Ligue 1 : Les 16 plus gros coups de Luis Campos à Lille et Monaco

Getty Images

Annoncé sur le départ de Lille en partance pour Tottenham, Luis Campos est sûrement un des meilleurs recruteurs d'Europe. Réputé pour sa capacité à "trader" les joueurs, il serait cependant dommage de le réduire à ça. Car Campos, ce n'est pas seulement acheter des joueurs à bas prix pour dégager des bénéfices, c'est aussi, et surtout un dénicheur de talents à l'impact sportif immédiat.

Demandez à Monaco qui est allé jusqu'en demi-finale de la Ligue des Champions tout en remportant le championnat de France à la suite de son mandat (2013-2016). Lille n'est pas en reste non plus. Au fond du gouffre lors de son arrivée, les Dogues ont terminé à une inespérée deuxième place la saison dernière. Retour sur les plus beaux coups du Portugais.

*Deux critères ont été retenus pour effectuer cette liste : l'impact sportif et la plus-value financière.

Hors catégorie : James Rodriguez, Radamel Falcao, Joao Moutinho

FBL-FRA-LIGUE1-MONACO-VALENCIENNES
VALERY HACHE/Getty Images

S'ils avaient fait partie du classement, ces trois joueurs auraient été très bien placés. Mais il est compliqué de les ranger dans la catégorie des bons coups de Luis Campos, car les négociations précédant leur venue avaient été entamées avant l'arrivée du recruteur portugais (ils sont tous arrivés à l'été 2013). Et même si les connections portugaises pour enrôler ces trois joueurs (Moutinho et Rodriguez étaient à Porto, Falcao y était deux ans auparavant) ont sûrement été essentielles, on ne peut pas lui attribuer totalement la réussite de ces trois dossiers.

Têtes d'affiche du projet monégasque, les trois hommes auront donné une nouvelle dimension au club. Falcao et Joao Moutinho auront été de la fabuleuse année assortie d'un titre de champion de France et d'une demi-finale de Ligue des Champions. James Rodriguez ne sera resté qu'une saison, mais cela lui aura suffi pour éclabousser la Principauté de tout son talent. Revendu 75 millions un an après avoir été acheté 45 millions.

16. Zeki Celik

Zeki Celik
Soccrates Images/Getty Images

Tout jeune International Turc en 2018, Celik est débusqué après deux saisons intéressantes à Istanbulspor pour la modique somme de 2,5 millions d'euros.

Très à l'aise dans son couloir droit, le latéral est devenu, en très peu de temps, une valeur sur des Dogues et du championnat. À 23 ans, il a de grandes chance de rejoindre un grand club européen dans les années à venir. Plus-value financière garantie.

15. Renato Sanches

Renato Sanches
Sylvain Lefevre/Getty Images

Il fallait y penser. En perdition au Bayern Munich, Renato Sanches était un pari à tenter. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il est réussi. Après des débuts timides, le Portugais retrouve peu à peu le niveau de jeu qui était le sien en 2016.

Titulaire lors des quatorze derniers matchs des Lillois en championnat, il est devenu un des patrons de l'équipe. Encore jeune (22 ans), il a de quoi faire le bonheur du LOSC lors des prochaines années. En cas de départ, sa plus-value pourrait également être intéressante (acheté pour seulement 20 millions).

14. Thiago Mendes

Thiago Mendes
Sylvain Lefevre/Getty Images

A peine arrivé dans le nord de la France, que Luis Campos flaire déjà un très bon coup en enrôlant Thiago Mendes, en provenance de Flamengo (9 millions d'euros). Après une première saison difficile, à lutter pour le maintien, le natif de Sao Luis au Brésil monte en régime la saison suivante.

Devant la défense, il sécurise une équipe très joueuse naturellement attirée vers l'avant. Il est pour beaucoup dans la belle deuxième place lilloise lors de la saison 2018-2019. Parti cet été à Lyon (22 millions d'euros).

Plus-value : 13 millions d'euros.

13. Rony Lopes

FBL-FRA-LCUP-MONACO-RENNES
VALERY HACHE/Getty Images

Même si le passage de Rony Lopes fut compliqué en terre monégasque, c'est Campos qui le fait venir de Manchester City en 2015 (12 millions d'euros). Le recruteur sera également à l'origine de son départ en prêt vers Lille.

Pendant 18 mois, le petit ailier va se refaire la cerise avant de repartir à Monaco... Au moment où Campos arrive à Lille. Vendu cet été à hauteur de 22 millions d'euros au FC Seville.

