Ligue 1

Les Tops et les Flops de cette première journée de Ligue 1

Julien  Sournies
Le duo Messi - Neymar a brillé ce samedi soir contre Clermont.
Le duo Messi - Neymar a brillé ce samedi soir contre Clermont. / Catherine Steenkeste/GettyImages
facebooktwitterreddit

La Ligue 1 a repris ses droits ce week-end. À l'issue de cette première journée riche en but, certains acteurs ont séduit pour leur entrée en matière, d'autres n'ont malheureusement pas répondu aux attentes. Pour l'occasion, la rédaction de 90min a décidé de vous concocter une petite revue de ce premier week-end de championnat !

Les Tops

1. La victoire de l'OM !

FBL-FRA-LIGUE1-MARSEILLE-REIMS
L'OM a bien débuté sa saison. / PASCAL GUYOT/GettyImages

Auteur d'une pré-saison pour le moins décevante, l'OM n'abordait guère cette première journée de Ligue 1 sous les meilleures auspices. Et cela, le public du Vélodrome l'a bien fait comprendre en sifflant le technicien croate avant même le début du match.

Mais ce dimanche soir, les protégés d'Igor Tudor ont fait taire toutes critiques à leur égard. Au terme d'une rencontre prolifique, les Olympiens ont soigné leur entrée en matière en ne faisant qu'une bouchée d'une formation rémoise peu tranchante (4-1).

2. Le duo Messi - Neymar

Lionel Messi, Leo Messi, Neymar Jr
Neymar et Messi se sont baladés face à Clermont. / Jean Catuffe/GettyImages

Peu en vue la saison dernière, le duo Messi - Neymar semble bel et bien avoir retrouvé des couleurs. Auteur d'un match plein, le club de la capitale a infligé une lourde correction à des Auvergnats en panne de solutions (0-5).
Durant la partie, les deux anciens coéquipiers au Barça ont éclaboussé de leurs talents le stade Gabriel-Montpied. Sur les cinq unités inscrites par le PSG, le Brésilien et l'Argentin ont été impliqués dans tous les buts.

Dans un premier temps, La Pulga est venu délivrer un superbe caviar à Neymar pour l'ouverture du score (9e). Puis, l'ancien de Santos est à la dernière passe sur les réalisations d'Hakimi (26e), Marquinhos (38e) et Léo Messi (80e). Pour clôturer le bal, le septuple Ballon d'Or a scellé la victoire des siens d'une retournée d'anthologie (86e). La machine est lancée.

3. Une première réussie pour Johann Lepenant

Johann Lepenant
Johann Lepenant a séduit pour sa première à l'OL. / Jean Catuffe/GettyImages

L'ancien caennais a livré une partition de qualité pour sa première sortie officielle sous la tunique rhodanienne. Le jeune joueur de 19 ans a déballé toute sa palette technique et s'est fortement illustré en combinant à de nombreuses reprises avec son homologue brésilien : Lucas Paqueta.

Le natif de Granville s'est également révélé très précieux dans la récupération et la conservation du ballon suite à l'exclusion d'Anthony Lopes. En bref, Johann Lepenant a déjà conquis le Groupama Stadium.

4. Une rencontre prolifique entre Montpellier et Troyes

FBL-FRA-LIGUE1-MONTPELLIER-TROYES
Téji Savani a offert la victoire au MHSC. / SYLVAIN THOMAS/GettyImages

On ne s'est pas ennuyé du côté de la Mosson ce dimanche après-midi. Au terme d'une rencontre soldée sous une pluie de buts, les locaux ont finalement arraché la victoire en fin de match contre de solides troyens (3-2).

Et le moins que l'on puisse dire, c'est que la partie a débuté sur les chapeaux de roues. Au bout de seulement 17 minutes de jeu, quatre buts avaient déjà été inscrits par les deux formations (2-2). Puis, plus rien jusqu'à la 81ème, jusqu'à que la coqueluche de la Paillade Téji Savanier vienne sceller la victoire des siens, après neuf matchs sans le moindre succès en championnat.

