Fan Voice

Manchester United - West Ham (1-0) : Les 4 leçons à retenir de la victoire miraculeuse des Mancuniens

Emilien Schoenher
Manchester United s'impose grâce à un but de Marcus Rashford à la dernière seconde.
Manchester United s'impose grâce à un but de Marcus Rashford à la dernière seconde. / Laurence Griffiths/GettyImages
facebooktwitterreddit

Manchester United s'en sort miraculeusement dans ce match en allant chercher la victoire à la toute dernière seconde d'un match sans occasion. Les Red Devils passent devant leur adversaire du jour et montent à la 4e place du championnat.


1. Deux attaques insipides

Cristiano Ronaldo
À l'image de Cristiano Ronaldo l'attaque mancunienne a eu du mal. / Naomi Baker/GettyImages

Voilà l'enseignement à retenir de ce match sans saveur (surtout en première mi-temps). Une seule frappe cadrée dans la rencontre, à mettre au compte de Manchester United. Le quatuor offensif des Red Devils tout comme celui des Hammers n'a pas trouvé la faille face à deux défenses bien en place. Greenwood, Bruno Fernandes et Elanga ne sont pas parvenus à se trouver entre eux et ont multiplié les imprécisions aux abords de la surface. Preuve de l'inefficacité devant, Cristiano Ronaldo est l'un des joueurs à avoir touché le moins de ballons lors de la rencontre.

Si Jarrod Bowen a tenté de se montrer sur son côté droit, il n'aura jamais vraiment réussi à faire la différence par ses dribbles mais aura au moins essayé. À la différence de Michail Antonio en pointe de l'attaque, absolument fantomatique, ce qui a facilité le travail du duo Varane-Maguire. La première frappe cadrée de West Ham dans ce match est arrivée à la 77e minute...

2. La peur de prendre un but

Michail Antonio, Raphael Varane
Seulement 4 frappes cadrées dans ce match. / Naomi Baker/GettyImages

Si le match s'est un peu plus débridé en seconde mi-temps, en première, le football n'est pas sorti vainqueur de ce Manchester United - West Ham. À la pause, 5 frappes pour United contre une seule pour les Hammers, la dernière étant survenue à la 22e minute. Les deux équipes se sont contentées de gérer et de conserver le ballon sans rien en faire.

Aucune prise de risque, aucune tentative offensive, ce qui a donné un match assez terne. Ne voulant pas perdre de position au classement, les deux clubs se sont neutralisés tout le match sans jamais prendre de réelles initiatives, par peur d'encaisser un but.

3. Le Rangnick time

Marcus Rashford
Marcus Rashford à délivré Manchester United au bout du temps additionnel. / Laurence Griffiths/GettyImages

Dans un match où rien ne réussissait offensivement, il a fallu attendre la 82e minute pour voir des changements offensifs du côté de Manchester United.
Si Rashford est entré à la place d'Elanga à l'heure de jeu, le comportement de l'attaque mancunienne n'évoluait pas pour autant.

Ralf Rangnick attendra les 10 dernières minutes pour enfin se décider à sortir un milieu pour un attaquant et essayer de gagner ce match en sortant Fred pour Martial puis Greenwood pour Cavani. Une prise de risque payante. Avec 4 attaquants pour finir le match, les Red Devils arrachent la victoire à la toute dernière seconde de ce match par l'intermédiaire de l'enfant du club, Marcus Rashford. Les trois entrants sont impliqués sur le but.

4. La course à la Ligue des champions bat son plein

Cristiano Ronaldo, Alex Telles
Manchester United est 4e de Premier League. / Naomi Baker/GettyImages

Alors que le trio de tête s'est échappé, il reste une place pour cinq prétendants dans la course à la Ligue des champions. Les Red Devils prennent un point d'avance sur leur adversaire du jour avec un match en retard et prennent la quatrième place du classement.

Derrière, Tottenham semble bien placé avec trois matchs de moins que les Red Devils et seulement deux points de retard. Arsenal reste aussi dans la course à la Ligue des champions avec trois points de retard sur la dernière place qualificative. La bataille va faire rage jusqu'à la fin de la saison.

facebooktwitterreddit