Olympique de Marseille

MERCATO : Un club brésilien déjà prêt à accueillir Villas-Boas

Matthieu Agro
"AVB" attend sans conteste la conclusion de son aventure phocéenne, où il est tout de même toujours sous contrat
"AVB" attend sans conteste la conclusion de son aventure phocéenne, où il est tout de même toujours sous contrat / Quality Sport Images/Getty Images
facebooktwitterreddit

Au lendemain de l'annonce de son départ, véritable coup de tonnerre dans la maison phocéenne, André Villas Boas suscite déjà l'intérêt de courtisans : Au Brésil, où il a déjà annoncé ses envies d'entraîner, le club de Sao Paulo FC, serait sur les rangs pour l'attirer.


Il n'est même pas encore parti de l'OM. Mais André Villas Boas semblerait déjà avoir trouvé une belle porte de sortie. Selon le quotidien Globo Esporte, le club de Sao Paulo aimerait l'attirer pour remplacer Feranando Diniz, coach démis de ses fonctions lundi.

Les dirigeants du club paulista ont une liste assez large de candidats potentiels, dans lequel figurerait "AVB". Malheureusement, le salaire exigeant du technicien portugais semble être un gros obstacle pour le champion du Brésil.

Déjà approché par Sao Paulo en 2012

Après les évènements rocambolesques de la veille (conférence de presse lunaire suivi d'une déclaration de démission, avant l'annonce de mise à pied de l'entraîneur), André Villas Boas se retrouve au creux de la vague. Un nouveau challenge n'est en tout cas pas à écarter pour l'ancien entraîneur de Porto, d'autant plus au Brésil. Il avait déjà failli signer à Sao Paulo en 2012 !

"Je voulais vraiment être le premier coach portugais là bas, avait reconnu AVB dans un entretien à Fox Sports Brasil. J’ai toujours eu deux grands objectifs : entraîner un club au Brésil et entraîner un club au Japon. Je voulais changer la façon de communiquer, les méthodes d’entraînement, les infrastructures du club..."

Finalement, le deal avec les Paulista n'a jamais été conclu. Mais aujourd'hui, le timing semble adéquat pour le technicien de 43 ans. Il pourrait découvrir un sixième pays, et un troisième continent dans sa carrière d'entraîneur.

facebooktwitterreddit