Lille OSC

LOSC : L'énorme sortie d'Olivier Létang après la mise à l'écart de Mohamed Bayo face au PSG

Quentin Gesp
Olivier Létang a mis les choses au clair dans le dossier Mohamed Bayo
Olivier Létang a mis les choses au clair dans le dossier Mohamed Bayo / DENIS CHARLET/GettyImages
facebooktwitterreddit

Balayé par le PSG en clôture de la troisième journée de Ligue 1, le LOSC s'est passé de Mohamed Bayo ce dimanche. L'attaquant lillois, mis à l'écart pour raisons disciplinaires, a été recadré par son président, Olivier Létang, avant la rencontre.

C'est une déroute que le LOSC n'est pas prêt d'oublier. Ce dimanche, le club nordiste a été balayé par un Paris Saint-Germain cinq étoiles sur la pelouse de la Decathlon Arena.

Écoutez Top 90, l’émission de 90min dans laquelle on débat foot sous forme de top listes ! Rankings, XI combinés, Frankenplayer, à chaque épisode nos avis pour établir à la fin la liste ultime. Dans ce troisième épisode avec Davy DiamantQuentin Gesp et Alexis Amsellem,  on va établir notre Top et Flop 3 des recrues du Barça des années 2010 !Cliquez ici pour vous abonner au podcast

Une déroute à laquelle n'a pas participé Mohamed Bayo, arrivé l'été dernier en provenance de Clermont. L'attaquant, aperçu en boîte de nuit la veille du match de Ligue 1, a été écarté par la direction du LOSC pour des raisons disciplinaires.

"Tout le monde peut faire une erreur. Pas deux"

En préambule de la victoire parisienne, Olivier Létang en a profité pour expliquer cette mise à l'écart et faire le point sur ce dossier sensible.

Au micro de Prime Video, il s'est ainsi longuement expliqué : "Je n'ai pas envie de revenir sur les faits. Avant de parler du cas spécifique, le plus important, c'est qu'un club doit être fort. Un club fort, ce sont des valeurs, une culture, une identité. Ce que l'on veut, c'est un groupe qui vit bien et avec ces valeurs de combat, d'engagement, de solidarité. Si vous voulez performer, vous devez avoir une organisation, une discipline forte.

Par rapport à ce qu'il s'est passé, je l'ai appris tard mais à partir du moment où j'ai eu l'information, j'ai discuté avec le coach et immédiatement on a pris la décision de sortir le joueur du groupe. Parce que c'est un manque de respect vis à vis du club, vis à vis de ses partenaires, du staff technique et de nos supporters. La décision a été prise très rapidement.

On va gérer ça dès demain matin, en interne dans le club, explique le président, sans annoncer les conséquences à venir. L'important était de prendre une décision très rapidement aujourd'hui pour donner un exemple de ce qu'on veut et de ce qu'on ne veut pas. C'est un comportement inacceptable, qui n'est pas du tout dans ce que l'on souhaite. Le joueur le savait déjà. C'était important de trancher et ce n'est pas parce qu'il y a un match... On doit envoyer un signal à tout le monde en disant que le club est fort. Il y aura cet échange en interne. Je dis toujours que tout le monde peut faire une erreur. Pas deux. On va régler ce problème dès cette semaine. Mais avec le coach, c'est sûr qu'on était très agacés voire furieux de ce comportement pas tolérable", a-t-il déclaré.

Un déclaration choc, qui a le mérite d'être on ne peut plus claire.

facebooktwitterreddit