Ligue 1

Ligue 1 : Un championnat de France à l'accent néerlandais

Jessé Otrante
Myron Boadu, Teun Koopmeiners et Justin Kluivert.
Myron Boadu, Teun Koopmeiners et Justin Kluivert. / Getty Images
facebooktwitterreddit

Depuis quelques temps, la Ligue 1 a pris l'habitude d'accueillir dans son championnat des jeunes pépites néerlandaises, en passant par Sven Botman et Xavi Simons. Cet été encore, des jeunes venant des Pays-Bas ont déjà rejoint la France, tandis que d'autres ont des chances de les suivre.


Considérés comme des cracks aux Pays-Bas, plusieurs talents comme Calvin Stengs ou Teun Koopmeiners ne sont pas vraiment connus en France. Pour faire les présentations avec ces joueurs, le compte twitter basé sur l'actualité du foot aux Pays-Bas : @Foot_NL a accepté de nous aider à éclairer notre lanterne.

Nice, la promenade des Néerlandais

Justin Kluivert
Justin Kluivert cherchera à se relancer avec Nice / Soccrates Images/Getty Images

Avec l'arrivée de Christophe Galtier, l'OGC Nice a pu s'activer sur le marché des transferts. On peut dire que les Niçois sont attirés par les Néerlandais, puisqu'ils ont recruté les prometteurs Calvin Stengs et Justin Kluivert.

Arraché à l'AZ Alkmaar pour plus de 10 M€, l'ailier de 22 ans possède déjà une solide expérience du haut niveau. En témoignent ses 113 matchs, dont 22 en Coupe d'Europe. Pour franchir un palier, Calvin Stengs a donc choisi le projet ambitieux d'INEOS avec Nice.

"C'est sa première expérience à l'étranger. À 22 ans, il avait fait le tour dans son pays natal, il avait besoin de ce départ pour développer sa palette technique. Stengs va devoir faire ses preuves car la Ligue 1 est très différente de l'Eredivisie, qui est très physique", nous a confié Foot_NL.

Vous l'aurez compris, Calvin Stengs vient principalement pour franchir un cap. Malgré ses qualités, le Néerlandais a encore des points à améliorer surtout au niveau de la finition. Même si son intelligence de jeu devrait lui permettre de faire briller ses coéquipiers.

"C'est un ailier assez rapide qui peut jouer en 10. Il a une bonne vision de jeu, casse des lignes, mais pèche un peu dans la finition. "

@Foot_NL

En plus de Stengs, l'OGC Nice s'est attaché les services de Justin Kluivert via un prêt avec option d'achat. Très prometteur lorsqu'il s'est révélé à l'Ajax Amsterdam, l'attaquant a dû mal à confirmer au haut niveau depuis son arrivée à l'AS Rome en 2018. En deux ans, le joueur de 22 ans n'a marqué que cinq buts en championnat, un bilan peu flatteur.

"Justin Kluivert est sur courant alternatif depuis son départ de l'Ajax. Ses deux saisons à la Roma montrent qu'il a besoin de confiance de la part de ses coachs. Un joueur doit se sentir à l'aise pour s'exprimer".

Avec un Galtier qui a milité pour avoir ce joueur sous ses ordres, Kluivert devrait bénéficier de la confiance dont il a besoin. Que les Niçois se rassurent, malgré ses difficultés, l'ailier reste très talentueux. En tout cas, il y a des motifs d'espoirs pour cette saison :

"C'est un profil à la Stengs, pouvant jouer partout devant. Son replacement défensif n'est pas toujours bon. Malgré le poids qu'il a sur ses épaules, Kluivert a su montrer au cours de sa carrière qu'il était présent au moment voulu".

Espérons pour Nice que le fils du légendaire Patrick saura se relancer et exploser en France.

Deux pépites dans le viseur de Rennes et Monaco

Dutch Eredivisie"Training session AZ Alkmaar"
Myron Boadu proche de rejoindre Monaco / ANP Sport/Getty Images

En plus de Kluivert et Stengs, la France pourrait voir arriver deux autres joueurs venant des Pays-Bas : le milieu défensif Teun Koopmeiners et l'attaquant Myron Boadu.

Grande priorité du Stade Rennais, Teun Koopmeiners est prêt à quitter son pays natal et l'AZ Alkmaar. Âgé de 23 ans, le milieu de terrain a livré une bonne saison avec son club. Un phénomène rare pour un joueur au profil défensif, mais qui s'explique par plusieurs points :

"Koopmeiners tire les penalties et est chirurgical dans cet exercice. Pour preuve, il en a mis 12 l'an dernier en Eredivisie. Teun est un joueur avec une frappe gauche très puissante."

@Foot_NL

En plus de sa capacité à marquer, le milieu défensif a un profil qui ferait énormément de bien à Rennes, surtout avec le départ de Steven N'Zonzi et celui probable d'Eduardo Camavinga. Solide dans les duels aériens, Koopmeiners est très mobile et aime aller vers l'avant ;

"Koopmeiners est bon dans le domaine aérien et est habile balle au pied. Même s'il est catalogué comme un milieu défensif, c'est un capitaine et un meneur qui mène souvent l'attaque quand il en est à l'origine, en remontant la balle. C'est ce qui le rend très important dans le jeu de l'AZ Alkmaar".

