Ligue des Champions, Europa League, Conference League : Les chances de qualification des clubs français en Europe

Olivier Halloua
Le PSG affronte le Bayern Munich.
Le PSG affronte le Bayern Munich. / Koji Watanabe/GettyImages
facebooktwitterreddit

Un seul club français ne connait pas encore son adversaire : l'OGC Nice est directement qualifié pour les huitième de finale de Ligue Europa Conference League. Les quatre autres savent enfin à quelle sauce ils vont être mangés en février 2023, que ce soit en Ligue des champions ou Ligue Europa. Petite analyse à chaud des chances de qualification de nos pensionnaires de Ligue 1.

1. Le Paris Saint-Germain contre le Bayern Munich

Christophe Galtier
Christophe Galtier / Jonathan Moscrop/GettyImages

Christophe Galtier aura fort à faire face au Bayern Munich de Julian Nagelsmann. C'est évidemment l'un des pires tirages possibles pour le Paris Saint-Germain avec le seul club ayant réalisé le six sur six en phase de poules. Le champion d'Allemagne est une énorme force collective capable de faire déjouer les grosses individualités du PSG.

Les deux écuries sont invaincues en Ligue des champions et parfaitement organisées. Nous ne voyons pas vraiment de favori sur le papier, tellement la rencontre semble équilibrée.

Chances de qualification : 50%

2. Le FC Nantes contre la Juventus Turin

Antoine Kombouaré
Antoine Kombouaré / Aziz Karimov/GettyImages

L'un des pire tirages possibles aussi pour le FC Nantes. Antoine Kombouaré aura fort à faire face à Massimiliano Allegri et sa Juventus Turin. Même si les Bianconeri sont pas sommet de leur art, il auront une très grosse longueur d'avance sur les Canaris.

L'actuel seizième de Ligue 1 devra forcément se surpasser et compter sur des grossières erreurs de la Juve pour espérer rallier les huitièmes de finale de Ligue Europa. Presque une mission impossible...

Chances de qualification : 20%

3. Le Stade Rennais contre le Shakhtar Donetsk

Bruno Génésio
Bruno Génésio / Jean Catuffe/GettyImages

Le Stade Rennais se retrouve avec une opposition plutôt équilibrée. Le Shakhtar Donetsk a démontré quelques largesses défensives mais aussi des certitudes offensives notamment autour de Mykhaylo Mudryk.

Bruno Génésio a à peu près les mêmes maux et la même qualité dans son effectif. Lui pourra compter sur son public, à la différence du Shakhtar, obligé de se délocaliser en Ligue Europa. Pour nous, léger avantage pour Rennes sur le papier.

Chances de qualification : 60%

4. L'AS Monaco contre le Bayer Leverkusen

Philippe Clement
Philippe Clement / Jonathan Moscrop/GettyImages

L'AS Monaco peut s'estimer heureux d'être tombé face à l'un des adversaires les plus abordables de ce tirage au sort. Le Bayer Leverkusen est actuellement 14ème de Bundesliga après un début de saison catastrophique.

L'arrivée de Xabi Alonso a quelque peu remobilisé les troupes. En clair, le Rocher semble particulièrement mieux armé pour disposer de cet adversaire au mois de novembre. Qu'en sera-t-il en février avec le retour d'un certain Florian Wirtz à Leverkusen ? Monaco saura-t-il être constant sur 180 minutes en Europe ? Nous le serons l'année prochaine.

Chances de qualification : 60%

Écoutez Top 90, l’émission de 90min dans laquelle on débat foot sous forme de top listes ! Rankings, XI combinés, Frankenplayer, à chaque épisode nos avis pour établir à la fin la liste ultime. Dans ce dixième épisode avec Davy DiamantQuentin GespAlexis Amsellem, on fait notre Top 5 des équipes qui nous ont le plus impressionnées et le Flop 5 de celles qui nous ont le plus déçues de cette phase de poule ! Cliquez ici pour vous abonner au podcast

facebooktwitterreddit