MERCATO : M'Baye Niang est prêt à baisser son salaire pour rejoindre l'OM

M'Baye Niang
Quality Sport Images/Getty Images

L'attaquant du Stade Rennais a également reconnu que des discussions avaient eu lieu avec le club phocéen ces dernières semaines. Le joueur se dit prêt à "s'engager" si le projet sportif marseillais tient la route.

Les montagnes russes, c'est en quelque sorte le terme qui désigne au mieux la carrière de M'Baye Niang depuis ses débuts en professionnel. Lancé dans le grand bain neuf ans plus tôt par le Stade Malherbe Caen, l'international sénégalais a rapidement été placé sur un piédestal avant de tomber de son petit nuage avec l'AC Milan. Cinq clubs plus tard (7 à seulement 25 ans), M'Baye Niang a partagé ses envies de départ lors d'une intervention au Canal Football Club.

"Retrouver un grand club"

Ce dimanche soir, M'Baye Niang n'a pas caché ses intentions. Un départ semble inéluctable pour l'ancien milanais qui rêve toujours en grand.

"Les dirigeants connaissent aujourd'hui mes intentions: retrouver un grand club. Sans dénigrer le Stade Rennais, qui est un bon club, un très bon club. C'est le club qui m'a permis d'être heureux et de retrouver cette joie de jouer au football."

Un très bon club donc mais pas encore suffisant pour rassasier la folie des grandeurs du Sénégalais qui est surveillé par de nombreuses écuries européennes à commencer par l'Olympique de Marseille.

"C'est flatteur. Il n'y a pas de fumée sans feu. Il y a eu des discussions, mais aujourd'hui, il n'y a rien de concret. L'OM a aussi des problèmes à régler. (...) Oui c'est un club qui m'intéresse, c'est un club qui a une belle histoire. Ils ont aussi des supporters chauds, comme j'aime bien. Si ça doit se faire, ce sera avec grand plaisir et quoi qu'il arrive, le Stade Rennais restera dans mon cœur. C'est un club qui m'a relancé."

Sous contrat jusqu'en juin 2023 avec le club breton, M'Baye Niang se dit prêt à consentir à un effort financier si le projet sportif proposé est alléchant sur le papier.

"Si j'ai le projet sportif comme j'ai eu à Rennes, je peux baisser mon salaire car je vais prendre du plaisir et gagner des trophées."

Recruté pour 15 millions d'euros, M'Baye Niang a répondu aux attentes ces deux dernières saisons et ne ferme aucune porte à l'approche du mercato estival.

"En France, il y a des clubs qui sondent et essaient de savoir sous quelles conditions je pourrais venir. À l'étranger aussi. En Angleterre, tous les clubs cherchent des attaquants. Je trie. À la fin, il n'en restera qu'un. Aujourd'hui, tout le monde parle de Marseille car ma femme est de Marseille, j'aime bien Marseille, j'y suis souvent. Mais il y a d'autres clubs qui peuvent me plaire autant."