Plus-value : 10 millions d'euros.

12. Geoffrey Kondogbia

FBL-FRA-CUP-PSG-MONACO
FRANCK FIFE/Getty Images

L'international Français est arrivé le même été que Falcao et consorts, à la différence qu'il arrive en fin de mercato estivale de l'année 2013 (20 millions d'euros en provenance de Seville). On peut donc attribuer sa venue à Campos, débarqué quelques mois plus tôt.

Pendant deux saisons, Kondogbia s'impose comme un roc au milieu, indispensable au retour de Monaco au premier plan (2e et 3e du championnat pour le retour en Ligue 1). Il quitte la Principauté pour l'Inter Milan en 2015 contre 36 millions d'euros.

Plus-value : 16 millions d'euros.

11. Rafael Léao

Rafael Leao
Soccrates Images/Getty Images

Il ne sera resté qu'une seul saison dans les Hauts-de-France, mais les supporteurs lillois ont pu apprécier le talent de ce jeune attaquant.

Arrivé en provenance du Sporting Lisbonne en 2018, sans indemnité de transfert, Léao va trouver le moyen de faire trembler les filets à huit reprises en championnat (15 titularisations) pour sa première véritable saison professionnelle. À peine le temps de s'installer, qu'il fait ses bagages pour le Milan AC (23 millions d'euros).

Plus value : 23 millions d'euros.

10. José Fonte

Jose Fonte
Soccrates Images/Getty Images

Ne cherchez pas ici une quelconque plus-value financière. À 36 ans, le Portugais ne remplira pas les caisses du club nordiste. Ce n'était de toute façon pas le but. Mais sportivement, quel coup de maître réalisé par Campos. Défenseur central robuste de Premier League pendant près de huit saisons, José Fonte part quelques mois jouer dans le championnat chinois entre février et juillet 2018.

C'est le moment où Campos met la main dessus. Gratuitement. Et lorsque l'on pense à l'impact du capitaine Lillois depuis deux saisons sur l'équipe, cela ressemble à du génie.

9. Victor Osimhen

Victor Osimhen
Catherine Steenkeste/Getty Images

À l'image de Rafael Leao, Victor Osihmen est un parfait inconnu quand il débarque à Lille en 2019. Et à une vitesse encore plus impressionnante que son homologue portugais, le Nigérian va très rapidement se faire un nom.

Première journée de championnat et un doublé contre Nantes, et voilà le longiligne attaquant parti vers les sommets de la Ligue 1. 26 journées et onze buts plus tard en championnat (13 réalisations en tout), il attire la curiosité des grands d'Europe.

Évalué à 27 millions d'euros selon Transfermarkt, le joueur âgé de 21 ans n'a coûté que 12 millions. Que ce soit cet été ou l'année prochaine, il rapportera forcément des bénéfices.

8. Jonathan Ikoné

Nanitamo Jonathan Ikone
Sylvain Lefevre/Getty Images

Quelle progression pour le joueur formé au Paris Saint-Germain. Après un prêt à Montpellier, il débarque dans les Hauts-de-France en 2018 contre un chèque de cinq millions d'euros. Avec Pépé et Bamba, il sera le principal animateur d'une des attaques les plus flamboyantes de l'Hexagone (3 buts et 10 passes décisives en L1 pour sa première saison).

Orphelin de Pépé, le tout jeune International prend ses responsabilités et porte l'équipe à bout de bras cette saison. Arrivé avec le statut d'éternel espoir il y a deux ans, Jontahan Ikoné est devenu un joueur confirmé. Évalué à 36 millions d'euros selon Transfermarkt, il rapportera une belle somme d'argent. Tout ça grâce à Campos.

7. Tiémoué Bakayako

Juventus v AS Monaco - UEFA Champions League Semi Final: Second Leg
Etsuo Hara/Getty Images

Un an après son arrivé à l'ASM, le recruteur portugais met la main sur une jeune pépite en provenance de Rennes (8 millions d'euros). Il faudra cependant un peu de temps au milieu de terrain défensif pour se montrer réellement au niveau.

Mais lors de la saison 2016 - 2017, c'est probablement un des meilleurs milieux de terrain du championnat de France. Indispensable dans la conquête du titre et du fabuleux parcours en Ligue des Champions. Il part l'été suivant à Chelsea contre un chèque de 40 millions d'euros.

Plus value : 32 millions d'euros.

