Paris Saint-Germain

Les Tops et Flops de la tournée japonaise du PSG

Yves-Alex M'para
Le PSG a réalisé un parcours impeccable lors de sa tournée au Japon en remportant ses 3 matches
Le PSG a réalisé un parcours impeccable lors de sa tournée au Japon en remportant ses 3 matches / Masashi Hara/GettyImages
facebooktwitterreddit

La tournée japonaise du Paris Saint-Germain a été un sans-faute ! Trois victoires en trois matches pour les hommes de Christophe Galtier avec un total de 11 buts marqués pour 3 buts encaissés. Ce rassemblement en terre japonaise a permis à l’ancien manager de l’OGC Nice de lieux connaître ses hommes et de faire une idée bien précise sur son effectif.

Ces rencontres lui ont permis de faire le point sur certains joueurs à quelques jours du Trophée des Champions et de la reprise du Championnat. Qui s’est distingué ? Qui a perdu du crédit auprès du staff et de la direction parisienne ? Voici les tops et les flops du Japon Tour.


TOPS

1. La résurrection de Neymar

Neymar Jr
Neymar a été l'un des joueurs les plus actifs lors de la tournée au Japon ! / Kaz Photography/GettyImages

Et si Neymar réalisait un exercice 2022-2023 tonitruant ? Le Brésilien a sorti de belles prestations lors de ce Japon Tour avec deux buts à la clé. Le numéro 10 parisien a brillé et a surtout semblé affuté et prêt sur le plan physique et technique. Il a régalé la foule avec ses différents gestes techniques et ses passes lumineuses qui désaxent et brisent les lignes adverses.

Aligné par Christophe Galtier au poste d’attaquant droit dans un 3-4-1-2, il a su s’adapter à sa nouvelle position. Libre de ses mouvements, l’artiste auriverde a joué comme un électron libre où il a souvent pris la profondeur mais aussi évolué comme un véritable meneur de jeu.

Le coach français peut être satisfait des prestations de son joueur qui devrait être un élément incontournable de l’effectif, s’il est épargné par les pépins physiques et si la direction ne décide pas de le pousser vers la sortie dans les prochaines semaines…


2. La surprise Arnaud Kalimendo

La surprise de cette tournée s’appelle Arnaud Kalimuendo. Deux buts en trois matches pour l’ancien lensois. L’attaquant parisien a démontré qu’il avait le niveau pour s’imposer dans cet effectif composé de grands joueurs. Sa fougue, sa hargne, sa vitesse et son sens du but ont fait la différence à chacune de ses entrées sur le terrain.

Ses prestations ont plu au staff parisien qui ne serait pas contre le conserver cette saison et de le faire entrer dans la rotation. Le titi parisien a apporté un vrai plus. Son profil n’est pas à négliger et correspond parfaitement au schéma de jeu que veut installer Christophe Galtier.


3. Zaïre-Emery, la révélation !

Warren Zaire-Emery
Warren Zaire-Emery s'est révélé dans cette tournée asiatique / Masashi Hara/GettyImages

16 ans, mais il joue comme s’il en avait 30. Le jeune Warren Zaïre-Emery est l’une des pépites du centre de formation parisien et clairement la révélation de ce stage au Japon. Le milieu de terrain français a signé son premier contrat professionnel avec le PSG le 15 juillet dernier. Deux matches disputés pour le nouveau numéro 33 parisien qui a impressionné son monde que ce soit son entraîneur, ses coéquipiers ou les différents observateurs.

Sa sérénité, son calme et sa justesse technique fascinent. À seulement 16 ans, il a démontré qu’il avait les capacités pour s’installer durablement au sein de l’équipe. Alors oui ce ne sont que des matches amicaux, mais il fait partie des grands gagnants de cette virée japonaise. Cela promet !

Écoutez Top 90, l’émission de 90min dans laquelle on débat foot sous forme de top listes ! Rankings, XI combinés, Frankenplayer, à chaque épisode nos avis pour établir à la fin la liste ultime. Dans ce deuxième épisode avec Davy Diamant, Quentin Gesp et Alexis Amsellem, on va établir notre Top et Flop 3 des recrues du PSG des années 2010 ! 

Cliquez ici pour vous abonner au podcast.

FLOPS

4. Mauro Icardi, une évidence !

Mauro Icardi
Mauro Icardi a été hors sujet et a une nouvelle fois déçu. / Masashi Hara/GettyImages

Ce n’est pas vraiment une surprise de voir Mauro Icardi parmi les flops de cette tournée asiatique. Comme depuis plusieurs mois, l’Argentin ne s’est pas distingué et a une nouvelle fois déçu. Malgré une passe décisive pour Pablo Sarabia lors de la deuxième rencontre face à Urawa, le numéro 9 a été transparent et inexistant dans le jeu de son équipe.

Pire encore, il ne s’est pas créé la moindre situation franche devant le but durant ses sorties. Indésirable aux yeux des dirigeants et des supporters parisiens, son aventure au sein du club francilien touche logiquement à sa fin.


5. Gigio Donnarumma, pas rassurant !

Gianluigi Donnarumma
Gigio Donnarumma pas encore très rassurant dans ce début de préparation. / Masashi Hara/GettyImages

Du bon et du moins bon pour Gigio Donnarumma au cours dans cette tournée japonaise. Désigné gardien numéro 1 par Christophe Galtier, le portier italien n’a pas totalement rassuré les siens face au Kawasaki Frontale et Osaka. Malgré quelques parades de classe, l’ancien milanais a encaissé deux buts et montré quelques signes de fébrilité dans certaines situations notamment aériennes. Son jeu au pied a aussi un peu inquiété les observateurs. Le syndrome Madrid encore dans sa tête ?


6. Sergio Ramos, un mauvais positionnement ?

Sergio Ramos
Sergio Ramos a connu quelques difficultés lors de ses sorties. / Masashi Hara/GettyImages

Le défenseur espagnol n’a pas affiché un niveau de jeu éclatant face aux formations japonaises. Positionné axe-droit de la défense à trois de Christophe Galtier, Sergio Ramos a connu quelques difficultés. Son positionnement a posé des problèmes dans certaines phases défensives. Il a par moment été pris à défaut dans son dos en gérant mal la profondeur. Des actions adverses qui ont créé des situations franches, qui ont heureusement été bien gérées par le collectif.

facebooktwitterreddit