Olympique de Marseille

Les dirigeants de l'OM s'en prennent à Villas-Boas

Alexis Goudlijian
André Villas-Boas a sérieusement agacé les dirigeants de l'OM.
André Villas-Boas a sérieusement agacé les dirigeants de l'OM. / Eurasia Sport Images/Getty Images
facebooktwitterreddit

En demandant le divorce avec l'Olympique de Marseille, André Villas-Boas s'est attiré les foudres de la direction phocéenne, qui ne compte absolument pas faciliter son départ. Une bien triste séparation en vue.


Entre André Villas-Boas et la direction de l'Olympique de Marseille, le divorce est acté et la guerre déclarée. Mardi, l'entraîneur marseillais annonçait, en conférence de presse, avoir présenté sa démission suite à la fin du mercato et notamment au recrutement d'Olivier Ntcham, dont le Portugais ne voulait pas.

Quelques heures plus tard, la direction phocéenne sortait un communiqué cinglant pour annoncer la mise à pied de son coach : "Cette décision conservatoire est devenue inévitable compte tenu de la répétition récente d'agissements et d'attitudes qui nuisent gravement à l'institution Olympique de Marseille et à ses salariés qui la défendent quotidiennement", pouvait-on lire.

La séparation ne se fera pas en bons termes, et les dirigeants de l'OM ne comptent visiblement faire aucun cadeau à AVB.

L'OM prêt à contrarier AVB

Le journal L'Equipe explique notamment, ce mercredi, que les décideurs olympiens sont parés à toute éventualité, concernant cette fin de collaboration prématurée. Avec notamment la création d'un dossier béton contre Villas-Boas, au cas où ce dernier demanderait finalement des indemnités de départ, même si le Portugais a insisté mardi sur son désir de partir sans argent.

"On verra mais il n'est pas exclu que l'OM lui demande des dommages et intérêts pour le préjudice subi", a expliqué à L'Equipe, un membre haut placé du club de la Canebière. Une autre personne du club a, de son côté, qualifié Villas-Boas de "personnage d'une insécurité absolue".

Autant dire que l'histoire, pourtant bien commencé avec une deuxième place la saison passée et le retour en Ligue des Champions - certes raté - se finit mal...

facebooktwitterreddit