Ligue 1

LFP : Jérôme Rothen demande à son tour la démission de Vincent Labrune

Dridi Amichi
Jérôme Rothen demande la démission de Vincent Labrune
Jérôme Rothen demande la démission de Vincent Labrune / FRANCK FIFE/GettyImages
facebooktwitterreddit

Le président de la Ligue de Football Professionnel, Vincent Labrune, est sous le feu des critiques depuis les incidents survenus lors du match arrêté entre l'Olympique Lyonnais et l'Olympique de Marseille. Dans son émission "Rothen s'enflamme" sur RMC, Jérôme Rothen a demandé la démission de Vincent Labrune.


Après le journaliste éditorialiste Daniel Riolo, c'est au tour de Jérôme Rothen, consultant pour la même radio, de demander la démission de Vincent Labrune. Dans son émission "Rothen s'enflamme" sur RMC, l'ancien joueur du PSG n'a pas mâché ses mots à l'encontre du président de la Ligue.

"Vous n'avez rien à faire dans le football, rien, et ça fait des années qu'on le dit. "

"Il est où Vincent Labrune ? C'est un super communiquant, un chef d'entreprise, je ne vais pas le critiquer, bravo monsieur Labrune. Mais vous n'avez rien à faire dans le football, rien, et ça fait des années qu'on le dit. Le président de la Ligue, bordel ! Michel Platini dit qu'il faut des gens du football dans les instances. Monsieur Platini, s'il vous plaît, prenez en charge la Ligue et la Fédé ! Ces gens-là, est-ce qu'ils sont vraiment passionnés ? Pourquoi ils n'assistent pas aux matchs ? Pourquoi monsieur Labrune il n'est jamais au stade ? Si hier, il y est, je peux te dire qu'en 5 minutes, c'est réglé", a-t-il déclaré.

Avant d'ajouter : "Pourquoi ? Si Michel Platini il est au stade, réunion de crise ou pas, il sait que la bouteille qu'a pris Dimitri Payet, il ne peut pas reprendre le match. Tu n'attends pas deux heures et au bout de 5 minutes, c'est réglé. Arrêtez avec vos commissions de discipline. Nous on ne veut pas de ça, on veut du football. Monsieur Labrune, si vous avez les cojones, démissionnez. On ne veut pas de vous. On ne veut pas de vous ! Il ne veut pas parler ? Alors on ne veut pas de vous, point final !"

facebooktwitterreddit