5. Florian Sotoca, prince de Bollaert-Delelis

FBL-FRA-LIGUE1-LENS-BREST
Florian Sotoca a inscrit un triplé contre Brest ce dimanche. / FRANCOIS LO PRESTI/GettyImages

Ce dimanche après-midi, Florian Sotoca a mis le Stade Bestois à ses pieds (3-2). Auteur d'une prestation stratosphérique, le Narbonnais s'est offert un triplé devant un public de Bollaert bouillant. Sans son penalty manqué (33e) et ses quelques munitions mal négociées, l'attaquant lensois aurait même pu en marquer au moins deux de plus. Son premier coup du chapeau sous le maillot Sang et Or.

Les Flops

6. Une énième sortie dangereuse pour Anthony Lopes

Anthony Lopes
Anthony Lopes a écopé d'un carton rouge. / Jean Catuffe/GettyImages

Ce vendredi soir contre l'AC Ajaccio (2-1), le portier lusitanien s'est de nouveau illustré de la mauvaise des manières et a fortement compliqué la tâche à ses coéquipiers. Réputé pour ses sorties pleines d'engouements, Anthony Lopes n'a pas trahi à sa réputation.

Sur une énième sortie approximative, le gardien rhodanien est venu faucher l’attaquant corse Mouhaim El Idrissy sans toucher, ni jouer le ballon. L'arbitre de la rencontre Benoit Bastien n'a pas hésité une seule seconde en sortant le carton rouge au bout de seulement 27 minutes de jeu.

7. Le Vélodrome siffle Igor Tudor

FBL-FRA-LIGUE1-MARSEILLE-REIMS
Igor Tudor a été sifflé par le public marseillais. / PASCAL GUYOT/GettyImages

Suite aux résultats décevants de l'OM lors de la préparation, de nombreuses interrogations se portaient sur l'entraîneur croate. Avant même le début du championnat, ce dimanche soir contre le Stade de Reims (4-1), les supporters phocéens n'ont pas manqué d'exprimer leur mécontentement à l'égard de l'ancien coach de l'Hellas Verone. En effet, Igor Tudor a été accueilli sous les sifflets d'un Stade Vélodrome grondant. La triste séquence du week-end.

8. Un retour dans l'élite compliqué pour l'AJ Auxerre

FBL-FRA-LIGUE1-LILLE-AUXERRE
Auxerre a mal négocié son entrée en lice. / FRANCOIS NASCIMBENI/GettyImages

Après dix saisons passées dans le deuxième échelon du football français, l'AJ Auxerre effectuait son grand retour dans l'élite. Mais visiblement, la marche était encore trop haute pour les Bourguignons et ces derniers se sont lourdement inclinés contre des Dogues affamés (4-1).

D'entrée de jeu, les protégés de Jean-Marc Furlan ont été cueillis à froid. Au bout de seulement 36 secondes de jeu, Benjamin André est venu planter le premier pion de la partie sur une superbe talonnade de Jonathan David. Passeur décisif, l'attaquant canadien a doublé la mise deux minutes plus tard, d'une magnifique frappe enroulée du gauche (3e). Le coup de massue.

9. Le Stade Rennais se manque d'entrée contre le rival lorientais

FBL-FRA-LIGUE1-RENNES-LORIENT
Le Stade Rennais s'est incliné à domicile contre le FC Lorient. / FRED TANNEAU/GettyImages

Après une saison pleine de promesse avec une quatrième place à la clé, le Stade Rennais se devait de tenir à sa réputation. Et quoi de mieux que de dompter le rival lorientais à la maison ? Malheureusement, la réalité a rapidement pris le dessus et les pensionnaires du Rhoazon Park ont manqué le coche dès la première journée.

Malgré une domination de la tête et des épaules, les Rouge et Noir ne sont jamais parvenus à faire sauter le verrou des Merlus. Mais décidément, les partenaires de Benjamin Bourigeaud se sont trouvés plus inspirés devant leur propre but. La recrue phare Arthur Theate a été très malheureuse, en déviant du tibia, un centre du Lorientais Gédéon Kalulu dans sa propre cage (65e). Une première frustrante.

Écoutez Top 90, l’émission de 90min dans laquelle on débat foot sous forme de top listes ! Rankings, XI combinés, Frankenplayer, à chaque épisode nos avis pour établir à la fin la liste ultime.Dans ce troisième épisode avec Davy DiamantQuentin Gesp et Alexis Amsellem,  on va établir notre Top et Flop 3 des recrues de l'OL des années 2010 ! Cliquez ici pour vous abonner au podcast

facebooktwitterreddit