Olympique Lyonnais (OL)

Les Tops et Flops des recrues de l'OL

Hubert De Thé
Recrue la plus chère du mercato lyonnais, Xherdan Shaqiri n'a pas encore convaincu tout le monde.
Recrue la plus chère du mercato lyonnais, Xherdan Shaqiri n'a pas encore convaincu tout le monde. / PHILIPPE DESMAZES/GettyImages
facebooktwitterreddit

Si l'OL n'a pas réalisé le mercato le plus spectaculaire de son histoire, quelques joueurs ont tout de même rejoint les bords du Rhône au cours de l'été dernier. Près de trois mois après le début de saison, le bilan de ces nouveaux arrivants s'avère plus que contrasté.


Les TOPS

1. Emerson Palmieri

Emerson Palmieri
Emerson Palmieri. / Eurasia Sport Images/GettyImages

Arrivé en provenance de Chelsea sous la forme d'un prêt payant, le défenseur a peu a pris ses marques dans sa nouvelle équipe. Peter Bosz a rapidement fait confiance à l'Italo-Brésilien qui compte déjà neuf titularisations en Ligue 1 sur douze possibles.

Malgré quelques petits accrocs comme ce rouge (sévère) reçu contre Lorient, l'ancien Blues a su apporter une vraie plus-value à son poste de latéral gauche. Ses prédécesseurs dont Cornet et De Sciglio n'avaient pas vraiment convaincu avant lui.

À l'aise défensivement, l'ancien joueur de l'AS Roma peut également s'avérer précieux en attaque. Auteur d'un but et d'une passe décisive, Emerson Palmieri a bien réussi son adaptation et s'avère déjà une pièce maitresse pour Peter Bosz.

2. Jérôme Boateng

Jerome Boateng
Jerome Boateng. / Eurasia Sport Images/GettyImages

La signature de son contrat avait été finalisée dans les toutes dernières heures du mercato. Si son simple nom et son impressionnant palmarès avaient de quoi impressionner, certains doutaient en revanche de son état physique.

À 33 ans, l'Allemand n'est en effet plus tout jeune. Pourtant, ce coup de poker de l'état-major lyonnais parait pour le moment être une jolie réussite.

Titularisé à six reprises, Jérôme Boateng est venu compléter la défense centrale de l'OL en compagnie de Jason Denayer. Malin dans ses placements, ce grand défenseur sait compenser son manque de vitesse par son intelligence. Désormais patron de l'arrière-garde rhodanienne, le champion du Monde 2014 n'a pas non plus perdu son adresse balle au pied.

Ayant pris la place de Marcelo, sa présence a amené enfin un peu de sérénité dans l'arrière garde des Gones.

Les FLOPS

3. Xherdan Shaqiri

Xherdan Shaqiri
Xherdan Shaqiri. / Eurasia Sport Images/GettyImages

Recrue la plus chère du mercato estival de l'OL, le Suisse est probablement la plus grosse déception de cette première partie de saison. Venu en échange de 6 millions d'euros depuis Liverpool, Xherdan Shaqiri ne parvient pas à apporter sa touche à cette équipe.

Peter Bosz lui a pourtant offert toute sa confiance avec pas moins de sept titularisations. Son entente avec Léo Dubois sur le côté droit n'est clairement pas évidente. Trop neutre et manquant de tranchant, le trentenaire ne compte qu'un seul but et une passe décisive dans une équipe qui prône pourtant un jeu porté vers l'avant. Doit mieux faire donc.

4. Damien Da Silva

Damien Da Silva
Damien Da Silva. / Eurasia Sport Images/GettyImages

Pour Damien Da Silva, cette aventure du côté de la capitale des Gaules s'avère plutôt compliquée. Peter Bosz avait pourtant décidé de lui faire confiance en tout début de saison, face à Clermont (3-3) puis contre Nantes (1-1).

Cette deuxième apparition s'est révélée cauchemardesque puisque Damien Da Silva a reçu deux cartons jaunes, synonyme d'exclusion. Depuis l'entraîneur néerlandais ne fait plus de lui son premier choix. Le défenseur subit également le retour aux affaires de Jérôme Boateng. Résultat, Da Silva ne doit se contenter que de rares apparitions en Ligue 1.

Interrogé avant Lyon-Sparta (3-0), le joueur de 33 ans assure tout de même qu'il "travaille dur [...] à l’entraînement pour que ça change" même s'il avoue être "frustré par cette situation".

5. Henrique

Henrique Silva Milagres
Henrique Silva Milagres. / Eurasia Sport Images/GettyImages

Seulement une fois titulaire en Ligue 1, le Brésilien ne dispose que de très peu de temps de jeu pour prouver sa valeur. Sa seule apparition remonte donc au derby disputé contre l'ASSE (1-1).

Pour ce match si important, l'ancien joueur de Vasco de Gama ne s'est hélas pas montré sous son meilleur jour. Plus récemment, Henrique a en revanche livré une très belle performance lors de la réception de Prague en C3 (3-0).

N'ayant subi aucun dribble et précis dans ses transmissions, le défenseur a rassuré. De bon augure pour la suite ?

facebooktwitterreddit