Paris Saint-Germain

Les sombres révélations de L'Equipe sur le Qatar et le PSG

Olivier Halloua
Nasser Al-Khelaïfi est encore visé par des enquêtes.
Nasser Al-Khelaïfi est encore visé par des enquêtes. / PHILIPPE LOPEZ/GettyImages
facebooktwitterreddit

Dans une longue enquête de L'Equipe, le Paris Saint-Germain et le Qatar se retrouvent accusés de détention de personnes, de menaces, et de détention d'informations dans des affaires mystérieuses.

Voici une nouvelle qui ne risque pas d'embellir l'image du Paris Saint-Germain auprès du grand public. L'Equipe a publié une enquête ce jeudi matin à propos des nombreuses malversations dont la direction du club serait l'auteur. On y apprend notamment l'implication de Nasser Al-Khelaïfi dans plusieurs affaires louches.

Des vidéos volées, des données subtilisées et des menaces du PSG

Tout d'abord, on découvre que la DGSI a mis la main sur des milliers de dossiers informatiques détenus chez le responsable des relations avec les supporters et à son bureau, Malin Nait-Luman. Il serait accusé par le parquet de Paris d'avoir dévoilé des données sensibles. A l'aide de magouilles et de relations, on lui aurait attribué un poste au PSG.

Le directeur de la communication, Jean-Martial Ribes, qui serait à l'origine de sa nomination, l'aurait missionné de regrouper toutes les informations possibles sur le fan frappé par Neymar Jr en finale de Coupe de France en 2019. Les deux hommes échangeraient des textos afin de monter un dossier à charge contre cette personne. Le lendemain, une campagne de déstabilisation numérique aurait été programmée par le biais de l'armée numérique du club sur le fait qu'il soit un alcoolique notoire.

Ensuite, place à Tayeb Benabderrahmane, qui serait à l'origine de certaines approches pour dévaloriser les Emirats Arabes Unis et favoriser le Qatar dans certaines négociations. Il aurait aussi agi pour mettre fin à des campagnes anti-Al-Khelaïfi à Doha. En échange, il aurait tenté d'obtenir des places dans le Carré VIP des tribunes parisiennes. Or, la tension serait montée à son sujet.

De plus, nous apprenons que la DGSI tente de récupérer des données de plusieurs sauvegardes de téléphone du président du PSG. Des documents sensibles y seraient contenus permettant de le lier à l'attribution de la Coupe du monde 2022. De plus, d'autres vidéos plus intimes montreraient Al-Khelaïfi en relation avec une femme obtenues par un système de caméra cachée. Ces données auraient fuité et tout le PSG se serait mis en chasse pour les récupérer.

Benabderrahmane en serait l'instigateur pour une puissance étrangère et a été ensuite séquestré au Qatar quelques mois plus tard, menacé de rendre ses éléments contre sa liberté. Le patron parisien aurait utilisé tous les moyens possibles dans son pays pour retenir l'intéressé avec possiblement de la violence physique. "Ils ont tout tenté pour que je parle", aurait-il confié à sa femme par messages.

Depuis les deux hommes ont été mis en examens tandis que le reste de l'organigramme parisien n'est pas toujours mis en danger. La DGSI pourrait bientôt compléter un énorme dossier à ce sujet et dévoiler d'autres implications encore plus graves du PSG dans d'autres histoires fallacieuses.

90min dévoile son tout premier documentaire “Origins”. C’est l’histoire d’un petit garçon de Bron nommé Karim Benzema, avec le rêve de devenir footballeur professionnel. Celle d’un enfant qui, à force de travail et de détermination, a remporté le Ballon d’Or 2022. Retour sur les origines d’un phénomène. 

facebooktwitterreddit