Bundesliga

Les terribles sanctions qui pourraient frapper Bochum après le jet de gobelet sur un arbitre

Baptiste Marin
L'arbitre a choisi d'interrompre le match.
L'arbitre a choisi d'interrompre le match. / Dean Mouhtaropoulos/GettyImages
facebooktwitterreddit

La rencontre Bochum-Mönchengladbach a été interrompue vendredi suite à un gobelet reçu dans la tête par un des arbitres assistants. Suite à cet incident, le promu de Bundesliga s'expose à de grosses sanctions.


Scène surréaliste à Bochum vendredi soir. Lors de la rencontre face au Borussia Mönchengladbach, l'arbitre assistant Christian Gittelman a été touché à la tête par un gobelet de bière venu des tribunes. Le match de Bundesliga a été interrompu suite à cet incident à la 69e minute.

"En cas d'agression physique contre un officiel de jeu, en l'occurence l'arbitre assistant, il n'y a pas d'alternative à l'arrêt du match", a expliqué l'arbitre Benjamin Cortus à DAZN sur son choix d'arrêter cette rencontre que menait Mönchengladbach (2-0).

Quelle suite pour Bochum ?

D'après les informations de Kicker, sept matchs ont été interrompus depuis 1963. Le deuxième fois pour une histoire similaire. Il y a onze ans, la rencontre entre St Pauli et à Schalke avait été interrompue après qu'un assistant ait reçu un gobelet de bière dans le dos.

Le Borussia Mönchengladbach devrait remporter le match sur tapis vert. De son côté, Bochum, en lutte pour le maintien, risque d'avoir des matchs à huis clos. Et donc, une perte économique importante pour le club promu, comme le précise le média allemand, qui accueillait pour la première fois plus de 25 000 supporters dans son stade.

facebooktwitterreddit