Fan Voice

Manchester United - Tottenham (3-2) : Les 6 leçons à retenir de ce choc de Premier League

Quentin Gesp
Cristiano Ronaldo a été l'homme du match ce samedi
Cristiano Ronaldo a été l'homme du match ce samedi / Naomi Baker/GettyImages
facebooktwitterreddit

Au terme d'un match animé, Manchester United s'est imposé ce samedi a face à Tottenham ce samedi à Old Trafford (3-2), lors de la 29ème journée de Premier League. Les leçons à retenir du récital spectaculaire de Cristiano Ronaldo.


1. Cristiano Ronaldo de retour...

Cristiano Ronaldo
Cristiano Ronaldo a retrouvé le chemin des filets / Michael Regan/GettyImages

Il était attendu depuis des semaines... Absent lors du derby face à Manchester City, CR7 a repris place à la pointe de l'attaque des Red Devils. Et le Portugais a répondu de la plus belle des manières aux critiques et rumeurs faisant état de relations bien fraîches avec son entraîneur. Cristiano Ronaldo n'a eu besoin que de 12 minutes pour (re)trouver le chemin des filets, après une superbe déviation de Fred. D'une frappe des 20 mètres, il est venu tromper un Lloris battu. Son 10ème but en Premier League cette saison, son premier depuis près d'un mois (2-0 contre Brighton le 15 février dernier). Il s'offrira un doublé après la demi-heure de jeu, bien servi par Sancho. Avant un triplé en fin de match. Le retour du roi.

2. ... et dans l'histoire pour l'éternité

Cristiano Ronaldo
Viva Ronaldo / Naomi Baker/GettyImages

Au-delà de son triplé, Cristiano Ronaldo a marqué l'histoire du football ce samedi. Son premier but lui a permis d'égaler le record de 805 buts inscrits en carrière par Josef Bican, clubs et sélections confondus... Avant de le dépasser. Désormais à 807 buts, CR7 est seul en tête du classement.

A noter d'ailleurs qu'il s'agit seulement de son deuxième triplé de sa carrière avec Manchester United. Géant.

3. Le gros coup pour Manchester United

Cristian Romero
Manchester United a fait un gros coup face à Tottenham / Naomi Baker/GettyImages

C'était un match à ne pas perdre pour l'une, comme pour l'autre des deux équipes. Engagés dans une course effrénée à l'Europe, Tottenham et Manchester United ont livré un sacré match ce samedi lors de la 29ème journée de Premier League. Et ce duel a offert trois points extrêmement précieux aux Red Devils, provisoirement replacés à la 4ème place du championnat. Pour les Spurs c'est une nouvelle rechute. Incapables de vraiment prendre le dessus, à l'image d'un Harry Kane muselé notamment par Raphael Varane, ils retombent à la 7ème place.

4. Fred impérial

Fred - Brazilian Soccer Midfielder - Born 1993
Fred a réalisé une grosse performance face à Tottenham / Visionhaus/GettyImages

En l'absence de McTominay, blessé au mollet, Fred a été aligné d'entrée au milieu de terrain au côté de Matic. Le milieu brésilien a surnagé. Extrêmement important défensivement, il s'est beaucoup projeté, alternant fréquemment avec Paul Pogba et orientant à merveille le jeu. Sa discipline tactique a été remarquée et aurait mérité une plus belle récompense au niveau des statistiques. Il agrémente sa prestation d'une passe décisive sur le premier but de Ronaldo, d'une jolie déviation.

5. Un arbitrage à géométrie variable

Jonathan Moss
John Moss a eu une première période agitée / Laurence Griffiths/GettyImages

C'est l'un des faits de jeu de la première période. Sancho déborde côté gauche, transmet à Ronaldo qui frappe au but. Le ballon est contré par la main de Dier. Monsieur Moss ne bronche pas, la VAR ne corrige pas ce qui pourrait pourtant s'apparenter à une erreur manifeste. Cristiano Ronaldo a beau faire de grands gestes, le penalty ne sera jamais accordé.

25 minutes plus tard, dans l'autre sens, Kuluzevski efface Sancho, centre et trouve le bras de Telles qui repousse en corner. Cette fois-ci, Monsieur Moss accorde un penalty. Une incohérence qui laisse encore perplexe au niveau de l'utilisation de la VAR dans le football anglais.

6. Sancho enchaîne

Jadon Sancho
Sancho a encore affiché un joli visage / Matthew Ashton - AMA/GettyImages

On l'a encore vu très remuant sur son couloir gauche. L'ailier anglais, titularisé pour la huitième fois sur les neuf derniers matchs des Red Devils, a justifié sa présence dans le onze de départ de Rangnick. L'ancien de Dortmund n'a pas marqué mais a été très précieux dans l'animation, créant des brèches et combinant régulièrement avec un Cristiano Ronaldo bien plus impliqué dans la tâche offensive.

Il est passeur décisif sur le deuxième but de CR7, après un superbe appel dans la profondeur. Il a aussi changé d'aile en fin de rencontre. Très prometteur pour la suite de la saison, comme l'ensemble de Manchester United. Les Red Devils ont sans doute livré leur meilleur match depuis la victoire face à Newcastle en début de saison (4-1).

facebooktwitterreddit