Juventus

Ligue des Champions : Les 4 raisons d'être inquiet quant à une qualification de la Juventus

Elvin De Fazio
Massimiliano Allegri avec la Juventus
Massimiliano Allegri avec la Juventus / Jonathan Moscrop/GettyImages
facebooktwitterreddit

La Juventus est déjà sous pression ce mercredi à l'Allianz Stadium pour la réception de Benfica. Avec la victoire des Portugais et la défaite des Italiens lors de la première journée de Ligue des Champions, ce match s'annonce importantissime pour le futur de ce groupe H.

Le Paris Saint-Germain semble destiné à finir premier du groupe, la deuxième place devrait donc se jouer entre l'équipe turinoise et lisboète. En cas de victoire, l'équipe portugaise compterait donc déjà 6 points d'avance sur son principal concurrent.

Les signaux livrés par les Bianconeri depuis le début de la saison ne sont pas rassurants, 90min fait le point sur les 4 raisons d'être inquiet quant à une qualification de la Juventus pour la suite de la compétition.


1. La Juventus est une équipe en constante difficulté

UEFA Champions League"Paris Saint-Germain v Juventus FC"
Dusan Vlahovic, le buteur bianconero / ANP/GettyImages

Malgré une erreur arbitrale monumentale, qui a empêché la Juventus de prendre 3 points ce week-end face à la Salernitana (2-2), les Bianconeri n'ont absolument pas rassuré avant la réception de Benfica. Depuis plus d'un an, la Vieille Dame ne donne aucun signe d'amélioration, aucune réaction malgré des alertes importantes comme terminer la saison dernière sans le moindre trophée, une première depuis 10 ans. Le match face aux portugais s'annonce extrêmement compliqué, avec l'interdiction de perdre pour ne pas voir une possible qualification s'éloigner.

Finalement, la Juventus est une équipe qui n'en est pas vraiment une, elle donne du moins la sensation de ne prendre aucun plaisir sur le terrain. Il n'y a plus aucune solidité dans ce groupe, ce qui faisait auparavant sa force. La réalité est celle-ci : la Vecchia Signora rentre désormais sur le terrain pour souffrir et subir, plutôt que dominer son adversaire. Inquiétant en vue d'une qualification.

2. La Juventus ne propose rien en terme de jeu

FBL-ITA-SERIEA-JUVENTUS-SALERNITANA
Max Allegri n'a pas encore su apporter quelque chose à son groupe / ISABELLA BONOTTO/GettyImages

La Juventus est composé d'un groupe de qualité, capable de faire largement mieux. Depuis son retour lors de l'été 2021, Max Allegri n'a jamais su prendre son groupe en main et lui donner une identité de jeu. Le club de Serie A avance dans un néant incompréhensible, refusant de proposant quelque chose au niveau de la production du jeu.

Les statistiques reflètent le terrain, la Juventus est 16ᵉ de Serie A au niveau des tirs tentés et 17ᵉ au niveau des tirs cadrés. Les avants-centres peinent à être trouvés, Dusan Vlahovic touche trop peu de ballons par match. Avec une telle situation, difficile d'imaginer comment la Juventus pourra réussir à sortir de son groupe, là où la Ligue des Champions exige désormais une certaine intensité et cohérence de jeu. L'équipe piémontaise ne domine plus son sujet, une continuité de signaux alarmants.

3. Une équipe qui peine à être dangereuse en attaque malgré de la qualité

Leandro Paredes, Gleison Bremer, Dusan Vlahovic, Mattia Perin, Leonardo Bonucci, Filip Kostic, Mattia De Sciglio, Weston McKennie, Moise Kean, Fabio Miretti, Juan Cuadrado
La Juventus face à la Salernitana / Nicolò Campo/GettyImages

Dans un marasme collectif, cette Juventus crée trop peu d'occasions de buts et c'est évidemment problématique. Elle a la chance d'avoir à disposition un buteur d'une grande qualité : Dusan Vlahovic. Mais DV9 est très souvent peu servi, voir mal servi. Cela peut s'expliquer par une pauvre animation offensive, où l'unique issue semble la qualité individuelle d'un joueur.

La Ligue des Champions des dernières années récompensent généralement les équipes joueuses, avec un taux de buts assez importants. Finalement, cette Juve lorsqu'elle a le ballon, elle semble perdue et ça Galtier l'avait bien compris en laissant plusieurs fois la possession au Parc des Princes à son adversaire. Et ça impacte forcément l'animation offensive qui est inexistante. Max Allegri n'a pour le moment jamais trouvé cet équilibre, mais en Champion's, il n'y a pas le temps, ça presse.

4. Une équipe privée de plusieurs éléments clés pour blessures

Paul Pogba
Paul Pogba ne reviendra pas avant 2023 avec la Juventus / Omar Vega/GettyImages

Pour être clair, ce n'est pas une excuse, mais un fait : la Juventus est submergé par les blessures depuis plusieurs saisons et c'est encore le cas lors de cet exercice. Comme souvent, la Vieille Dame sera privé de plusieurs cadres pour les prochains rendez-vous. Paul Pogba ne reviendra pas avant début 2023, Federico Chiesa sera forfait au moins jusqu'à début novembre, sans compter les pépins physiques à répétition d'Angel Di Maria (qui devrait être opérationnel pour le match face à Benfica).

Le club de Serie A devra aussi faire sans Manuel Locatelli, une série de joueurs essentiels dans une équipe en grande difficulté. Pas simple, mais Max Allegri et son groupe doivent passer outre tout ça, un grand club comme la Juventus exige toujours les meilleurs résultats.

facebooktwitterreddit