Manchester City - Liverpool (4-0): Les 5 leçons à retenir de la démonstration des Citizens

Raheem Sterling
Raheem Sterling s'est baladé face à Joe Gomez et Liverpool | Visionhaus/Getty Images

Manchester City a noyé l'ivresse du nouveau champion d'Angleterre, étouffé tout au long d'une rencontre à sens unique. Les Citizens donnent la leçon (4-0).

Champion d'Angleterre, 30 ans après, Liverpool était probablement encore trop occupé à évacuer le bulles de champagne pour faire la différence sur la pelouse de l'Etihad Stadium.

Fraîchement honorés par les hommes de Pep Guardiola lors de leur entrée sur la pelouse mancunienne, les Reds ont manqué de tranchant et de spontanéité pour ramener les trois points. Une claque qui fait un peu tâche sur le papier.

Sterling tient sa revanche

Cette vive altercation entre Joe Gomez et Raheem Sterling en sélection anglaise est encore dans toutes les têtes ce jeudi soir.

Opposés dans un duel à distance, Raheem Sterling a fait vivre un véritable calvaire à son partenaire en équipe d'Angleterre. D'abord en obtenant un pénalty mérité suite à la passivité de son homologue anglais. Et dans un second temps en réussissant un contrôle orienté parfait dans la surface de réparation pour venir tromper un Alisson désabusé.

Depuis son arrivée à City, l'ancien joueur de Liverpool a battu plusieurs records au cours de la soirée en devenant le premier joueur à obtenir 18 pénalties depuis 2015. Il en a profité également pour tromper son ancien club pour la première fois en cinq ans.

Joueur le plus utilisé sous les ordres de Pep Guardiola, Raheem Sterling tient sa revanche sur le terrain. Et comme le dit si bien le dicton, la vengeance est un plat qui se mange froid. Ce soir, celui-ci était givré pour Joe Gomez (remplacé à la pause) qui s'incline pour la première fois de la saison en compagnie de Virgil Van Dijk.

L'assurance Garcia

En l'absence de Fernandinho suspendu, Eric Garcia a pris les commandes de la charnière centrale au détriment de Nicolas Otamendi ou de John Stones.

Imprenable dans le duel aérien, le footballeur espagnol a affiché un visage rayonnant en défense en anticipant la moindre occasion des Reds. Une belle surprise pour Pep Guardiola qui devrait s'appuyer sur son explosivité la saison prochaine.

Foden, l'étoile montante

À seulement 20 ans, Phil Foden a déjà un avenir lumineux qui s'offre à lui au soir d'une nouvelle prestation de haute volée.

Élégant balle au pied, l'Anglais a multiplié les accélérations dans l'axe pour venir percer un pale milieu de terrain, apparu emprunté et amorphe pendant 90 minutes. Phil Foden est d'ailleurs à l'origine de plusieurs buts de ses coéquipiers, lui qui a notamment réalisé une passe décisive à Sterling avant d'être à la conclusion d'un mouvement sensationnel entre Benjamin Mendy, Gabriel Jesus et Kevin De Bruyne sur leur troisième réalisation avant la mi-temps.

Jürgen Klopp sans solution

C'est une situation pour le moins inhabituelle pour l'entraîneur allemand, réputé pour faire la différence dans les grands matchs en Premier League.

Manager le plus efficace d'Angleterre face à Pep Guardiola, Jürgen Klopp a encaissé ses deux plus grosses défaites depuis son arrivée à Liverpool en 2015 face au Manchester City de Pep Guardiola (défaite 5-0 en 2017). Et si ce sont les Reds qui terminent sur la plus haute marche du podium, c'est bien le tacticien catalan qui a infligé une leçon tactique cette saison à Jürgen Klopp.

La suite des échéances

Si Manchester City a pratiquement validé son ticket pour la prochaine Ligue des Champions en enregistrant à ce jour quatorze points d'avance sur Manchester United (5e) à six journées de la fin, les coéquipiers de Raheem Sterling devront donner un dernier coup de collier face à Southampton ce dimanche (20h).

De leur côté, les coéquipiers de Sadio Mané, absent des débats ce jeudi soir, auront pour mission de battre le record du nombre de points obtenus sur un exercice, établi par Manchester City en 2018 (100 points). Et ça passera par une victoire dès ce dimanche face à Aston Villa (17h30).