LOSC : Les 6 choses à savoir sur la sensation Yusuf Yazici

Nov 6, 2020, 5:45 PM GMT+1
FBL-EUR-C3-ACMILAN-LILLE
Yusuf Yacizi a inscrit un triplé face à l'AC Milan. | MIGUEL MEDINA/Getty Images
facebooktwitterreddit

Encore méconnu en France, l'international turc a fait une entrée fracassante lors de son premier match en Ligue Europa face au Sparta Prague, le 22 octobre dernier, en marquant un triplé le jour de sa première titularisation cette saison. Ce jeudi, l'ancien prodige de Trabzonspor a répliqué avec un nouveau triplé retentissant, face à l'AC Milan (3-0).

1. Un temps la recrue la plus chère de l'histoire du LOSC

Arrivé au LOSC durant l'été 2019, l'ancien joueur de Tranbzonspor a été l'un des investissements record du club en étant le joueur le plus cher de son histoire cette année-là. Très vite, son entraîneur le voit comme le remplaçant de Nicolas Pépé. Mais l'enfant de Trabzon a dû mal à s'adapter au championnat français.

Des contres-performances de courtes durées qui n'ont pas inquiété le président Gerard Lopez, qui a engagé le jeune gaucher de 23 ans pour un montant de 16,5 millions d'euros et un contrat de 5 ans.

Une somme conséquente, largement dépassée depuis par le transfert de Renato Sanches, acheté 20 M€, et Jonathan David sur lequel le club nordiste a investi 30 M€. 

2. Meilleur buteur de la Ligue Europa

Encore un nouveau record pour la pépite turc. Yazici est devenu, ce jeudi 22 octobre, le premier Lillois à inscrire un triplé en Coupe d'Europe. Une statistique impressionnante dans la jeune carrière de ce footballeur.

Une performance encore plus significative quant on sait qu'elle a permis au LOSC de mettre fin à une terrible série de 17 matchs sans la moindre victoire sur la scène européenne.

Mais le milieu de terrain ne s'arrête pas là. Et il n'est pas du genre à ménager ses efforts. Il a été l'auteur d'un deuxième triplé en Ligue Europa mercredi dernier. Il place alors son équipe en tête de son groupe dans la compétition.

3. Il a connu Lille quand il était ramasseur de balle

Yazici avait 14 ans lors de cette rencontre entre le LOSC et le Trabzonspor
Yazici avait 14 ans lors de cette rencontre entre le LOSC et le Trabzonspor | MIGUEL MEDINA/Getty Images

Avant d'arriver à Lille la saison dernière, la recrue lilloise a, d'une certaine manière, déjà eu affaire aux Nordistes en Coupe d'Europe.

Le mardi 27 septembre 2011, Yusuf Yazici rencontre pour la première fois l'effectif lillois en tant que ramasseur de balles du côté de Trabzonspor, son club formateur. Lors de ce match terminé sur un match nul (1-1), le club nordiste avait aligné Moussa Sow, Mathieu Debuchy ou encore Eden Hazard.

Mais, huit ans plus tard, c'est au tour du milieu de terrain international turc de devenir la nouvelle coqueluche des supporters lillois. Une belle anecdote à travers laquelle certains y verront un signe du destin.

4. 7 mois d'arrêt pour blessure en 2019

Victime d'une rupture des ligaments croisés en décembre 2019 contre Monaco, Yusuf Yazici aura vécu une première saison compliquée avec son nouveau club.

Malgré ses bonnes performances avec le LOSC en 17 matchs de championnat et 6 rencontres de Ligue des Champions, le nouveau phénomène lillois stoppe brutalement sa carrière. Il mettra 7 mois à s'en remettre.

5. Son numéro retiré à Trabzonspor

En 100 matchs disputés sous les couleurs de son équipe de cœur, le gaucher a inscrit au total 22 buts et offert 21 passes décisives. Un ratio satisfaisant qui lui ont naturellement ouvert les portes de l'équipe nationale de Turquie.

Quelques mois après son départ, le Trabzonspor a d'ailleurs pris la décision de retirer le numéro 97 de son ancien joueur. Un signe de respect et de loyauté que les deux parties ne cessent de perdurer depuis son départ en 2019.

6. Il est "l'arme fatale" du président Lopez

Gerard Lopez
Gerard Lopez a toujours soutenu son joueur depuis son arrivée | Xavier Laine/Getty Images

"Yusuf considère qu'il n'est pas encore à 100 % de son potentiel mais, pour moi, il s'en approche. Il va devenir une arme fatale." . Ce sont les propos tenus par Gerard Lopez devant nos confrères de l'Equipe, il y a près d'un an. Et il semble qu'ils soient toujours d'actualité au vu des performances du milieu de terrain.

Pourtant, Yusuf Yazici a fêté sa première titularisation de la saison à Prague. Il a même dû profiter des cinq changements effectués par Christophe Galtier dans son onze de départ après sa victoire contre Lens (4-0) pour s'installer sur le flanc droit de l'attaque.

facebooktwitterreddit