahimovic (39 ans), s'est confié sur ses années en tant que joueur.

Le buteur, a notamment évoqué son manque de réussite en Ligue des Champions, mais surtout son absence sur le podium du Ballon d'Or. Cependant, selon ce dernier, cela ne prouve rien sur les qualités d'un joueur :

"Vous pensez que j'aurais été un meilleur joueur si je l'avais gagnée ? Si je l'avais gagné, ça aurait été merveilleux. Je ne l'ai pas remportée mais ça ne fait pas de moi un moins bon joueur. C'est comme les mecs qui me disent : 'Zlatan, tu n'as pas gagné la Coupe du monde, t'es pas un bon joueur'. C'est plus simple de gagner la Coupe du monde quand t'es français plutôt que suédois.

Après, pour revenir à la Ligue des champions, plus tu attends, plus c'est agréable de la gagner, non ? J'ai encore des objectifs. Je veux la gagner. En club, j'ai tout gagné à part la Ligue des champions. Mais je ne me plains pas car j'ai fait plus que beaucoup d'autres. Je suis heureux".

"Je n’ai rien de moins que Messi et Ronaldo"

Au cours de cette interview, le Suédois a tenu à mettre les choses au clair au sujet de sa concurrence avec Lionel Messi et Cristiano Ronaldo, considéré par beaucoup comme les meilleurs joueurs du monde.

"Messi et Ronaldo ? Si vous parlez de qualités intrinsèques, je n’ai rien de moins qu’eux. Si vous regardez les trophées, oui, je n’ai pas gagné la Ligue des Champions… Mais je ne sais pas comment vous calculez les choses. Je ne suis pas obsédé par ça. Car quand tu fais de bonnes choses collectivement, l’individuel suit. L’individuel ne peut pas être bon si le collectif n’est pas bon."

Une nouvelle fois, l'ego du Suédois a vite repris le dessus dans cet échange :

"Au fond de moi, je pense que je suis le meilleur au monde. "

Zlatan Ibrahimovic

"J'ai mon histoire avec le PSG"

Arrivée au Paris Saint-Germain en 2012, Zlatan Ibrahimovic avait fait basculer le club dans une autre dimension. C'est l'une des premières grandes stars recrutées sous l'ère QSI ( Qatar Sports Investissements). À Paris, l'avant-centre était considéré comme une véritable légende du football.

Lors de son passage dans la capitale, Zlatan Ibrahimovic avait notamment déclaré : "Je suis arrivé comme un roi, je suis reparti comme une légende", une citation devenue légendaire. Questionné à de multiples reprises sur son successeur au Paris Saint-Germain, le Suédois a estimé qu'aucun joueur ne pouvait se comparer avec lui :

"Comme je l'ai dit, chacun a sa propre histoire. J'ai la mienne avec le PSG. Maintenant, il est temps que quelqu'un d'autre laisse sa devise inscrite dans la pierre. J'ai écrit la mienne : "Je suis arrivé comme un roi, je suis reparti comme une légende." Personne ne peut la récupérer, il faudra qu'ils en trouvent une autre."

"La retraite me fait peur"

À bientôt 40 ans, Zlatan Ibrahimovic continue d'affoler les supporters, mais pour combien de temps encore ? Par la suite, Zlatan a évoqué l'une de ses plus grandes frayeurs, la retraite :

"Je pense. Pour chaque joueur, c'est très dur quand tu dois prendre ta retraite. Durant ta carrière, tu es programmé. Tous les jours, tu te lèves, tu manges ton petit-déjeuner, tu t'entraînes, tu finis l'entraînement, et puis quelqu'un te fait tes soins, on te prépare ton déjeuner, tu rentres, tu te reposes, tu passes du temps avec ta famille ou autre chose, et le jour d'après, c'est pareil.

Tu appuies sur "repeat". Nous sommes programmés dans nos têtes. Et ça fait vingt ou vingt-cinq ans pour moi. Le jour où tu t'arrêtes, le premier matin, tu te réveilles et tu te dis : 'Je fous quoi maintenant ?' Tu n'es plus programmé et tu entres dans un nouveau chapitre de ta vie. Et ça, ça me fait peur. Que vais-je faire ?"

Cependant, Zlatan Ibrahimovic s'est montré rassurant : "Je n'y suis pas encore, je ne veux pas y penser. Quand ça arrivera, je m'y mettrai. Après ma carrière, je veux disparaître... Quand tu vis dans ce monde pendant autant de temps que moi, tu sais ce que tu as traversé mentalement et physiquement. Alors, je veux juste disparaître et profiter de ma vie".

Malgré son âge, Zlatan Ibrahimovic continue d'afficher pleinement ses ambitions. En juin dernier, le Suédois a été opéré avec succès du genou, dans les prochains jours, il devrait rapidement revenir sur les terrains de Serie A.

facebooktwitterreddit