Paris Saint-Germain

Mauricio Pochettino compare le PSG à Manchester City

Quentin Gesp
Mauricio Pochettino a comparé le PSG à Manchester City
Mauricio Pochettino a comparé le PSG à Manchester City / ANNE-CHRISTINE POUJOULAT/GettyImages
facebooktwitterreddit

Annoncé sur le départ depuis de longs mois, Mauricio Pochettino vit sans doute ses dernières heures sur le banc du Paris Saint-Germain. L'Argentin, lui, continue de défendre son bilan et de réclamer du temps dans la Capitale.


Le feuilleton autour du futur de Mauricio Pochettino se poursuit. Sur le banc du Paris Saint-Germain depuis janvier 2021, le manager argentin passé par Tottenham sait qu'il vit probablement ses toutes dernières heures sur le banc du club de la capitale.

Lâché par sa direction qui lui cherche un remplaçant à l'aube de la saison 2022/23, Pochettino tente tant bien que mal de défendre son maigre bilan lors de passages médiatiques. Invité par la télévision catalane Esport 3, l'Argentin s'est voulu optimiste. Et s'est lancé dans une comparaison avec Manchester City : "Le PSG cherche désespérément à gagner la Ligue des champions. Le but est de le gagner et il est normal que des troubles se produisent, mais nous les avons surmontés en remportant le Championnat tout comme City l'a remporté en Angleterre", a-t-il déclaré.

Pochettino a "deux doigts" d'éliminer le Real Madrid

Sur le plateau de l'émission, il a d'abord voulu relativiser sur sa situation. "Il me reste une année de contrat et il y a beaucoup de rumeurs. Chaque semaine on me vire. Le PSG suscite ce genre de choses", a-t-il lancé. "Diriger un vestiaire avec autant de stars a été une expérience d'apprentissage quotidienne. Nous étions à deux doigts d'éliminer Madrid, comme Chelsea, City et Liverpool. Nous sommes passés par là. Je pense que nous étions bien supérieurs, mais il nous a manqué la touche finale. Si l'objectif est de gagner la Ligue des champions, il est normal de générer ce genre de tempête"

L'Argentin a aussi ajouté un mot sur son futur, se disant relativement confiant. "Il y a beaucoup d'impatience dans le club. Je pense qu'on va chercher la bonne formule d'entente pour que les joueurs, le staff technique et la direction puissent tous aller dans la même direction. Le club essaie de se réinventer. Le Président va bientôt expliquer son nouveau projet, mais je suis calme." Pas sûr toutefois que son calme suffise pour lui assurer une place sur le banc du PSG la saison prochaine... Les noms de Christophe Galtier, Zinédine Zidane et Antonio Conte sont toujours autant évoqués.

facebooktwitterreddit