Ligue des Champions

Manchester City - Atlético de Madrid (1-0) : Les 6 leçons à retenir de ce court succès des Sky Blues

Steeven Occhipinti
Manchester City remporte cette première manche (1-0).
Manchester City remporte cette première manche (1-0). / Quality Sport Images/GettyImages
facebooktwitterreddit

Manchester City a dû s'employer pour s'imposer à domicile ! Face à une écurie de l'Atlético de Madrid toujours aussi solide, le club mancunien a pu compter sur un but de sa star, Kevin De Bruyne (1-0). Une courte victoire qui laisse place au suspens pour le retour la semaine prochaine.


1. L'absence d'un neuf à Manchester City se fait ressentir

Pep Guardiola
Pep Guardiola aurait certainement eu du moins de souci avec la présence d'un avant-centre. / Quality Sport Images/GettyImages

En plus de la récente acquisition de Julian Alvarez, Manchester City est en quête d'un autre avant-centre. Les rumeurs sont nombreuses, avec Erling Haaland ou Harry Kane notamment. Il faut dire que l'équipe de Pep Guardiola a absolument besoin d'un redoutable finisseur.

On a pu en avoir l'expérience dans ce match aller des quarts de finale de la Ligue des Champions. Contre une équipe de l'Atlético de Madrid toujours aussi solide, Manchester City a eu beaucoup de mal à se montrer dangereux dans la surface de réparation adverse.

Il a fallu attendre un caviar de Phil Foden pour Kevin De Bruyne à la 70ème minute de jeu, pour faire sauter le verrou madrilène. Nul doute que la présence d'un véritable avant-centre aurait pu faciliter le travail de Manchester City dans cette première manche.

2. Les Colchoneros tout près de l'exploit

Raheem Sterling, Reinildo Mandava
L'Atlético de Madrid a longtemps résisté aux assauts des Mancuniens. / Michael Regan/GettyImages

On s'attendait à voir l'Atlético de Madrid défendre la majeure partie de la rencontre. Toujours dans son style très solide, l'équipe de Diego Simeone n'a pas laissé grand-chose à Manchester City. En première période, le club madrilène a contraint le favori mancunien à ne cadrer aucune frappe.

En deuxième mi-temps, Manchester City a mis un peu plus de rythme. Les Colchoneros ont alors commis un peu plus de fautes pour casser le rythme mis en place par le club mancunien. Ils ont toutefois cédé en fin de rencontre, à vingt minutes du terme du match.

L'Atlético de Madrid n'accuse toutefois un retard que d'un but, avant le match retour à domicile. Rien n'est encore perdu pour l'équipe de Diego Simeone !

3. Kevin De Bruyne joue les sauveurs

Kevin De Bruyne
Kevin De Bruyne a fait sauter le verrou madrilène. / James Gill - Danehouse/GettyImages

La solution ne pouvait venir que de lui ! Lancé dans le dos de la défense, Kevin De Bruyne ne tremble pas. Pour l'une des rares occasions de cette rencontre, le milieu offensif belge joue les sauveurs en débloquant la situation (70e). Toujours muet cette saison en Ligue des Champions, il inscrit donc son premier but au meilleur des moments.

Le joueur de 30 ans donne un léger avantage à son équipe, à l'issue de ce match aller. Certes, Pep Guardiola s'attendait certainement à un écart plus important avant d'aller à Madrid. Kevin De Bruyne devrait néanmoins lui permettre d'être plus serein avant la deuxième manche.

4. Entrée gagnante pour Phil Foden

Phil Foden, Geoffrey Kondogbia
Phil Foden était en pleine forme. / Michael Regan/GettyImages

Il est l'un des grands artisans de ce succès de Manchester City. Entré en jeu à la 68ème minute de jeu, Phil Foden n'a pas mis longtemps à se mettre en évidence. Il est l'auteur de la superbe passe décisive pour Kevin De Bruyne, deux minutes plus tard. Par la suite, le talent de 21 ans n'a pas baissé le pied.

Il n'a cessé de mettre en difficulté la défense de l'Atlético de Madrid. Phil Foden s'offre sa deuxième passe décisive dans cette édition de la Ligue des Champions.

5. Les Sky Blues lancent au mieux leur enchaînement de rencontres importantes

Kevin De Bruyne
Manchester City fait le plein de confiance. / Quality Sport Images/GettyImages

Manchester City ne doit clairement pas se rater dans ce début de mois d'avril. On peut déjà dire que l'équipe de Pep Guardiola joue sa saison dans les jours à venir. Elle a parfaitement débuté en s'imposant lors de ce match aller contre l'Atlético de Madrid (1-0). Les Sky Blues n'auront toutefois pas le temps de souffler...

Dans seulement quelques jours, Manchester City accueille Liverpool, pour un match capital dans la course au titre en Premier League. Le club mancunien ne possède qu'une longueur d'avance sur les Reds. Quelques jours plus tard, il retrouvera l'Atlético de Madrid, en Espagne cette fois-ci.

Et les coéquipiers de Kevin De Bruyne rejoueront Liverpool, le week-end d'après, pour la demi-finale de la FA Cup.

6. Rien n'est encore joué avant le retour !

Diego Pablo Simeone
Diego Simeone aura encore de l'espoir avant le retour. / Soccrates Images/GettyImages

On peut déjà dire qu'il y aura du suspens, la semaine prochaine, au Wanda Metropolitano. Manchester City n'a une avance que d'un but avant de se déplacer en Espagne. Il ne serait pas surprenant que l'Atlético de Madrid montrer un tout autre visage devant son public. En pleine forme ces dernières semaines, l'équipe de Diego Simeone aura de quoi inverser la tendance.

Surtout qu'elle sera poussée par son douzième homme ! Il sera donc difficile de ne pas suivre ce match retour avec attention. Manchester City semble avoir fait le plus dur, mais le chemin reste encore long avant la qualification pour le dernier carré.

facebooktwitterreddit