CAN 2021

Maroc-Malawi (-) : les 4 leçons à retenir de la qualification dans la douleur des Marocains

Emilien Schoenher
Le Maroc s'est qualifié dans la douleur.
Le Maroc s'est qualifié dans la douleur. / KENZO TRIBOUILLARD/GettyImages
facebooktwitterreddit

Le Maroc se qualifie pour les quarts de finale de la CAN 2021 en s'imposant grâce à un coup-franc sublime d'Achraf Hakimi face au Malawi (2-1). Les Lions de l'Atlas affronteront la Côte d'Ivoire ou l'Egypte au prochain tour.

1. Achraf Hakimi en sauveur de la nation

FBL-AFR-AFCON-2021-2022-MAR-MWI
Achraf Hakimi a inscrit un sublime coup-franc. / KENZO TRIBOUILLARD/GettyImages

Il aura fallu un éclair de génie à la 70e minute de jeu pour délivrer tout un peuple. Achraf Hakimi s'est mué en sauveur de la nation en inscrivant un superbe coup-franc synonyme de qualification du Maroc pour les huitièmes de finale de la CAN 2021.

Avant cela, le latéral droit du PSG a réalisé une grande performance. Intenable sur son côté droit, la majorité des actions offensives marocaines viennent de son côté. Il déborde et prend facilement de vitesses les défenseurs du Malawi, énormément de ballons sont passés par les pieds du Marocain.

En première mi-temps, il aurait même pu être l'auteur d'un autre sublime coup-franc, sans compter sur l'intervention exceptionnelle du gardien des flammes. Achraf Hakimi est l'élément essentiel de cette sélection marocaine.

2. Le Maroc inquiète dans les 30 derniers mètres

FBL-AFR-AFCON-2021-2022-MAR-MWI
Sofiane Boufal a manqué une grosse occasion en première mi-temps. / KENZO TRIBOUILLARD/GettyImages

Opposé à un Malawi assez faible comme attendu, le Maroc a très largement dominé le Malawi. Pourtant, la délivrance est arrivée beaucoup trop tard dans ce match. 75% de possession de balle, 24 frappes pour 10 cadrées. La décision de la rencontre va finalement se faire sur coup de pied arrêté grâce à une merveille d'Achraf Hakimi.

Les Lions de l'Atlas ont pêché dans les 30 derniers mètres. Trop d'imprécisions dans la dernière passe et dans le dernier geste à l'image d'une occasion immanquable que ne va pas convertir Sofiane Boufal en fin de première mi-temps. Le Maroc aurait dû enterrer ce match beaucoup plus tôt mais n'a pas réussi à le faire. Inquiétant avant les quarts de finale qui les opposeront à la Côte d'Ivoire ou à l'Égypte, deux excellentes nations africaines.

3. Charles Thomu infranchissable

FBL-AFR-AFCON-2021-2022-MAR-MWI
Charles Thomu, gardien du Malawi est l'auteur d'un grand match. / KENZO TRIBOUILLARD/GettyImages

Charle Thomu, portier du Malawi, aura permis à tout un peuple d'espérer accrocher le nul. Le gardien des flammes aura réalisé une prestation de haut vol. Le joueur de 23 ans, sur le banc lors deux premiers matchs de la compétition a gagné sa place en réalisant une grande prestation contre le Sénégal, ce qu'il a réitéré face au Maroc.

Thomu a réalisé huit parades et a écœuré les attaquants marocains. Il a également bénéficié d'un peu de chance avec une barre et un poteau touché par le Maroc.
Pour tromper sa vigilance, il aura fallu un exploit sur le magnifique coup-franc tiré par Achraf Hakimi. Il a gardé son pays en vie le plus longtemps possible et grâce à lui, le Malawi a pu espérer pendant 70 minutes arracher les prolongations.

4. Le Malawi courageux et ultra efficace

FBL-AFR-AFCON-2021-2022-MAR-MWI
Le Malawi sort la tête haute de cette compétition. / KENZO TRIBOUILLARD/GettyImages

Le Malawi s'est présenté dans ces huitièmes de finale en tant qu'outsider. Face au Maroc, les flammes ne pouvaient pas espérer grand chose, et pourtant !
À la surprise générale ils mènent sur une frappe splendide de Mhango dès la 7e minute de jeu. Par la suite, ils se contentent de très bien défendre en bloc et essaye de contenir un maximum les assauts marocains, ce qu'ils parviennent à réaliser avec brio, en comptant notamment sur un excellent gardien.

Procédants en contre, ils arrivent à être dangereux quelques fois. 4 frappes au total, 2 cadrées, pour un but, preuve de l'efficacité dans ce domaine des joueurs du Malawi. C'est une équipe qui a lutté avec ses armes et qui a mis à mal et fait douter le Maroc. Ils auraient même pu amener les Lions de l'Atlas en prolongations avec un peu de chance. Grande performance du Malawi qui sort la tête haute de la compétition.

facebooktwitterreddit