La Liga

Levante - FC Barcelone (3-3) : les 6 leçons à retenir de ce coûteux accroc blaugrana

Jean Dubas
May 12, 2021, 12:12 AM GMT+2
Lionel Messi est les blaugrana peuvent nourrir des regrets.
Lionel Messi est les blaugrana peuvent nourrir des regrets. / Alex Caparros/Getty Images
facebooktwitterreddit

Au terme d'un match riche en rebondissements, le Barça concède un match nul (3-3) difficile à digérer dans le sprint final pour le titre en Liga.

1. Lionel, le messie

Encore lui. En inscrivant son 29e but en championnat, le 27e de l'année 2021, Lionel Messi est désormais le meilleur buteur sur l'année civile en cours, devant un certain Robert Lewandowski (27).

La Pulga a ouvert la voie en faveur des Blaugrana d'un fantastique ciseau couché sur un centre de son collègue préféré, Jordi Alba. Un but malheureusement anecdotique quand on connaît la suite de la soirée.

2. De Jong continue de prendre du gallon

Gonzalo Melero, Frenkie de Jong
De Jong a survolé le milieu de terrain / Alex Caparros/Getty Images

Comparé à Ruud Gullit sur les réseaux, le milieu de terrain néerlandais du FC Barcelone a encore ébloui ce match de toute sa classe.

Facile dans la circulation du ballon, précieux à la récupération et consistant dans son apport offensif, De Jong était omniprésent et continue de s'imposer comme l'un des cadres techniques de cet effectif catalan.

Le Hollandais volant de l'entrejeu blaugrana ne fêtera cependant pas de la meilleure des manières ses 24 ans ce mercredi après ce nul rageant.

3. Pedri, un but qui cache des problèmes de finition

FBL-ESP-LIGA-LEVANTE-BARCELONA
Pedri a marqué mais ne prend pas encore assez de risques face au but / JOSE JORDAN/Getty Images

La jeune pépite de 18 ans du FC Barcelone donne l'impression d'en avoir parfois dix de plus, encore ce soir. Pourtant, s'il y a bien un domaine dans lequel Pedri pêche encore, c'est bien la finition.

Certes, le jeune Catalan a inscrit le but du break (34e). Pas le plus difficile de sa précoce carrière car il n'a eu qu'à pousser le ballon à bout portant dans un but délaissé grâce au bon travail et une passe en retrait cadeau d'Ousmane Dembélé.

Néanmoins, le jeune Barcelonais semble particulièrement réticent à s'essayer face au but ou dans des positions de tirs idéales, à l'image d'un Marco Verratti en son temps. Les supporters continuent d'exhorter leur joueur surdoué à prendre davantage de risques devant la cage.

Pedri a le temps de se bonifier dans ce domaine.

4. Le Barça ne sait pas se faciliter le travail

Lionel Messi
Les Catalans se sont fait peur en encaissant deux buts en deux minutes / Alex Caparros/Getty Images

La faute à sa défense, en grande partie. Cette équipe blaugrana ne sait décidément pas s'offrir des matches tranquilles.

Après avoir breaké au bout de la demi-heure de jeu, les Catalans ont encaisse deux buts en deux minutes (57e, 59e). Une défense apathique et un Sergi Roberto au cœur des critiques après une rentrée insipide lors de la deuxième mi-temps.

Alors qu'ils ont cru voir passer le pire suite au troisième but blaugrana signé Dembélé, la défense du Barça a une nouvelle fois craqué à cinq minutes du terme pour sans doute dire adieu au titre en Liga. Difficile d'envisager plus grand avec une défense aussi fébrile.

5. Levante pose des problèmes aux gros

Levante UD v FC Barcelona - La Liga Santander
Levante pose des problèmes aux gros du championnat en Liga / Quality Sport Images/Getty Images

Une fois de plus, Levante a mis en difficulté un cador de la Liga. Après avoir déjà battu l'Atletico de Madrid et le Real Madrid à l'extérieur (deux fois 2-0), les hommes de Paco Lopez ont joué les trouble-fêtes dans les hauteurs du classement en cette fin de championnat en ôtant deux points cruciaux au Barça. Une nouvelle belle performance de l'actuel 13e de Liga.

6. Barcelone rate une occasion en or de mettre la pression

FBL-ESP-LIGA-LEVANTE-BARCELONA
Le Barça rate une occasion en or de mettre la pression sur les deux clubs de Madrid / JOSE JORDAN/Getty Images

La faute à ce match nul. Le Barça manque une occasion en or de remettre la pression sur l'Atletico de Madrid et le Real Madrid.

Les Catalans restent à une longueur des Colchoneros qui affronteront la Real Sociedad ce mercredi et disposent temporairement d'un seul petit point d'avance sur les Merengue qui, eux, se déplaceront à Grenade jeudi soir.

facebooktwitterreddit