Ligue 1

Ligue 1 : Les tops et flops de la 4ème journée

Olivier Halloua
Les tops et flops de la 4ème journée de Ligue 1
Les tops et flops de la 4ème journée de Ligue 1 /
facebooktwitterreddit

La quatrième journée de Ligue 1 a rendu son verdict ce dimanche 28 août 2022. Nous avons pu voir des recrues du championnat décisives et d'autres s'effondrer complètement. Remontons le fil de ce nouveau chapitre de la saison 2022-2023 avec les tops et flops.

Les tops

1. Alexis Sanchez lance sa saison

Alexis Sanchez
Alexis Sanchez a marqué ses premiers buts. / Jonathan Moscrop/GettyImages

Alexis Sanchez avait déjà marqué les esprits sur ses deux premières sorties. Désormais, l'international chilien a inscrit son nom au tableau d'affichage.

Le buteur de l'Olympique de Marseille a planté deux pions lors de la victoire de son équipe à Nice (0-3). Sanchez a montré qu'il était loin d'être cramé et prêt pour faire oublier Arkadiusz Milik parti à la Juventus.

2. Seko Fofana, une dernière dance avant le départ ?

Seko Fofana
Seko Fofana a encore marqué. / Jean Catuffe/GettyImages

Seko Fofana est encore le dynamiteur du RC Lens au milieu de terrain (2-1). L'inarrêtable capitaine des Sang et Or a inscrit un but de toute beauté sur un enchaînement dribble et frappe enroulée à l'extérieur de la surface.

Cette ouverture du score a conclu une nouvelle masterclass de l'international ivoirien. Peut-être une dernière avant de faire ses adieux au RCL, lui qui est ciblé par plusieurs écuries en cette fin de mercato.

3. Mohamed Camara a ébranlé le PSG

Mohamed Camara
Mohamed Camara a été remarquable. / Jean Catuffe/GettyImages

Mohamed Camara n'avait pas encore eu beaucoup l'occasion de briller depuis son arrivée. Le milieu de l'AS Monaco a sorti les crocs face au Paris Saint-Germain (1-1). L'international malien a été très en vue au niveau des récupérations et l'orientation du jeu.

Camara était aussi puissant qu'intelligent dans son placement. Une belle première masterclass pour le néophyte du Rocher.

4. Elye Wahi, héros de la raclée de Montpellier

Elye Wahi
Elye Wahi a encore rayonné. / LOIC VENANCE/GettyImages

Elye Wahi était l'arme forte de la raclée offerte par Montpellier au Stade Brestois (0-7) à domicile. L'attaquant de 19 ans a inscrit ses deux premiers buts de la saison et délivré son premier caviar.

Son activité incessante a bousculé une formation bretonne complètement dépassée par la vitesse des offensives d'un MHSC déchaîné en ce dimanche après-midi.

5. Benoît Costil est encore impassable

Benoit Costil
Benoît Costil / Jean Catuffe/GettyImages

Benoît Costil en avait besoin de ce match sans encaisser de but. Ainsi, il met fin à une série de 29 matchs avec au moins un but encaissé dans l’Elite. L’ancien Bordelais s'approchait dangereusement du record appartenant à Guillermo Ochoa (33 matchs d'affilée sans garder ses cages inviolées).

Le portier de l'AJ Auxerre a tenu bon en effectuant de grandes parades face au RC Strasbourg (1-0).

6. Une belle dernière pour Armand Laurienté

Armand Laurienté
Armand Laurienté se sent poussé des ailes. / VALENTINE CHAPUIS/GettyImages

Armand Laurienté n'a pas voulu manquer sa dernière avec le FC Lorient (2-1). Face à Clermont, l'attaquant des Merlus a encore rayonné avec d'énormes accélérations et plusieurs passe-clés dans l'entrejeu.

Sa superbe forme était l'un des moteurs de la montée en puissance de l'équipe bretonne en ce début de saison. Son départ pour Sassuolo est acté, alors il faudra surveiller l'impact qu'il aura sur l'effectif.

Les flops

7. Renato Sanches en grande difficulté

Renato Sanches
Renato Sanches a eu du mal. / FRANCK FIFE/GettyImages

Face à un Mohamed Camara en feu, il fallait un pendant négatif. Renato Sanches a perdu pied avec à l'AS Monaco (1-1). Noyé au milieu de terrain, l'international portugais n'a pas su où se placer ni utiliser le ballon à bon escient.

Son apport fut quasi négatif pour un Paris Saint-Germain à la limite de la rupture en première période. On l'a même vu manquer le cadre sur une frappe pourtant aisée à bout portant. Une première titularisation manquée.

8. Le Stade Brestois a vécu une humiliation

Michel Der Zakarian
Le Stade Brestois a pris 0-7. / LOIC VENANCE/GettyImages

Le Stade Brestois pensait recevoir une formation héraultaise en difficulté et récupérer des points aisément. Au final, le SB29 a subi sûrement la plus grosse défaite de son histoire à domicile en Ligue 1 (0-7).

Un naufrage complet qui devrait laisser Michel Der Zakarian dans une réflexion totale. "On a rien fait de tout le match, c'est honteux", a scandé l'entraîneur de Brest complètement apathique. Pierre Lees-Melou manquera en plus le prochain match.

9. Le naufrage de Melvin Bard

Melvin Bard
Melvin Bard s'est fait bouffé. / Catherine Steenkeste/GettyImages

Habitué à beaucoup parler dans les médias et sur le terrain, Melvin Bard a eu du mal à s'exprimer face à l'Olympique de Marseille (0-3). Perte de balle et retour raté sur le premier but, complètement dépassé sur le troisième, le latéral niçois a vécu un cauchemar.

Bard a été surpassé par Jonathan Clauss très en jambes ce dimanche après-midi. Les lacunes défensives de l'ancien lyonnais deviennent de plus en plus gênantes.

10. Castello Lukeba aux abonnés absents

Castello Lukeba
Castello Lukeba a perdu pied. / Jean Catuffe/GettyImages

Toujours précis et pointilleux depuis que Peter Bosz l'a propulsé titulaire, Castello Lukeba en fait oublier son jeune âge. Contre le Stade de Reims (1-1), le jeune lyonnais est passé à côté. Il était méconnaissable par des grosses boulettes à la relance.

Sur le but, Lukeba est dépassé et a laissé beaucoup trop d'espace sur un ballon lointain. Un match à oublier pour lui tout comme Karl Toko-Ekambi, fantomatique.

11. La bourde de Joe Rodon

Joe Rodon
Joe Rodon a manqué de justesse? / DAMIEN MEYER/GettyImages

Joe Rodon a bien marqué l'un de ses premiers pas sous le maillot du Stade Rennais. L'international gallois a offert sur un plateau le but du 2-0 au RC Lens par une perte de balle très étonnante.

Le Stade Rennais ne pouvait pas espérer pire boulette alors que l'attaque tentait désespérément de relancer la machine. On rappelle que son option d'achat est à 20 millions d'euros... Encore trop tôt pour évaluer si Rodon en vaut autant, bien sûr.

Écoutez Top 90, l’émission de 90min dans laquelle on débat foot sous forme de top listes ! Rankings, XI combinés, Frankenplayer, à chaque épisode nos avis pour établir à la fin la liste ultime. Dans ce troisième épisode avec Davy DiamantQuentin Gesp et Alexis Amsellem,  on va établir notre Top et Flop 3 des recrues du Barça des années 2010 ! Cliquez ici pour vous abonner au podcast

facebooktwitterreddit