Ligue 1

Les oubliés : Benjamin Moukandjo, que deviens-tu ?

Marian Le Lorec
Apr 16, 2021, 11:30 AM GMT+2
Benjamin Moukandjo inscrit la bagatelle de 13 buts lors de la saison 2015/2016.
Benjamin Moukandjo inscrit la bagatelle de 13 buts lors de la saison 2015/2016. | CHARLY TRIBALLEAU/Getty Images
facebooktwitterreddit

L'ancien joueur du FC Lorient avait illuminé la Ligue 1 lors de la saison 2015-2016. C'est sous les couleurs des Merlus que le buteur a réalisé ses saisons les plus pleines. Aujourd'hui âgé de 32 ans, Benjamin Moukandjo évolue dans le modeste championnat grec, à l'AEL Larissa. Retour sur son parcours semé d'embûches avec l'expertise des Twittos AS Merlus et Fans of Nancy.

Un grand espoir camerounais

Benjamin Moukandjo commence sa formation au Cameroun, en 2000, à la Kadji Sport Academies. Il rejoint l'équipe première de KSA en 2005, avant d'exploser et de s'envoler pour la France.

"À mon avis, Benjamin est un futur Samuel Eto’o. Son style de jeu correspondant à l’attaquant du football moderne. Vif, incisif, technique, imprévisible, avec une pointe de vitesse qui surprend les gardiens de but. "

Michel Kaham entraîneur de KSA en 2006

Au milieu des années 2000, il est considéré comme un futur très grand attaquant des Lions Indomptables. Il est très vite appelé avec les U20 du Cameroun, où il réalise de bonnes performances (6 buts en 15 matches). Il disputera même les Jeux Olympiques de Pékin en 2008, où les Camerounais seront éliminés dès la phase de poule du tournoi.

Des débuts compliqués à Rennes et en Ligue 2

En 2007, le prodige de 18 ans atterrit en Bretagne, du coté de Rennes. Le Lion Indomptable tente sa chance sur le Vieux Continent, et plus précisément en Ligue 1. il ne joue finalement que très peu avec la réserve de l'équipe, sans jouer une seule minute avec les professionnels.

Grosse déception après son passage raté à Rennes pour le natif de Douala. En 2009, il rejoint Nîmes, qui évolue en Ligue 2. Il s'impose rapidement avec les Crocos, jouant sur le coté droit de l'attaque nîmoise.

La carrière de l'ailier prend une autre tournure au mois de décembre 2010, Benjamin Moukandjo se distingue par 6 réalisations en 6 matches. Il est élu meilleur joueur de Ligue 2 du mois de décembre. Ses récentes performances au moment du mercato hivernal attirent les recruteurs de Ligue 1.

La découverte de la Ligue 1 (2011)

Monaco's forward Benjamin Moukandjo Bile
Benjamin Moukandjo s'engage avec l'AS Monaco à l'hiver 2011. | AFP/Getty Images

L'international camerounais est transféré le dernier jour du mercato en direction de l'AS Monaco. Le club de la Principauté est à la lutte pour son maintien dans l'élite cette saison. Le recrutement de Moukandjo n'y changera rien, l'ASM descendra à l'échelon inférieur. L'ailier droit se distingue durant ses 17 rencontres disputées, totalisant 3 buts et 2 passes décisives.

La stabilité à Nancy (2011-2014)

FBL-FRA-LIGUE1-PSG-NANCY
Benjamin Moukandjo à la lutte avec Blaise Matuidi. | THOMAS COEX/Getty Images

Après la descente de l'AS Monaco en Ligue 2, il s'engage pour 3 ans auprès du club lorrain. Le talentueux camerounais a l'occasion de montrer ses qualités sur une saison entière.

"Il avait une chanson à son effigie à chacun de ses buts dans le kop du Saturday FC, « Ehhh Moukandjo, Mouk Mouk Mouk, Moukandjo, ce soir tu as marqué et ce soir on va gagner ». "

Fans of Nancy

Auteur de 10 réalisations en deux saisons dans l'élite, il est relégué avec l'ASNL en Ligue 2. Benjamin Moukandjo réalise une saison honorable dans l'antichambre de l'élite du football français. Son souhait est de s'imposer en Ligue 1, afin de prouver ses qualités sur le rectangle vert.

Humainement, les supporters en gardent un excellent souvenir comme le souligne Fans of Nancy : "Je me rappelle lors de sa dernière saison au club il avait une chanson à son effigie à chacun de ses buts dans le kop du Saturday FC, « Ehhh Moukandjo, Mouk Mouk Mouk, Moukandjo, ce soir tu as marqué et ce soir on va gagner ». Il est même venu en tribune à la fin du dernier match de la saison avant son départ, un super souvenir."

Malgré trois années en Lorraine, le Lion Indomptable n'aura pas marqué de son empreinte le cœur des fans nancéiens comme le rappelle notre twittos nancéiens :

"Un souvenir marquant j’en ai pas vraiment en tête là mais j’ai souvenir qu’il était très proche de notre ancien président Jacques Rousselot, qui le définissait comme étant son « fils spirituel » sinon c’était un bon joueur avec une superbe mentalité qui après quelques critiques lors de sa première année a su faire changer l’opinion de beaucoup de supporters".

