Euro 2020

Marcus Thuram et Thomas Lemar quittent l'entraînement de l'Equipe de France sur blessure

Tibor Turpin
Lemar s'est fait aidé pour sortir de la pelouse.
Lemar s'est fait aidé pour sortir de la pelouse. / FRANCK FIFE/Getty Images
facebooktwitterreddit

L'hécatombe n'en finit plus pour les Bleus ! Après les sorties sur blessures de Lucas Digne et Lucas Hernandez face aux Portugal, c'est au tour de Marcus Thuram et Thomas Lemar d'être touchés lors de la séance d'entrainement d'après-match.


Après les blessures des deux Lucas (Digne et Hernandez) les Bleus vont possiblement devoir se passer de Thomas Lemar et Marcus Thuram.

Au lendemain du match nul contre le Portugal (2-2) lors de la dernière journée des phases de poules de l'Euro, les Bleus étaient à l'entraînement ce jeudi. Dans ces configurations, il s'agit surtout de séances pour ceux qui n'ont que peu ou pas joué la veille. Étirements, accélérations, toro, travail de passes puis exercices avec centres et finition étaient au rendez-vous. Les Bleus ont terminé l'entrainement par la traditionnelle opposition cinq contre cinq. Lors de ce dernier exercice, Marcus Thuram, sur un geste anodin, a été touché aux adducteurs et a quitté l'opposition.

Très peu de temps après son départ de la séance, c'est Thomas Lemar qui a lui aussi été touché à la jambe gauche après un choc avec Mike Maignan. Selon les premières impressions sur place, cela a l'air plutôt sérieux pour le joueur de l'Atletico Madrid. Il a quitté la pelouse, soutenu par deux membres du staff.

Une hécatombe chez les Bleus

Les deux joueurs ne sont pas les premiers à se blesser lors de la compétition et plusieurs joueurs commencent à se plaindre des conditions.

Après la blessure d'Ousmane Dembélé face à la Hongrie (1-1) et les deux Lucas (Digne et Hernandez) contre le Portugal (2-2) ce sont les 4ème et 5ème joueurs blessés depuis le début de l'Euro pour l'équipe de France.
En comptant les matchs de préparation, on peut rajouter Karim Benzema qui était sorti après une béquille face à la Bulgarie (3-0).

Plusieurs joueurs se sont plaints après les matchs à Budapest d'une très forte chaleur. Pas habitué à jouer sous ce genre de température, cela pourrait expliquer les blessures à répétition.

"Ce sont des conditions pas évidentes avec une grosse chaleur, les organismes sont mis à rude épreuve d'autant qu'on a joué des matchs à forte intensité. On a fait une grosse préparation physique et on est logé à la même enseigne que les autres équipes. Mais c'est vrai que jouer sous ces fortes chaleurs, ça peut amener plus de fatigue.", a notamment déclaré Jules Koundé en conférence de presse cet après-midi.

facebooktwitterreddit