MERCATO : Les 15 bonnes affaires à piocher en Ligue 2

Aug 1, 2020, 1:20 PM GMT+2
Benjamin Moukandjo
Benjamin Moukandjo est en fin de contrat à Valenciennes | Fred Lee/Getty Images
facebooktwitterreddit

Stoppée en plein élan, la Ligue 2 regorge de talents parfois encore méconnus. Retour sur ces 15 joueurs susceptibles d'attiser la convoitise des clubs de l'élite.

15. Simon Pontdemé (Chambly)

Auxerre's French goalkeeper Simon Pontde
Simon Pontdemé a enfin obtenu la reconnaissance de ses pairs en Ligue 2 | JEFF PACHOUD/Getty Images

À 32 ans, Simon Pontdemé a enfin obtenu la reconnaissance de ses pairs en Ligue 2 après une première partie d'exercice tonitruante sous les couleurs de Chambly.

Révélé aux yeux du grand public en marge d'une saison encourageante dans l'antichambre de la Ligue 1 avec Niort, le portier français avait tapé dans l’œil de Brest puis d'Auxerre sans connaître la moindre apparition en Ligue 1.

Relancé en 2015 au FC Chambly-Thelle, qui évoluait alors en National, Simon Pontdemé s'est fait une place de premier choix aujourd'hui en Ligue 2. Il est estimé à seulement 325.000 euros par le site Transfermarkt.

14. Maxence Lacroix (Sochaux)

FBL-FRA-LIGUE1-SOCHAUX-TROYES
Le Stade Bonal, antre de Maxence Lacroix | SEBASTIEN BOZON/Getty Images

Révélation de cette saison en Ligue 2, Maxence Lacroix a signé son premier contrat professionnel le 21 août 2017 avant de faire ses grands débuts un an plus tard (le 22 décembre 2018) en marge d'une victoire contre le FC Lorient (1-0).

Implacable en défense, cet imposant (1.90m) et rigoureux baby sochalien (20 ans) a un bel avenir devant lui. La Ligue 1 serait bien inspirée de se pencher sur son cas (725.000 euros).

13. Lilian Brassier (Valenciennes)

FBL-FRA-CUP-VALENCIENNES-DIJON
Lilian Brassier est actuellement prêté par le Stade Rennais | FRANCOIS LO PRESTI/Getty Images

Prêté par le Stade Rennais cette saison, Lilian Brassier devrait inévitablement évoluer un cran plus haut lors du prochain exercice.

Ciblé par Strasbourg ou encore par le récent promu Lorient, l'international des moins de 20 ans ne devrait pas cependant poursuivre l'aventure avec le club breton où la concurrence est féroce à son poste (latéral gauche) selon les derniers échos de l'Equipe.

Un transfert sec serait privilégié par les Rennais. Le natif d'Argenteuil est estimé à 625.000 euros.

12. Ousseynou Thioune (Sochaux)

FBL-WC-2014-COL-SEN-FRIENDLY
Ousseynou Thioune a récemment prolongé son contrat avec Sochaux | JUAN MABROMATA/Getty Images

Le 7 juillet dernier, Ousseynou Thioune a logiquement été récompensé par Sochaux qui a prolongé son contrat jusqu'en 2022.

Arrivé d'Espagne en 2019, le milieu de terrain défensif de 26 ans a disputé 21 matches sur les 28 possibles cette saison. Formé par ailleurs à l'institut Diambars, le Sénégalais a été champion de D2 sénégalaise, lui permettant au passage à cette période d'être convoqué avec la sélection nationale en marge d'une rencontre face à la Colombie.

Le joueur est évalué à 475.000 euros.

11. Matthieu Huard (Ajaccio)

FBL-FRA-LIGUE1-AJACCIO-MONACO
Les fans de l'AC Ajaccio ont pu admirer le talent de Matthieu Huard cette saison | PASCAL POCHARD CASABIANCA/Getty Images

Formé à Rennes entre 2006 et 2016, Matthieu Huard a ensuite parfait son apprentissage avec l'équipe réserve professionnelle avant d'être transféré le 18 juillet 2019 à l'AC Ajaccio.

