Coupe du Monde 2022

Les conditions dantesques du match entre les Etats-Unis et le Honduras, en pleine tempête glaciale

Olivier Halloua
Les joueurs des Etats-Unis ont eu le droit de jouer avec un foulard.
Les joueurs des Etats-Unis ont eu le droit de jouer avec un foulard. / Robin Alam/ISI Photos/GettyImages
facebooktwitterreddit

Les Etats-Unis ont dû affronter le Honduras sous une température de -16 degrés en pleine tempête glaciale. Les Américains l'ont emporté équipés de plusieurs couches de gants, de foulards et de collants (3-0).


"Le match de la honte", titrent une nouvelle fois les médias américains. En pleine tempête glaciale, la Fédération du football des Etats-Unis a maintenu une rencontre dans le Minnesota sous -16 degrés Celsius. Les deux équipes subissaient même un ressenti de -25 degrés Celsius pendant le match. Conséquence immédiate, plusieurs internationaux Honduriens ont fait des hypothermies à l'échauffement. Trois cadres ont dû laisser leur place à la pause, congelés.

Des Américains surprotégés

Du côté des USA, pas question de prendre le moindre risque. Tous les éléments avaient le droit de porter plusieurs couches de vêtements ou de gants. Certains comme Weston McKennie (Juventus Turin) se sont même autorisés à mettre un foulard autour de la bouche. Image marquante de ce sommet international, un t-shirt des diffuseurs a été retrouvé solidifié à la mi-temps. Collé au sol, impossible de le dégager.

Ces conditions dantesques ont été vivement critiquées par l'entièreté du pays sur les réseaux sociaux. Malgré tout, un succès large pour les américains (3-0). Un pas de plus vers la Coupe du Monde 2022. A quel prix...

facebooktwitterreddit