Ligue 1 : La LFP recadre un Jean-Michel Aulas indigné

May 29, 2020, 10:33 AM GMT+2
FBL-FRA-L1-LYON-PRESS-CONFERENCE
FBL-FRA-L1-LYON-PRESS-CONFERENCE | JEFF PACHOUD/Getty Images
facebooktwitterreddit

Alors que Jean-Michel Aulas a tenté une énième proposition pour une reprise de la Ligue 1, la LFP a de nouveau recalé le président de l'Olympique lyonnais.

Presque un mois déjà depuis que la Ligue de Football Professionnel a décidé - en commun accord avec les autorités gouvernementales - de mettre un terme définitif à la saison 2019-2020 de Ligue 1. Un mois déjà que, depuis la nouvelle, Jean-Michel Aulas est au front pour tenter de faire changer d'avis les instances, afin de mener l'exercice à son terme.

Malheureusement pour le président l'Olympique lyonnais, ces interventions médiatiques ont toutes été vaines. Aussi, après la dernière locution du Premier ministre Edouard Philippe, jeudi, le dirigeant français a effectué une ultime tentative, sur les réseaux sociaux tout d'abord, en apostrophant Roxana Maracineau, puis en accordant une interview au Parisien.

L'assaut final

S'il paraît enfin résigné à l'idée que le championnat puisse se terminer, le boss des Gones a néanmoins soumis une nouvelle proposition à la LFP. Il souhaite que l'OL, le Paris Saint-Germain, l'AS Saint-Etienne et le LOSC puissent disputer des matchs amicaux en juillet, afin de préparer au mieux les ultimes échéances d'août (Coupes de France et de la Ligue, Ligue des Champions). Par ailleurs, l'homme d'affaires a directement taclé la LFP, qu'il a jugé "en dessous de la responsabilité minimum."

Une pique que l'organisation du foot hexagonal n'a pas laissé passer, en répondant à son détracteur directement via une déclaration transmise à l'AFP dans la soirée de jeudi :

""Edouard Philippe a écarté à nouveau ce jour l'idée d'une reprise des compétitions, confirmant ainsi sa position exprimée le 28 avril. Il n'est donc pas question d'envisager un redémarrage de la saison 2019-20 comme certains s'évertuent à le demander. Le contexte sanitaire s'améliore mais, le Premier Ministre l'a rappelé, la prudence prévaut. Avec les nouvelles annonces du gouvernement, les entraînements vont pouvoir reprendre courant juin et les clubs vont ainsi préparer au mieux la saison prochaine, qui démarrera en août. La très bonne nouvelle dans les déclarations du Premier Ministre, c'est que l'on peut espérer désormais une reprise en août avec une partie du public. Il faut surtout penser aux acteurs du jeu et à nos supporters.""

la LFP

Une réponse qui a le mérite d'être claire et nette. Même si elle ne devrait pas (encore) convenir à Jean-Michel Aulas, qui a visiblement décidé de ne pas lâcher le morceau.

facebooktwitterreddit