Ligue des Champions : L'UEFA impose trois restrictions majeures liées aux Covid pour les clubs encore en course

Aleksander Ceferin
Le président de l'UEFA, Aleksander Ceferin entend bien jouer la Ligue des Champions coûte que coûte | TF-Images/Getty Images

À la surprise générale, l'UEFA a dévoilé une série de mesures restrictives exceptionnelles à l'encontre des clubs encore engagés en Ligue des Champions.

Mourir ou périr, l'UEFA pourrait dévoiler prochainement son nouveau slogan en marge du Final 8 organisé à Lisbonne dans des conditions bien particulières.

En cette période de pandémie liée au coronavirus, les clubs de football ne sont pas épargnés par la propagation du virus à l'image du RC Strasbourg ou encore de Montpellier en France. Malgré l'inquiétude qui règne à quelques semaines de la reprise de la Ligue 1, les instances françaises pourraient envisager de nouvelles mesures afin d'être parées à une éventuelle crise.

En attendant, la Confédération européenne ne se préoccupe guère de la situation sanitaire actuelle au risque de créer de nouveaux foyers de contamination. Et pour cause, la haute instance a décidé d'imposer plusieurs mesures restrictives aux clubs encore en lice à ce stade de la compétition.

Point par point

  • Si un club refuse de jouer à cause des risques liés au Covid-19, il perdra le match par forfait.
  • Si une formation se trouve dans l'incapacité de recevoir son adversaire en raison des restrictions sanitaires, il devra trouver un nouveau stade. S'il ne fait pas le nécessaire, il perdra alors le match par forfait.
  • Si plusieurs joueurs sont contaminés au sein d'une même équipe, le match devra quand même se jouer tant qu'au moins 13 joueurs seront disponibles.

Ces nouvelles dispositions s'appliquent aussi bien pour la Ligue des Champions que pour la Ligue Europa.