Considéré comme l'une des plus grandes révélations de cette saison, le natif de Neuilly-sur-Seine (22 ans) n'a pas perdu de temps pour éclabousser la Ligue 2 de son talent. Le joueur est évalué à 525.000 euros.

10. Jessy Deminguet (Caen)

FBL-FRA-FRIENDLY-CAEN-GUINGAMP
Jessy Deminguet sous les couleurs de Caen | CHARLY TRIBALLEAU/Getty Images

Pur produit du centre de formation du Stade Malherbe Caen, Jessy Deminguet est l'un des rares joueurs de cet effectif à avoir maintenu la tête hors de l'eau.

Auteur de 32 matchs en Ligue 1, le milieu de terrain français (22 ans), en stage à Deauville, ne devrait pas s'éterniser en Ligue 2.

Remis d'ailleurs d'une blessure au tendon à la mi-juillet lors d'un match amical contre Quevilly, le natif de Lisieux est estimé à 2.30 millions d'euros.

9. Ugo Bonnet (Rodez)

FBL-FRA-LIGUE2-TOULOUSE-STADIUM
Le Stadium de Toulouse a accueilli les matches de Rodez cette saison | LIONEL BONAVENTURE/Getty Images

En fin de contrat le 30 juin dernier, le meilleur buteur de Rodez (26 ans) cette saison en Ligue 2 est l'un des éléments incontournables du dispositif de Laurent Peyrelade.

Ce dernier s'est exprimé au sujet de l'avenir de son attaquant lors d'un entretien accordé au Centre Presse Aveyron : "je ne me suis jamais posé la question. Je ne gère pas cela. Pour l'instant, Ugo est là, il travaille et il reste sur une très belle saison. Maintenant, il faut confirmer et il a plus de chances de le faire avec nous qu'ailleurs."

Le joueur est évalué à 650.000 euros.

8. Frantzdy Pierrot (Guingamp)

Frantzdy Pierrot
Frantzdy Pierrot lors des demi-finales de la CONCACAF en 2019 face au Mexique | Matthew Ashton - AMA/Getty Images

Victime d'une rupture du ligament croisé antérieur du genou contre le FC Lorient début février, Fratzdy Pierrot devrait faire son retour prochainement après avoir manqué le stage de préparation à Pléneuf Van-André.

Âgé de 25 ans, cet international haïtien a laissé entrevoir de belles promesses lors de la première partie de saison. Sous contrat jusqu'en juin 2023, l'homme fort de Guingamp dans le secteur offensif pèse environ 800.000 euros.

7. Benjamin Moukandjo (Valenciennes)

Benjamin Moukandjo
Benjamin Moukandjo avec le Cameroun | Matthew Ashton - AMA/Getty Images

RC Lens pendant six mois puis Valenciennes pour six petits mois également : Benjamin Moukandjo a encore des difficultés à poser définitivement ses valises depuis son départ du FC Lorient (4 clubs en 3 ans).

Fort d'une longue expérience en Ligue 1 et à l'international avec le Cameroun, l'ancien buteur monégasque peut encore apporter son expérience à un club français de seconde zone en Ligue 1 malgré ses 31 années bien tassées.

Et au vu du CV, 800.000 euros, ça s'apparente presque à une offrande pour un joueur de ce gabarit.

6. Yoann Touzghar (Troyes)

FBL-FRA-LIGUE1-MONTPELLIER-LENS
Yoann Touzghar se remet tout doucement d'une pubalgie | PASCAL GUYOT/Getty Images

Éloigné des terrains pendant une demi-saison, Yoann Touzghar a une faim de loup ces dernières semaines.

À bientôt 34 ans, le Troyen est complètement libéré "de ce poids" après avoir joué pendant deux mois avec une pubalgie douloureuse.

Dans un entretien accordé à l'Est Eclair, l'ancien lensois confie son impatience de retrouver définitivement les pelouses : "je n'ai aucune contrainte particulière dans ma préparation. Pendant deux-trois mois, j'ai beaucoup travaillé le renforcement musculaire, mais ce cap est passé. Je suis à 100%."

À l'heure actuelle, le joueur est estimé à 725.000 euros.

