Welcome To World Class

Les statistiques qui prouvent que Joshua Kimmich est un milieu de classe mondiale

Olivier Halloua
Kimmich est clairement l'un des meilleurs milieux du monde
Kimmich est clairement l'un des meilleurs milieux du monde
facebooktwitterreddit

Cet article fait partie de la série Welcome to World Class de 90min.

La mainmise du Bayern Munich sur le football allemand n'a montré aucun signe de relâchement en 2021.

La saison dernière, malgré plusieurs blessures très importantes, les Bavarois réalisaient un quasi sans-fautes. Sans des absences majeure comme celle de Robert Lewandowski, ils auraient probablement dépassé les quarts de finale de la Ligue des champions.

Lors de cette domination, l'homme qui a récupéré les lauriers était Robert Lewandowski. Assez justement, évidemment. L'international polonais n'a cessé d'empiler les buts au cours de l'année et distribué un paquet de passes décisives.

Cependant, si l'on ne tient pas compte de l'artificier Lewandowski , il n'y a qu'un seul candidat pour être le meilleur joueur du Bayern en 2021 : Joshua Kimmich.


L'homme de l'ombre

Il a fait la une des journaux pour toutes les mauvaises raisons récemment, se positionnant contre le vaccin contre le Covid. Mais en ne se concentrant uniquement que sur ses performances sur le terrain, il est clair que Kimmich a connu une année incroyable. Ce qui fait de lui un merveilleux joueur se situe sur son rendement offensif sensationnel. Malgré le fait qu'il joue nominalement "milieu défensif" au FCB, l'international Allemand marque et distribue caviar sur caviar.

Entre le 1er janvier et le 30 novembre, Kimmich a planté six réalisations et délivré neuf passes décisives. Tout ceci avec des tâches grandement défensives.

De plus, on se retrouve ébloui par son influence en observant le nombre d'occasions créées au cours de cette même période. 125 pour être précis, pour le génial métronome. C'était plus que tout autre joueur que nous avons sélectionné pour la série Welcome to World Class 2021, hormis Bruno Fernandes.

Certes, Kimmich tire la majorité des coups de pied arrêtés du Bayern et joue parfois comme arrière droit. Pourtant, il a affiché une créativité dans son orientation du jeu, peu importe le poste auquel il évolue. Que ce soit avec Hansi Flick ou désormais Julian Nagelsmann.

Combinez cela à ses excellentes statistiques en défense et en passes (63 tacles réussis, 88,3% de précision de passes et 3 441 passes réalisées). Il est facile de comprendre pourquoi il est à nouveau considéré comme étant peut-être le meilleur milieu défensif du monde.

facebooktwitterreddit