Olympique Lyonnais (OL)

Mercato : Jérôme Boateng révèle les coulisses de son arrivée à l'OL

Alexis Goudlijian
Jérôme Boateng la recrue phare de l'été lyonnais.
Jérôme Boateng la recrue phare de l'été lyonnais. / JEFF PACHOUD/Getty Images
facebooktwitterreddit

À l'occasion d'un entretien avec le média allemand Sport 1, Jérôme Boateng a donné ses impressions depuis son arrivée à Lyon et dévoilé les coulisses de son choix. Rejoindre la Ligue 1, une décision saluée.


Recrue phare de la fin de mercato avec l'Olympique Lyonnais, Jérôme Boateng arrive avec une réputation de patron en puissance pour les Gones.

Défenseur central archi expérimenté, l'ancien du Bayern Munich devra porter le club rhodanien. Dans un entretien avec le média allemand Sport 1, il a d'ailleurs raconté les coulisses de son arrivée ce samedi :

"Je n'étais pas anxieux à l'idée de trouver un nouveau club.Je me suis plutôt demandé : quel club dois-je choisir ? Je me suis toujours dit que j'attendrais d'avoir la bonne intuition. Avec Lyon, c'était le cas. J'ai aimé le club, le projet et les objectifs de l'entraîneur Peter Bosz. Nous avons eu de très bons échanges", a assuré l'arrière allemand de 33 ans.

Ribéry lui a parlé, Flick aussi

Boateng a-t-il été conseillé dans son choix de rejoindre l'OL ? Eh bien oui. Parmi ceux qui lui ont vanté les mérites des pensionnaires du Groupama Stadium, se trouve un certain Franck Ribéry : 

"Il m'a écrit un message et m'a dit que Lyon était un super club en France. Il est heureux pour moi". Le Français n'a pas été le seul, l'ancien coach du Bayern Munich, Hans-Dieter Flick l'a imité :

"Il m'a dit que Lyon était un bon club, de niveau international, et qu'il serait heureux pour moi si mon transfert à Lyon se réalisait. Il m'a dit que je devais prendre la décision seule et qu'en fin de compte, je devais écouter mon intuition et mon cœur", a ajouté l'Allemand, qui a donc fait un choix salué.

Boateng veut s'imposer en leader, mais...

Très content d'avoir rejoint la cité des Gones dans ce mercato, l'international allemand s'est aussi penché sur son rôle. L'ex-Bavarois veut être un leader technique, avant d'être un guide moral. Celui-ci ne veut pas griller les étapes.

"J'accepte un rôle de leader, mais je ne veux pas entrer dans le vestiaire et dire : 'Hé les gars, voici le patron'. Tu peux toujours me parler, je me considère comme un lien entre l'entraîneur et l'équipe et je veux apporter mon expérience ici. Et je veux transmettre à l'équipe cette mentalité de gagnant que j'ai acquise au cours de ma carrière". Des propos très clairs.

facebooktwitterreddit