5. Yohan Mollo (US Orléans)

FBL-FRA-LIGUE1-SAINT-ETIENNE-LENS
Yohan Mollo lors de son passage à l'ASSE | JEFF PACHOUD/Getty Images

Si Yohan Mollo ne ferme pas la porte à l'US Orléans, l'ancien stéphanois devrait retourner au Panathinaïkos d'Athènes avant d'être cédé ou prêté dans la foulée.

Arrivé dans le Loiret à la fin du mercato hivernal, l'ancien joueur de Caen a disputé seulement six petits matchs en raison du Covid-19.

Estimé à 475.000 euros, il lui reste encore une année de contrat en Grèce.

4. Marvin Martin (Chambly)

Marvin Martin
Marvin Martin sous les couleurs de Reims | Soccrates Images/Getty Images

Une saison tronquée par les blessures et un retour salvateur sur les terrains pour le principal intéressé : Marvin Martin ne s'estime pas "maudit" lors d'un entretien accordé au Parisien.

Soulagé de pouvoir à nouveau goûter aux joies du carré vert, l'ex-international français n'a pas encore tiré un trait définitif sur une carrière qui bat de l'aile depuis plusieurs années.

À la relance du côté de Chambly, l'ancien joueur du LOSC est satisfait de pouvoir enfin faire une préparation complète contrairement à l'année dernière. Désormais, le mot d'ordre est : "plaisir". Pour un renouveau de l'ex-futur-Zidane ?

3. Alexandre Letellier (US Orléans)

FBL-FRA-LIGUE1-NANTES-ANGERS
Alexandre Letellier sous les couleurs d'Angers | JEAN-SEBASTIEN EVRARD/Getty Images

Fin janvier 2020, Alexandre Letellier a paraphé un contrat de deux ans et demi avec l'US Orléans, les deux dernières années constituant en revanche une option si le club se maintenait en Ligue 2.

En toute logique, la lanterne rouge (19 points) n'a pas réussi à valider l'opération maintien, qui a été fortement compromise par la pandémie du coronavirus.

À 29 ans, l'ancien portier du SCO d'Angers a le loisir de se trouver un nouveau point de chute. Le Français est libre.

2. Thibaut Vion (Niort)

FBL-FRA-LIGUE1-METZ
Thibaut Vion devait s'engager en faveur de Hull City | AFP Contributor/Getty Images

Le latéral de Niort, champion du monde U20 en 2013, a eu le droit à une belle douche anglaise début juillet.

Bien parti pour signer en faveur de Hull City (Championship), relégué depuis en League One, Thibaut Vion a vu son transfert capoter d'une manière impensable.

Lors d'un entretien accordé à France Football, Thiabaut Vion a détaillé les circonstances de ce retournement de situation totalement inattendu : "l'accueil n'était pas digne d'un club qui était il n'y a pas si longtemps en Premier League. Personne à la gare, personne au club pour nous recevoir, même pas le minimum. (...) Quand on a vu les dirigeants, ce qu'ils nous ont proposé n'avait plus rien à voir avec ce qui était prévu. (...) Forcément, ça refroidit. On a essayé de négocier, mais comme tout avait changé, on est finalement reparti."

Une histoire rocambolesque, qui l'oblige désormais à trouver une nouvelle destination. Avis aux clubs de Ligue 1 qui seraient susceptibles d'être intéressés par ce joueur estimé à seulement 325.000 euros.

1. Maxime Barthelmé (Troyes)

FBL-FRA-LIGUE1-LORIENT-NANCY
Maxime Barthelmé quand il évoluait encore à Lorient | JEAN-SEBASTIEN EVRARD/Getty Images

Toujours dans un esprit d'altruisme, le meilleur passeur de la Ligue 2 a manqué de peu le coche pour une accession en Ligue 1 avec Troyes.

Et si Maxime Barthelmé regrette logiquement cette décision d'avoir mis un terme au championnat, l'ancien lorientais estime néanmoins qu'il s'agissait d'une "sage décision de la part du gouvernement, de suspendre les rassemblements et les compétitions sportives."

À 31 ans, ce milieu de terrain expérimenté (110 matchs en Ligue 1) coûte la modique somme de 550.000 euros. Une affaire à ce prix-là.

facebooktwitterreddit