MERCATO : Adama Traoré suscite l’intérêt de prétendants de prestige

Adama Traore
Harriet Lander/Copa/Getty Images

Assez logiquement, vu sa saison et sa cote, le musculeux joueur de Wolverhampton est dans les petits papiers de plusieurs grosses écuries anglaises et espagnoles.

Si tout joueur de FIFA 20 l'a déjà testé sur console de jeu, les dirigeants des plus gros clubs européens aimeraient en faire de même IRL (dans la vraie vie). Le Birmingham Mail a, en effet, publié la liste actualisée des clubs qui suivent de près Adama Traoré pour le prochain mercato. Et elle est plus que fournie avec Manchester United, Liverpool et Manchester City en Angleterre, mais aussi le FC Barcelone et le Real Madrid en Espagne.

Les Red Devils sont les derniers à rejoindre la course pour l'homme le plus costaud de Premier League. Liverpool a longtemps été le club qui revenait le plus fréquemment dans les rumeurs, alors que City est un peu moins cité outre-Manche Attention cependant à ne pas sous-estimer les prétendants venus de Liga.

Adama Traoré : "Je ne ferme la porte à aucune possibilité"

Si l'actuel joueur de Wolverhampton évolue sur le sol britannique depuis 2015, il est en effet né en Espagne et a rejoint les équipes de jeune du FC Barcelone à l'âge de huit ans. Libéré par les Catalans après deux saisons pleines en réserve, ils pourraient aisément séduire leur ancien protégé... qui n'aurait pas de remords à porter le maillot du rival Real Madrid, comme il l'avait affiché dans une interview pour La Vanguardia plus tôt cette année :

"Ce ne serait pas un problème pour moi de jouer pour Madrid, je ne ferme la porte à aucune possibilité."

Adama Traoré
Adama Traore
Philipp Schmidli/Getty Images

Ce qui est sûr, c'est que la cote de Traoré est au plus haut actuellement, après une saison pleine (6 buts, 12 passes décisives en 43 rencontres toutes compétitions confondues). Les Wolves avaient posé 20 millions d'euros sur la table pour le recruter en 2018, transfert le plus cher de leur histoire à l'époque. Un investissement qui devrait s'avérer plus que rentable.