6. Benjamin Mendy

Benjamin Mendy
Jean Catuffe/Getty Images

Ben Mendy est loin d'être un inconnu lorsqu'il débarque en provenance de Marseille en 2016 (13 millions d'euros). Mais lors de son unique saison sur le Rocher, le latéral formé au Havre va prendre une ampleur impressionnante.

Sur son côté gauche, il s'impose comme un des latéraux les plus offensifs d'Europe. Sa qualité de centre le rend extrêmement dangereux et fait de lui un des principaux artisans du titre de Monaco lors de la saison 2016 - 2017. C'est assez pour convaincre Man City et Pep Guardiola de débourser 57,50 millions d'euros.

Plus value : 34,5 millions d'euros.

5. Anthony Martial

FBL-FRA-LIGUE1-MONACO-TOULOUSE
VALERY HACHE/Getty Images

Encore une fois, il faut oser. Car quand Martial arrive en 2013 de Lyon, il n'a que 17 ans et n'a pas encore joué un seul match en professionnel. Mettre 5 millions d'euros sur ce genre de profil, cela peut semer quelques doutes.

Qui seront vite dissipés. Car après une première saison d'apprentissage, Martial inscrit neuf buts en championnat la saison suivante et justifie l'investissement placé en lui. Manchester United en fait sa priorité et le recrute pour 60 millions d'euros.

Plus value : 55 millions d'euros.

4. Thomas Lemar

Thomas Lemar
Aurelien Meunier/Getty Images

A l'instar de Martial, encore un incroyable coup réussi par Luis Campos en 2015. Pensionnaire du Stade Malherbe de Caen, le Guadeloupéen ne joue que des bouts de matchs avec les Normands (6 titularisations). Pourtant le talent est là.

Le Portugais prend le risque en déboursant 4 millions d'euros pour Thomas Lemar. En trois saisons avec les Monégasques il inscrit 16 buts et délivre 25 passes décisives. Une progression aussi rapide qu'impressionnante. Il part en 2018 à l'Atletico de Madrid contre un chèque de 70 millions d'euros.

Plus value : 66 millions d'euros.

3. Nicolas Pépé

Nicolas Pepe
Soccrates Images/Getty Images

L'Ivoirien arrive dans les valises du recruteur en 2017 après avoir quitté Angers (10 millions d'euros). Le montant de son transfert illustre alors le talent et la marge de progression du fantasque ailier.

Pour sa première saison dans le Nord, il est le seul à surnager dans une équipe aux abonnés absents qui va jouer le maintien jusqu'au bout (13 buts). L'année d'après il passe encore un cap dans une équipe qui, cette fois, joue les premiers rôles (22 buts, 11 passes décisives). Le leader offensif devient trop grand pour Lille et rejoint Arsenal (80 millions d'euros, plus gros transfert jamais réalisé par le club londonien)

Plus value : 70 millions d'euros.

2. Fabinho

Fabio Henrique Tavares, Fabinho, Claudio Marchisio
Jean Catuffe/Getty Images

Prêté par le club portugais de Rio Ave pendant deux ans, Fabinho s'illustre d'abord comme latéral droit. Mais c'est dans le cœur du jeu qu'il va devenir un des meilleurs joueurs monégasques de ces dernières saisons. À l'origine de sa venue, Luis Campos va obtenir la signature définitive du Brésilien en 2015 contre 6 millions d'euros.

L'année du titre en 2017, Fabinho va former un duo de très haut niveau avec Bakayoko au milieu. Il se fait un nom en Europe et rejoint Liverpool deux ans plus tard (45 millions d'euros), pour le succès qu'on connaît.

Plus value : 39 millions d'euros.

1. Bernardo Silva

Bernardo Silva
Jean Catuffe/Getty Images

Le plus gros coup de Campos, c'est lui. Grand espoir du Benfica Lisbonne, Bernardo Silva est arraché aux Lisboètes en 2015. Très rapidement, il va s'imposer sur l'aile droite de l'attaque monégasque aux côtés de Thomas Lemar. Le petit ailier de poche fait des misères en Ligue 1 et en Europe (28 buts et 19 passes décisives lors de ses trois saisons en Principauté).

Pas très physique, il compense par une intelligence de jeu et des qualités techniques au-dessus de la moyenne. Au final, ce ne sera pas le plus beau coup financier de Campos. Mais avec Fabinho, c'est sûrement une des plus belles réussites sportives. Il est vendu à Man City en 2017 (50 millions d'euros).

Plus value : 34,25 millions d'euros.