Ligue 1

LOSC – PSG (1-7) : Les 4 leçons à retenir de la démonstration parisienne contre Lille

Emmanuel Lanoe
A l'image d'un Neymar éblouissant, le PSG n'a fait qu'une bouchée du LOSC pour le dernier match de la troisième journée de Ligue 1 (7-1).
A l'image d'un Neymar éblouissant, le PSG n'a fait qu'une bouchée du LOSC pour le dernier match de la troisième journée de Ligue 1 (7-1). / Sylvain Lefevre/GettyImages
facebooktwitterreddit

Ca devait être le premier test du Paris Saint-Germain en Ligue 1, ils l’ont passé avec brio. Devant au score dans ce match au bout de seulement huit secondes au stade Pierre Mauroy, les Parisiens se sont régalés. Les Lillois ont essayé de répondre à l’intensité des joueurs de Christophe Galtier, sans succès. Victoire nette et sans bavure 7-1 pour le PSG.

1. Un PSG de tous les records

Kylian Mbappe
Un but en huit secondes et un triplé, une belle soirée pour Kylian Mbappé. / BSR Agency/GettyImages

Engagement pour le Paris Saint-Germain, offrande du numéro 30 du PSG Leo Messi pour Kylian Mbappé qui lobe Jardim. En 8 secondes les Parisiens prennent déjà les devant de la rencontre face aux joueurs de Paulo Fonseca.

Un record égalé vieux de février 1992 et le but de Michel Rio avec le stade Malherbe de Caen. Autre record, battu cette fois-ci avant même le coup de sifflet de la fin de la première mi-temps : le plus grand nombre de but après trois journées pour une seule équipe avec 17 buts.

2. Neymar et Messi maitres du jeu

Lionel Messi, Neymar Jr
Les deux leaders du jeu parisien. / Soccrates Images/GettyImages

Si Paris est magique depuis la reprise de la saison, c’est en grande partie grâce à ses deux meneurs de jeu Sud Américains. Lionel Messi et Neymar ont tout simplement été partout dans cette rencontre.

Au pressing lors des 20 premières minutes intensives du LOSC, à la passe, une offrande de la Pulga pour Mbappé et un bon décalage de Neymar en direction d’Hakimi une fois et à deux autres reprises pour le numéro 7 et buteurs chacun son tour. S’ils gardent ce rythme, Paris peut voir grand.

Écoutez Top 90, l’émission de 90min dans laquelle on débat foot sous forme de top listes ! Rankings, XI combinés, Frankenplayer, à chaque épisode nos avis pour établir à la fin la liste ultime. Dans ce troisième épisode avec Davy DiamantQuentin Gesp et Alexis Amsellem,  on va établir notre Top et Flop 3 des recrues du Barça des années 2010 !Cliquez ici pour vous abonner au podcast

3. Des pistons brillants

FBL-EUR-C1-PSG-TRAINING
Les deux pistons du PSG sont dans un forme étincelante depuis le début de saison. / GABRIEL BOUYS/GettyImages

Hakimi 23 ans et Nuno Mundes 20 ans sont parmi les meilleurs à leur poste. Les deux pistons du Paris Saint-Germain sont eux aussi irréprochables depuis le début de saison, ils ne cessent de proposer des solutions aux attaquants que ce soit pour des relais ou du soutien.

Le Portugais, dans une action avec Lionel Messi, retrouve l’Argentin qui finit d’un plat du pied droit dans le petit filet droit de Jardim. Le Marocain va s’offrir un but sur un bon décalage de Neymar avant de lui rendre dès le début de la deuxième période.

4. Un LOSC généreux mais pas assez tranchant

FBL-FRA-LIGUE1-LILLE-PSG
Les Lillois, à l'image de Leo Jardimet José Fonte ont été à la peine face à l'attaque de feu parisienne. / DENIS CHARLET/GettyImages

Paulo Fonseca a voulu répondre à l’intensité parisienne dès l’entame du match, si les Dogues n’ont pas manqué d’envie et d’intentions ils ne pouvaient pas soutenir le rythme des visiteurs.

Cinq frappes cadrées en une seule mi-temps face au champion de France, peu d’équipes en France peuvent se vanter d’une telle prestation mais c’était insuffisant face à un adversaire chirurgical avec cinq buts sur ses cinq premières frappes cadrées.

facebooktwitterreddit