Il y a des regrets sur son départ, lui qui souhaitait retrouver l'élite. Les supporters comprennent ce choix de carrière : "Personnellement j’aurais bien aimé qu'il reste à l’époque où il était pas mal performant après des débuts un peu plus délicats, mais il avait fait le choix de retourner dans un club de L1. On peut le comprendre."

L'interlude rémoise (2014-2015)

FBL-FRA-LIGUE1-REIMS-BASTIA
Moukandjo commence à devenir un bon attaquant de Ligue 1. | FRANCOIS NASCIMBENI/Getty Images

C'est la bonne cette fois-ci ! L'ailier camerounais confirme les attentes avec une excellente saison 2014-2015 du coté du Stade de Reims. Auteur de 9 réalisations cette saison, il commence à devenir un attaquant solide du championnat de France.

Malheureusement, la belle histoire d'amour qui s'annonce ne dure pas. Le chouchou d'Auguste-Delaune quitte l'Est de la France pour s'installer en Bretagne.

Au sommet de son art chez les Merlus (2015-2017)

FBL-FRA-LIGUE1-LORIENT-METZ
Benjamin Moukandjo a réalisé ses deux meilleures saisons en Ligue 1 sous la tunique des Merlus. | JEAN-SEBASTIEN EVRARD/Getty Images

"Le FC Lorient est un club qui me correspond, j'ai rapidement compris que j'allais bien m'y sentir."

Benjamin Moukandjo

C'est l'heure de la maturité pour l'ailier âgé de 25 ans. C'est lors de la saison 2015-2016 avec le FC Lorient que Benjamin Moukandjo va montrer l'étendue de son talent. À Lorient, le Camerounais devient l'attraction du Morbihan.

Au terme d'une bonne saison où les Merlus terminent à la 12e place, le buteur lorientais épate les supporters par sa vitesse, technique, et efficacité devant les cages. Replacé dans l'axe de l'attaque, avec son compère Majeed Waris. Il réalise la meilleure saison de sa carrière, ponctuée de 16 réalisations toutes compétitions confondues. À la mi-saison, il tient tête au fantasque buteur parisien, Zlatan Ibrahimovic.

Le buteur camerounais n'a cependant pas totalement marqué le club comme l'indique le Twittos AS Merlus : "Difficile pour lui de marquer le club car ça n'a pas été des saisons faciles quand il a été là, comparé à d'autres attaquants passés par chez nous. Mais de l'extérieur ça à l'air d'être un super mec en plus d'être un très bon joueur de foot qui a mis sa dizaine de buts chaque saison chez nous."

Rebelotte pour la saison suivante, où il inscrit 13 buts en Ligue 1. Malheureusement, les Merlus descendront en fin de saison. Moukandjo a tout de même réalisé une performance qui restera dans les mémoires lorientaises : "Le match qui m'a marqué, c'est la victoire 4-1 à Lyon où il met un doublé et fait une passe décisive. Ça a maintenu l'espoir jusqu'au bout de se maintenir."

Il était très attaché au club après la descente en Ligue 2 comme s'en souvient AS Merlus : "Il avait l'air attaché au club quand on voit ses larmes le soir de la descente."

L'aventure chinoise (2017-2019)

Courtisé lors du mercato 2017 après deux belles saison avec les Merlus, il refuse plusieurs offres d'écuries anglaises comme Birmingham City. Le camerounais opte pour une destination exotique, la Chine.

Benjamin Moukandjo
Benjamin Moukandjo avec le Beijing Chengfeng. | Fred Lee/Getty Images

Agé seulement de 28 ans, Moukandjo a privilégié l'aspect financer à celui du sportif. Il dispute la bagatelle de 30 matches pour 15 réalisations avec ses deux clubs respectifs, Jiangsu Suning et Beijing Chengfeng.

Passage rapide dans le Nord (2019-2020)

Septembre 2019, libre de tout contrat après son passage asiatique, Moukandjo retourne en France. Il signe en Ligue 2, avec les ambitieux lensois de Philippe Montanier. Un passage express pour le vainqueur de la CAN, qui résilie son contrat 4 mois après sa signature.

L'attaquant se relance dans la même région en signant à Valenciennes. Un passage de nouveau éclair dans le club nordiste, où il ne disputera que deux rencontres à cause de l'arrêt du championnat. Moukandjo n'est pas prolongé par le VAFC et se retrouve encore une fois libre.

Un nouveau challenge en Grèce (2020)

Juin 2020, l'ancien vainqueur de la CAN en 2017 rejoint le modeste club grec de l'AEL Larissa. L'ancien Lorientais joue le maintien avec sa nouvelle formation.

Agé de 32 ans, Benjamin Moukandjo a connu une vraie vie de globe-trotteur.

facebooktwitterreddit