Mercato : Le Bayer Leverkusen refuse une première offre du Real Madrid pour Kai Havertz

Kai Havertz
Kai Havertz a inscrit 11 buts cette saison en Bundesliga. | Jörg Schüler/Getty Images

Très en vue cette saison sous les couleurs du Bayer Leverkusen, Kai Havertz attire la convoitise des plus grands clubs d'Europe. Le Real Madrid est le premier à avoir formulé une offre pour s'offrir le joueur de 20 ans. Selon le média Bild, le club allemand aurait refusé une offre de 80 millions d'euros.

Visiblement, il faudra sortir le chéquier pour s'attirer les services de Kai Havertz. Auteur de 15 buts et de 8 passes décisives toutes compétitions confondues cette saison, le milieu offensif de 20 ans pourrait bien s'envoler pour un grand club la saison prochaine. Selon le média allemand Bild, le Real Madrid aurait formulé une offre à hauteur de 80 millions d'euros pour la jeune pépite. Selon les mêmes sources, le club allemand exige au moins 100 millions d'euros pour laisser partir sa jeune star.

Les enchères pourraient monter très haut

Le Real Madrid n'est pas le seul club sur le dossier Havertz. L'international allemand est dans le viseur de Manchester United mais est surtout surveillé de très près par le Bayern Munich. Vendredi, lors d'une conférence de presse, l'entraîneur bavarois, Hans-Dieter Klick, a avoué qu'il aimerait bien compter sur le talent du prodige dans ses rangs.

"Je pense qu'il y a beaucoup d'entraîneurs qui voudraient avoir Kai Havertz dans leur équipe. Je suis l'un de ces entraîneurs. Je le connais depuis longtemps, depuis que j'ai accompagné l'équipe d'Allemagne au Championnat d'Europe U17 en Azerbaïdjan. Même à l'époque, il avait montré à quel point c'est un bon joueur."

Hans-Dieter Klick, entraîneur du Bayern

Ce n'est pas nouveau, le club munichois a pour habitude d'affaiblir ses rivaux de Bundesliga. Ce n'est donc pas impossible que les dirigeants du Bayern passent bientôt à l'offensive pour le numéro 29 du Bayer Leverkusen. Sans oublier bien sûr, une probable surenchère du club madrilène. La saga Kai Havertz promet d'être passionnante.