Olympique de Marseille

Ligue 1 : Les moments forts de la conférence de presse d'Igor Tudor et Jonathan Clauss avant OM - LOSC

Olivier Halloua
Jonathan Clauss était en conférence de presse.
Jonathan Clauss était en conférence de presse. / Sebastian Frej/MB Media/GettyImages
facebooktwitterreddit

Récapitulatif de la conférence de presse de l'Olympique de Marseille avant d'affronter le LOSC avec les principales déclarations de Jonathan Clauss et Igor Tudor.

Les moments forts de la conférence de presse d'Igor Tudor et Jonathan Clauss

Combien vivez-vous la première défaite de la saison ? Cela peut peser ?

Jonathan Clauss - Une défaite ce n'est jamais agréable pour un compétiteur. Il y a des faits de jeu qui l'expliquent. On a bien dérangé Tottenham pendant 45 minutes, un fait de jeu nous plombe. On a montré beaucoup de caractère et de détermination. Il faut switcher vite sur la Ligue 1.

Comment s'organise défensivement votre poste de latéral ?

Jonathan Clauss - C'est beaucoup dans la concentration et dans la vision. Quand on défend en bloc bas et Nuno presse, moi je resserre dans l'axe pour une défense à 4. C'est surtout à l'appréciation de l'action, parfois on y va à deux. C'est beaucoup de compréhension du placement des autres.

Tudor a-t-il été clair dans la hiérarchie sur le rôle des pistons ?

Jonathan Clauss - On n'en a pas vraiment parlé. On ne sait pas s'il a sa hiérarchie. Si le numéro 1 est pas bon, le second doit être prêt. C'est au coach et à nous de travailler et ensuite de faire des choix.

Quel est l'apport de Rongier absent contre Lille ?

Jonathan Clauss - C'est un élément fort de l'équipe dans ses lectures, dans ses interventions et ses transmissions. Il fait un peu le travail de l'ombre sur des couvertures pour nous permettre de nous projeter parce qu'on aime ça. Cela va être un manque parce qu'il a de beaucoup de qualités. On a de la qualité sur le banc. On va faire avec.

Quel est votre vision sur le LOSC ?

Jonathan Clauss - Bon match de Ligue 1 contre une bonne équipe. Il sont en phase ascendante mais nous aussi. On a joué il y a deux jours mais on est cohérents dans tout. On veut les points, ils ont des qualités eux aussi. Il faut pas se plaindre et bien récupérer pour ce match à domicile.

Pensez-vous à l'Equipe de France quand tu joues en Ligue des champions ?

Jonathan Clauss - Si je me focalise sur l'Equipe de France, je ne suis plus sur l'OM. J'ai déjà assez de pression comme ça. Les Bleus c'est l'objectif ultime forcément. Si je suis performant, je sais que j'ai une chance d'aller jouer avec la France, je donne tout.


Une hiérarchie qui se dégage dans la charnière centrale dans l'axe gauche ?

Igor Tudor - Tout le monde a joué et jouera, Eric est arrivé tard c'est pourquoi ça a pu bouleversé. Tout le monde a toujours du temps de jeu et c'est agréable de pouvoir compter sur cinq défenseurs de haut niveau.

Avez-vous peur de débordements lors de la réception de Francfort après les incidents de Nice ?

Igor Tudor - Je suis contre toute type de violences mais je n'ai pas vu ce qui s'est passé, je n'ai pas regardé la télé. Le club prendra les mesures nécessaires si besoin.

Que ressent le groupe après cette première défaite ?

Igor Tudor - Le groupe va bien et sait qu'on a fait un grand match. Tout le monde avait l'air bien à l'entraînement et ils savent que nous avions fait un grand match. Mais il savent qu'on doit réagir tout de suite.

Un joueur qui vous ressemble ?

Igor Tudor - Je n'y avais pas vraiment pensé puisque les générations ont vraiment changé. Les caractères ne sont pas vraiment les mêmes. J'ai juste des joueurs de grande qualité, je n'ai pas réfléchi plus loin.

Que pensez-vous du caractère trempé de Guendouzi ?

Igor Tudor - C'est un joueur fantastique avec beaucoup de caractère et que j'apprécie. Il y a de la frustration c'est normal quand on ne joue pas ou moins. Il y a une nette évolution de sa part car il est toujours positif. Il est en progression et c'est positif pour la suite de la compétition.

Comment remplacer Rongier ?

Igor Tudor - C'est sûr il y aura des changements parce que c'est impossible de mettre la même équipe tous les trois jours. Nous mettrons la meilleure équipe possible. Rongier donne tout, il est intelligent, il a de la course, de la vision et du placement. Il est sous-estimé par beaucoup de médias parce que c'est très fort.

Un jeu moins tranchant ?

Igor Tudor - En ce qui concerne Lille, c'est une équipe de première catégorie. C'est un concurrent direct pour nous à coup sûr. Les couloirs feront la différence bientôt je n'ai aucun doute. Les autres équipes s'adaptent comme nous. Le rôle d'un coach c'est s'adapter et je ne pense pas que ça sera comme ça jusqu'à la fin. Nous trouverons des solutions pour améliorer tout ça.

Un problème de constance entre les deux périodes ?

Igor Tudor - A Londres, on a fait une bonne deuxième période compte tenu que nous étions à dix comme contre le match d'avant sur les 20 dernières minutes, nous avons été bien meilleurs que nos adversaires. Sur 90 minutes, on ne peut pas être performant tout le long et presser tout le temps. Même face à des équipes de national, ça serait pareil. C'est dur d'améliorer ça sachant que nous avons peu d'entraînements pour le faire. C'est quelque chose sur lequel nous allons nous poser dès que c'est possible.

Écoutez Top 90, l’émission de 90min dans laquelle on débat foot sous forme de top listes ! Rankings, XI combinés, Frankenplayer, à chaque épisode nos avis pour établir à la fin la liste ultime. Dans ce sixième épisode avec Davy DiamantQuentin GespAlexis Amsellem, on va établir notre Top 3 des meilleurs coups mercato de l’été ! Cliquez ici pour vous abonner au podcast

facebooktwitterreddit