Premier League

Manchester United - Arsenal (3-1) : Les 5 leçons à retenir de cette quatrième victoire consécutive des Red Devils

Julien  Sournies
Lisandro Martinez et Gabriel Jesus au duel.
Lisandro Martinez et Gabriel Jesus au duel. / Michael Regan/GettyImages
facebooktwitterreddit

Manchester United poursuit sur sa bonne dynamique ! Au terme d'un match animé, les Red Devils se sont imposés contre le leader Arsenal (3-1) dans le cadre de la sixième journée de Premier League. Grâce à ce succès, les protégés d'Erik ten Hag ne reviennent plus qu'à trois petites unités de leurs adversaires du jour. Voici les 5 leçons à tirer de ce choc !

1. Antony déjà décisif !

Antony Matheus dos Santos
Antony a ouvert le score. / Robbie Jay Barratt - AMA/GettyImages

Recruté pour 95 millions d'euros dans les ultimes jour du mercato estival par Manchester United, Antony se devait de confirmer d'emblée. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que l'ancien de l'Ajax Amsterdam n'a pas déçu. Et pour cause, c'est lui qui s'est permis le luxe d'ouvrir la marque.

Alors que son équipe se retrouvait grandement dominée, l'ailier brésilien est venue décanter la situation d'un superbe plat du pied qui n'a laissé aucune chance à Aaron Ramsdale. Des débuts de rêve.

2. Solides face aux cadors

Antony, Scott McTominay, Marcus Rashford
Manchester United a encore gagné. / Shaun Botterill/GettyImages

Ils sont injouables ces derniers temps ! Ce dimanche, les partenaires de Marcus Rashford ont glané leur quatrième succès consécutif dans un Théâtre des rêves plein à craquer. Pourtant, que ce fut dur.

Globalement dominés et bousculés, les Red Devils sont tout de même ont su tenir la baraque pour conserver leur avantage face à des Londoniens menaçants. Après Liverpool, c'est donc au tour des Gunners de subir la loi mancunienne. Ces Red Devils n'ont décidément peur de personne !

3. Les Gunners tombent pour la première fois cette saison

Gabriel Jesus, Raphael Varane
Arsenal essuie sa première défaite de la saison. / Michael Regan/GettyImages

Ils méritaient certainement un meilleur sort. Malheureusement, William Saliba et sa bande n'ont pas pu enchaîner leur sans faute. Auteurs d'un début d'exercice tonitruant, avec cinq victoires en autant de rencontre, les Gunners se déplaçaient avec le statut d'équipe à abattre.

Face à des Red Devils diablement efficaces, les troupes de Mikel Arteta ont finalement été contraint d'essuyer leur premier revers de la saison. Arsenal reste tout de même leader du championnat, mais il voit son avance considérablement réduite.

4. Casemiro injustement sur le banc ?

Casemiro
Casemiro a débuté depuis le banc de touche. / James Williamson - AMA/GettyImages

Les choix tactiques d'Erik ten Hag ont de quoi susciter certaines interrogations. Certes, ses hommes se sont imposés face à un adversaire de taille mais non sans la difficulté. À de nombreuses reprises, on a pu voir le milieu de terrain mancunien prendre le bouillon, et ce, pendant une grande partie des débats. Sûrement que la présence d'un leader comme Casemiro ne serait pas de trop.

5. Une belle réaction d'orgueil

David De Gea
David De Gea célèbre. / Shaun Botterill/GettyImages

Ils sont allés la chercher cette victoire les Mancuniens. Durant la majeure partie de la rencontre, les coéquipiers de Raphaël Varane se sont pourtant retrouvés grandement dominés. De plus que l'égalisation de Bukayo Saka à l'heure de jeu, n'est pas venue arranger leurs affaires. Et pourtant, ils ont su trouver les ressources pour renverser la vapeur. Marcus Rashford, par deux fois, est venu anéantir le leader à lui tout seul. La grande classe.

6. Cristiano Ronaldo condamné à cirer le banc ?

Cristiano Ronaldo
Cristiano Ronaldo est entré en jeu. / Michael Regan/GettyImages

Une nouvelle fois, Cristiano Ronaldo a débuté depuis le banc de touche, et ce, pour la cinquième fois cette saison. Le technicien batave semble bien avoir pris sa décision : Marcus Rashford est le titulaire indiscutable en pointe de l'attaque. Et de toute évidence, l'attaquant anglais a donné raison à son entraîneur en inscrivant un doublé ô combien important. Même si l'entrée en jeu de CR7 n'a pas été mauvaise, la prestation de son partenaire semble l'avoir définitivement relégué sur le banc

facebooktwitterreddit