Proche de rejoindre l'AS Monaco, Myron Boadu, un autre talent de l'AZ Alkmaar, est déjà connu de certains Français. Le buteur de 20 ans avait inscrit un doublé lors de l'Euro Espoirs contre l'Équipe de France. Auteur de 15 buts en championnat, Boadu serait le remplaçant idéal de Stevan Jovetic, parti libre, à en croire Foot Néerlandais :

"Myron Boadu a un profil complémentaire à la Wissam Ben Yedder. Il serait parfait pour remplacer Stevan Jovetic. Il amènerait à Monaco de la vitesse et de la percussion. C'est un tueur devant le but".

On peut dire qu'avec Koopmeiners et Boadu, les dirigeants de Rennes et Monaco supervisent de sacrés bons joueurs. À voir s'ils finiront par rejoindre la France. Même si pour Boadu, il est presque acté qu'il ira à Monaco dans quelques jours.

Xavi Simons émerge peu à peu

Xavi Simons
Xavi Simons s'illustre de plus en plus avec le PSG / John Berry/Getty Images

Arrivé en 2019 au Paris Saint-Germain, Xavi Simons gravit les échelons. Au point de faire plusieurs apparitions avec le groupe professionnel aux entrainements. La saison dernière, le milieu de 18 ans a connu son premier match en Ligue 1 contre Strasbourg.

Intéressant pendant la préparation du PSG avec les matchs amicaux, le milieu de terrain devrait grappiller du temps de jeu cette saison. Cependant pour @Foot_Nl, il est difficile de se faire un vrai avis sur Xavi Simons :

"Au FC Barcelone, Xavi Simons a commencé à stagner et à ne plus être le joueur qu'attendait son club, alors qu'il avait exploser chez les très jeunes à la Masia. Il semble que son transfert au PSG l'ait bien boosté. Peut-être pas assez pour atteindre l'équipe première. Difficile de pouvoir exprimer un vrai ressenti sur ce joueur".

En tout cas, bon nombre de supporters parisiens espèrent voir le Néerlandais fouler les pelouses de Ligue 1 dès cette saison. Avec ses bonnes performances lors des matchs amicaux, le joueur de 18 ans peut prétendre à plus de temps de jeu que l'an dernier.

La France, un bon tremplin pour les jeunes

Nous avons évoqué plus haut l'augmentation du nombre de pépites néerlandaises en Ligue 1. Mitchel Bakker (parti au Bayer Leverkusen) et Sven Botman ont connu une certaine progression, surtout Botman qui est devenu un cadre de la défense de Lille.

Tous les deux arrachés à leur pays natal, la France regarde de plus en plus vers l'Eredivisie. Bénéficiant de moins de moyens que les championnats anglais ou espagnols, les clubs de Ligue 1 doivent se tourner vers des jeunes joueurs qui ont plus ou moins éclos. Ce mercato estival confirme encore plus ce constat :

"Les clubs français n'ont pour la plupart pas d'argents, donc il faut avoir d'autres idées et le championnat néerlandais est abordable. Ces formations ont vu, via certains recrutements intelligents comme Botman et Sierhuis, que le rapport qualité prix est intéressant. La formation et le championnat sont d'excellents tremplins".

Cet échange de procédé est gagnant pour toutes les parties. Le championnat néerlandais est mis en valeur, les pépites poursuivent leur progression en France, tandis que les clubs de Ligue 1 bénéficient du talent de ces pépites. Leur permettant de performer au niveau sportif, mais aussi d'effectuer dans quelques années une belle plus-value sur le marché des transferts.

Conseil mercato : une pépite à aller chercher

Pour conclure cet entretien très instructif avec le compte twitter Foot Néerlandais, ces derniers ont accepté de proposer aux clubs français une pépite issue du championnat des Pays-Bas.

C'est en deuxième division que notre interlocuteur nous a tourné, avec Elayis Tavsan. Joueur de Nijmegen, cet ailier de 20 ans sort d'une saison intéressante avec 11 buts et 5 passes décisives à son actif. Pisté par des clubs turcs, Tavsan pourrait être un pari intéressant :

"Tavsan est un ailier brillant avec Nijmegen doté d'une grosse marge de progression. Il ne serait pas cher mais il faut se dépêcher car la Turquie et Besiktas en particulier lui font le yeux doux".

En plus de Tavson, de nombreux clubs néerlandais forment des jeunes en devenir. Avec ADO Den Haag, Volendam, Vitesse et Willem II :

"En termes de joueurs avec un bon potentiel, des clubs comme Vitesse et Willem II (avec sa filière grecque) sont à prospecter. On peut aussi regarder en deuxième division où ADO Den Haag forme assez bien, mais ne voit pas ses jeunes être exposés à cause de la mauvaise gestion. Il y a aussi Volendam qui a des élèves de Cruyff dans sa gestion".

Comme vous pouvez le constater, les Pays-Bas ne manquent pas de jeunes talents. Vu comment les clubs français accentuent de plus en plus leur recrutement vers le championnat néerlandais, nous pouvons nous attendre à voir de nombreux joueurs à fort potentiel passer de l'Eredivisie à la Ligue 1 sur le long terme.

facebooktwitterreddit