Ligue des Champions

Ligue des champions : TOP 8 des bonnes surprises de la phase aller des 8es de finale

Jean Dubas
Feb 25, 2021, 7:02 PM GMT+1
Kean repousse encore un peu plus les attentes placées lui
Kean repousse encore un peu plus les attentes placées lui | LLUIS GENE/Getty Images
facebooktwitterreddit

Ils se sont révélés là où on ne les attendait pas, en tout cas là où peu étaient certains de les voir. Voici notre TOP 8 des bonnes surprises de la phase aller des 8e de finale de la Ligue des champions.

1. Moïse Kean

Kean a rendu une cope quasi parfaite contre Barcelone
Kean a rendu une cope quasi parfaite contre Barcelone | LLUIS GENE/Getty Images

Bien plus qu'au niveau où le PSG en le recrutant sous forme de prêt sans option d'achat dans les derniers instants du mercato, la pépite italienne faisait face à son premier (très) gros test face au FC Barcelone en 8e de finale aller de la Ligue des champions la semaine passée.

Kean a livré une prestation des grands soirs en réussissant la prouesse, par ses nombreux coups de rein sur l'aile droite, d'obliger Alba à ne pas trop s'aventurer devant. Sa jolie performance a été ponctuée du précieux but du 3-1, se libérant de tout marquage sur un coup franc indirect.

2. Ozan Kabak

Ozan Kabak s'est remis de sa performance contre Leicester face à Leipzig
Ozan Kabak s'est remis de sa performance contre Leicester face à Leipzig | Robbie Jay Barratt - AMA/Getty Images

Après des débuts compliqués contre Leicester pour sa première sous le maillot de Liverpool, Kabak n'a pas cogité face à Leipzig et s'est rapidement remis au niveau en livrant une prestation de patron permettant à Alisson de conserver son premier clean sheet depuis un mois.

3. Mahmoud Dahoud

Dahoud a saisi sa chance contre Seville
Dahoud a saisi sa chance contre Seville | Soccrates Images/Getty Images

Avant d'affronter Séville, Dahoud ne comptait que 620 minutes dans les pattes. Pas vraiment attendu sur ce match, l'international allemand (2 sélections) s'est montré à la hauteur du rendez-vous depuis sa position excentrée à gauche, notamment en remettant directement les siens dans la partie en début de match d'une superbe frappe des 20 mètres.

4. Mehdi Taremi

Mehdi Taremi a fait très mal à la Juventus
Mehdi Taremi a fait très mal à la Juventus | Quality Sport Images/Getty Images

Lui n'est pas une surprise au Portugal, deuxième du classement des buteurs en Liga NOS, Mehdi Taremi avait cependant l'occasion contre la Juventus d'exploser aux yeux de l'Europe. Une opportunité saisie puisque l'international iranien a parfaitement lancé les siens dès la 2e minute en profitant d'une passe mal assurée de Bentancur avant de rester constant durant toute la partie pour aider les siens à s'imposer (2-1).

5. Jamal Musiala

Musiala continue d'impressionner du haut de ses 17 ans
Musiala continue d'impressionner du haut de ses 17 ans | Alexander Hassenstein/Getty Images

En marquant contre la Lazio, Musiala est devenu le plus jeune anglais, ainsi que le plus jeune joueur du Bayern à marquer en C1 mais a surtout impressionné par sa maturité et son talent du haut de ses 17 ans.

6. Olivier Giroud

Olivier Giroud a de nouveau repoussé les limites contre l'Atletico
Olivier Giroud a de nouveau repoussé les limites contre l'Atletico | DANIEL MIHAILESCU/Getty Images

C'est à chaque fois une surprise sans vraiment en être une finalement. Après avoir déjà impressionné d'une tête de dernière minute contre Rennes puis d'un quadruplé contre Seville, Giroud a encore repoussé les limites en offrant à Chelsea une magnifique option sur la qualification en quarts d'un splendide retourné calé au fond des filets de Jan Oblak.

7. Nacho Fernandez

Nacho a livré une performance taille patron contre l'Atalanta
Nacho a livré une performance taille patron contre l'Atalanta | Quality Sport Images/Getty Images

En l'absence de Sergio Ramos, le patron ne s'appelait pas Raphael Varane mais bien Nacho Fernandez contre l'Atalanta. Le défenseur central espagnol a réalisé une prestation de grande qualité au milieu d'une équipe sans grande conviction, aussi impeccable sur le plan défensif qu'ambitieux offensivement.

8. Ferland Mendy

Ferland Mendy n'en finit plus de marquer avec le Real
Ferland Mendy n'en finit plus de marquer avec le Real | Emilio Andreoli/Getty Images

Ce n'est finalement presque plus une surprise mais Ferland Mendy a marqué le coup pour son premier match des phases à élimination directe en Ligue des champions cette saison. L'homme le plus dangereux offensivement au Real ces dernières semaines a validé sa réputation en provoquant le carton rouge de Freuler (17e) avant de délivrer son équipe d'une superbe frappe du droit aux abords de la surface (86e).

facebooktwitterreddit