Manchester United - West Ham (1-1) : Les 5 leçons à retenir de la nouvelle désillusion des Red Devils à domicile

Mason Greenwood, Nemanja Matic
Mason Greenwood a inscrit son 10e but en Premier League | Clive Brunskill/Getty Images

Manchester United s'est compliqué une nouvelle fois la tâche face à West Ham United (1-1) ce mercredi soir, neuf jours après avoir concédé le match nul face à Southampton à Old Trafford (2-2). Les Red Devils joueront leur place en Ligue des Champions face à Leicester ce dimanche (17 heures).

Le réflexe humain coupable

Le VAR peut parfois se montrer cruel et Paul Pogba l'a appris à ses dépens.

Juste avant la pause, les Hammers ont bénéficié d'un excellent coup franc à une trentaine de mètres. Décalé par l'un de ses partenaires, Declan Rice a envoyé un pétard totalement dévissé à hauteur du visage de Paul Pogba qui, par réflexe, s'est protégé la tête avec l'aide de ses bras.

Suite à l'intervention de l'assistance vidéo, l'arbitre de la rencontre a décidé d'accorder un pénalty aux hommes de David Moyes malgré la non intentionnalité du geste. Un coup de massue pour les Mancuniens avant de regagner les vestiaires.

Les Red Devils s'entêtent dans l'axe

Devenu une force depuis la reprise du football anglais, les coéquipiers de Bruno Fernandes ont tenté de reproduire des mouvements et des enchaînements dans l'axe malgré un bloc bas de la défense de West Ham United.

Sans solution, les joueurs offensifs de Manchester United se sont heurtés à une véritable muraille défensive malgré quelques approches sur les côtés pour le moins infructueuses. Une tactique compréhensible au vu des résultats fructueux observés par le passé. Finalement, la libération est intervenue suite à une combinaison entre Anthony Martial et Mason Greenwood... dans l'axe.

Pour autant, les Mancuniens devront afficher un tout autre visage sur la pelouse de Leicester lors de cette dernière sortie en Premier League. Paul Pogba et Bruno Fernandes, moins influents ce mercredi soir, seront attendus au tournant dans cette dernière étape pour la qualification à la Ligue des Champions.

Le show Greenwood

Légèrement emprunté lors de ses dernières sorties mancuniennes en raison de la répétition des matchs et des efforts, Mason Greenwood a parfaitement répondu à l'ouverture du score de Michail Antonio en venant tromper du pied gauche un Lukasz Fabianski loin d'être inquiété depuis le début de la partie.

La petite pépite anglaise de 18 ans en a profité pour inscrire son dixième but de la saison en Premier League, devenant au passage le plus jeune joueur (18 ans et 10 mois) cette saison à atteindre ce total dans les cinq grands championnats.

Au courage

À la lutte pour le maintien, West Ham United s'est fait violence ces derniers jours en pulvérisant dans un premier temps Norwich City (0-4) puis Watford (3-1) six jours plus tard.

Depuis, David Moyes semble avoir trouvé la bonne ossature malgré de nombreuses absences et des joueurs qui peinent à rentabiliser l'investissement consenti par les dirigeants des Hammers ces deux dernières saisons (191 millions d'euros). La survie est proche. West Ham devra forcer une toute dernière fois face à Aston Villa lors de la dernière journée.

Michail Antonio tout en puissance

En verve depuis le restart, Michail Antonio marche sur l'eau après une première partie d'exercice délicate à appréhender sur le front de l'attaque.

Revenu sur les pelouses anglaises avec de meilleures intentions, l'ancien buteur de Nottingham Forest est intenable face à la cage adverse. L'attaquant anglais, buteur sur pénalty, a inscrit son huitième but depuis le retour du football anglais, le dixième depuis le début de la saison. Il est incontestablement l'homme en forme depuis plus d'un mois en Angleterre.