Ligue 1

Mauricio Pochettino encense la Ligue 1

Dridi Amichi
Pochettino s'exprime sur la Ligue 1
Pochettino s'exprime sur la Ligue 1 / Eurasia Sport Images/GettyImages
facebooktwitterreddit

Lors d'un entretien accordé au site officiel de la Ligue 1, l'entraîneur du Paris Saint Germain, Mauricio Pochettino, a comparé le championnat français au championnat anglais.


Large leader avec le PSG en championnat, Mauricio Pochettino est très critiqué. Si les résultats sont là, le contenu des matchs du club de la capitale est décevant tant l'équipe regorge de talents. Lors d'un entretien accordé au site de la Ligue 1, l'entraîneur du club de la capitale a dit tout le bien qu'il pense du championnat français.

"C'est une ligue très compliquée"

"Je ne dis pas que c’est un meilleur championnat que la Premier League, je pense que dans la façon dont les matchs sont ici, je pense qu’ils sont plus physiques que la Premier League. J’ai l’impression que c’est une ligue très compliquée. Je pense que c’est la ligue la plus physique au monde. Je pense que le talent est incroyable (…) Chaque match, vous pouvez le voir, toutes les équipes ont de la qualité, ont la capacité de gagner les matchs, de ne jamais abandonner. Je pense que c’est une très bonne ligue, et nous sommes si heureux d’être là".

L'entraîneur du PSG a ensuite évoqué le style de jeu de son équipe. "Je pense que nous devons toujours en tant qu’entraîneur, adapter nos idées. Le plus important est d'essayer de décider du plan pour eux (les joueurs), ou de leur stratégie pour performer de la meilleure façon et d'essayer de gagner des matchs, car c'est l'objectif de tout entraîneur. Notre identité, ou la façon dont nous aimons jouer, peut-être que dans différents clubs, nous pouvons peut-être utiliser cela à 100%. Dans des clubs différents, ça peut être un pourcentage plus élevé, à Paris c’est peut-être moins."

Avant d'évoquer l'objectif principal du club, la Ligue des Champions. "Si on sent que c’est une obligation on commence à mettre des limites, à mettre trop de choses sur les épaules qui ne vont pas aider au final. C’est pourquoi nous devons vivre cette histoire en voulant gagner, sans avoir l’impression que c’est une obligation."

facebooktwitterreddit