Real Madrid

Mercato : Pourquoi Varane doit absolument quitter le Real Madrid cet été

Baptiste Blanchard
Raphaël Varane envisage de quitter le Real Madrid cet été.
Raphaël Varane envisage de quitter le Real Madrid cet été. / 90min/Getty Images
facebooktwitterreddit

Après dix saisons au Real Madrid, le champion du monde Raphaël Varane a fait le tour de la question à la Maison Blanche. En fin de contrat, le Français doit s'en aller au mercato estival.


5. En fin de cycle au Real

FBL-ESP-LIGA-REAL MADRID-BETIS
Raphël Varane pense avoir fait le tour de la question au Real Madrid. / GABRIEL BOUYS/Getty Images

Selon les informations de Sport, l'international français songerait sérieusement à s'envoler vers d'autres cieux l'été prochain.

Le champion du monde penserait avoir bouclé la boucle au Real Madrid. Arrivé en 2011 à Madrid en provenance du RC Lens, Varane s'estimerait en fin de cycle dans un club avec lequel il a tout raflé, soit 4 Ligue des Champions, 3 championnats d'Espagne, 1 Coupe du Roi, 2 Supercoupe d'Espagne, 3 Supercoupe de l'UEFA et 4 Coupe du monde des clubs.

L'ancien Lensois veut insuffler une nouvelle dynamique à sa carrière. Cela passerait par un départ de la Maison Blanche pour découvrir un nouveau championnat. À 27 ans et dans la force de l'âge, cela ne serait pas une mauvaise idée.

4. Un avenir intimement lié à celui de Zidane

Raphael Varane, Zinedine Zidane
Raphaël Varane en possession du ballon sous les yeux de son entraîneur Zinédine Zidane. / Soccrates Images/Getty Images

Le vent tourne "très" vite à Madrid. Dans le club aux 13 Ligue des Champions, le standing est très relevé, et les entraîneurs peuvent valser.

Zinédine Zidane, aussi glorieux et légendaire qu'il soit, n'est pas à l'abri d'une éviction en fin de saison.

Si éviction il y a, pourrait-elle influer sur la décision du défenseur central français ? Cet argument doit être pris en considération, tant la relation entre "Zizou" et Varane demeure forte. Pour rappel, c'est Zidane, alors conseiller du président Florentino Perez, qui avait insisté pour enrôler Varane en 2011.

Revenu à la Casa Blanca en mars 2019. Zidane a signé à cette occasion, un contrat de deux ans et demi, jusqu’en juin 2022.

3. Sergio Ramos sur le départ

Raphael Varane, Sergio Ramos
Sergio Ramos et Raphaël Varane ont raflé deux Ligue des Champions alignés ensemble. / Soccrates Images/Getty Images

C'est une nouvelle qui a fait l'effet d'un mini-séisme, mais le capitaine emblématique du Real Madrid Sergio Ramos ne va pas prolonger l'aventure dans la capitale espagnole, après 15 saisons de bons et loyaux services.

Un départ non sans conséquence pour Varane, puisque le Français s'est toujours sublimé aux côtés du guerrier espagnol.

Les deux compères ont tout raflé ensemble, ils ont notamment été alignés en finale des Ligue des Champions 2017 et 2018 contre la Juventus et Liverpool. Deux piliers de la charnière. Le Real leur doit beaucoup.

En outre, Eder Militao et Nacho se sont montrés très performants en quarts de finale de la Ligue des Champions contre Liverpool cette saison. Ils ont montré qu'ils peuvent supporter la pression des grands rendez-vous européens.

2. Le Real veut reconstruire sa charnière (Alaba, Koundé)

David Alaba, Karim Benzema
David Alaba devrait devenir un coéquipier de Karim Benzema la saison prochaine. / Soccrates Images/Getty Images

Pour le Real Madrid, le chantier s'annonce colossal en charnière centrale l'été prochain. Le départ de Ramos étant acté, la direction madrilène s'active pour recruter un successeur du même calibre, et c'est David Alaba qui devrait être l'heureux élu.

Le défenseur autrichien du Bayern Münich, libre de tout contrat avec le club bavarois cet été, est une valeur sûre au sein de la charnière, et est également capable d'évoluer sur les côtés ainsi qu'au milieu.

Celui qui serait amené à former la doublette devant Courtois est Jules Koundé. Le jeune défenseur français de Séville affole les plus grosses écuries européennes, mais le Real Madrid entendrait mettre toutes les chances de son côté pour l'attirer en Castille.

Il faudra pour cela notamment lever la clause libératoire de Koundé, fixée à 80 M€ par le club andalou.

1. Renflouer les caisses du Real Madrid

Raphael Varane
Raphaël Varane contre Elche en Liga. / Eric Alonso/Getty Images

Sous contrat jusqu'en juin 2022, le Français incarnerait une belle opportunité sur le plan économique.

Son départ permettrait au Real Madrid de renflouer ses caisses dans un contexte financier délicat avec la covid-19.

Empêcher un départ du natif de Lille l'été prochain ne serait peut-être pas la meilleure option sur le plan financier pour les dirigeants madrilènes qui veulent recruter, tout en continuant la construction de leur stade ultramoderne.

Varane pourrait effectivement quitter le Real libre de tout contrat l'année prochaine sans rapporter le moindre centime. On doute fort que les Madrilènes acceptent cela, d'autant que le Français possède une valeur très conséquente, estimée à 70 millions d'euros sur Transfermarkt.

facebooktwitterreddit