Ligue 1

Mercato : Hugo Ekitike ouvre la porte à un départ

André Maleh
Hugo Ekitike sous les couleurs du Stade de Reims.
Hugo Ekitike sous les couleurs du Stade de Reims. / Eurasia Sport Images/GettyImages
facebooktwitterreddit

L'attaquant français du Stade de Reims est l'une des révélations du championnat de France. À seulement 19 ans, Hugo Ekitike est courtisé par les plus grandes écuries européennes. L'option d'un départ lors de ce mercato n'est pas fermée à en croire le joueur.


Pour sa première saison avec le Stade de Reims en Ligue 1, Hugo Ekitike, formé au club, est le meilleur buteur de son équipe. Longtemps blessé aux ischio-jambiers, l'attaquant français revient peu à peu sur les terrains.

" Je l’imagine (son été) mouvementé "

Courtisé par de grandes écuries européennes, le joueur de 19 ans s'est confié au micro de L'Équipe autour de son avenir : " Je m’estime prêt pour tout. Que ce soit rester ici ou relever un challenge pour lequel tout le monde est d’accord. (...) Je pense que des personnes vont montrer de l’intérêt pour moi. De mon côté je serai tranquille car je suis entouré par les bonnes personnes pour gérer ça."

L'international des moins de 20 ans ne ferme pas la porte à un départ malgré tout l'amour qu'il a pour son club : " Quand je suis parti (en prêt, ndlr) l’année dernière, je m’étais dit : “Jamais je ne pourrais m’imaginer ne pas faire une saison ici, dans mon club.” Ça me tenait trop à coeur. Jouer ici, ce n’est pas un boost, car je me booste déjà moi-même. Mais c’est une chance. Et si je peux inspirer des jeunes d’ici, j’aurai réalisé un de mes rêves. Quand j’étais petit, je voulais devenir un grand joueur de Reims. "

Avec 9 buts en 23 apparitions de Ligue 1 cette saison, Hugo Ekitike a refusé une offre de Newcastle l'hiver dernier : " Je respecte beaucoup ce grand club. Mais ça s’est fait de manière rapide, ce n’était pas le timing. C’était mieux pour moi de rester ici, de faire une saison complète, de confirmer." Egalement pisté par le Borussia Dortmund, Ekitike ne manque pas de prétendants.

facebooktwitterreddit