Ligue des Champions

Les 9 retrouvailles des quarts de finale de la Ligue des Champions

Steeven Occhipinti
Eric Maxim Choupo-Moting pourrait jouer un mauvais tour au PSG.
Eric Maxim Choupo-Moting pourrait jouer un mauvais tour au PSG. / Alexander Hassenstein/Getty Images
facebooktwitterreddit

Ces quarts de finale de la Ligue des Champions sont particulièrement attendus. En plus de retrouver quatre affiches très alléchantes, plusieurs retrouvailles vont rendre ces chocs encore plus intéressants. Focus sur les événements qu'il ne faudra pas rater lors de ces confrontations !


Bayern Munich - PSG

1. Le remake de la dernière finale

TOPSHOT-FBL-EUR-C1-PSG-BAYERN MUNICH
Le PSG avait cédé lors de la dernière finale face au Bayern Munich. / MANU FERNANDEZ/Getty Images

On attend avec impatience ce quart de finale de la Ligue des Champions. Et c'est aussi parce qu'on parle de la revanche de la dernière finale de la C1 ! Au terme d'une édition particulière, en raison de la crise sanitaire, un Final 8 s'était joué du côté de Lisbonne.

Grandissime favori, le Bayern Munich avait fait parler son statut dans ce choc. L'ogre bavarois s'offrait alors sa sixième Ligue des Champions de son histoire (1-0). Les joueurs du PSG doivent encore se rappeler de cette finale. Ils auront à cœur de prendre leur revanche !

2. Eric Maxim Choupo-Moting retrouve le PSG

Eric Maxim Choupo-Moting
Eric Maxim Choupo-Moting a sauvé le PSG lors du dernier Final Eight. / David Ramos/Getty Images

Certes, Eric Maxim Choupo-Moting n'a jamais été un élément indispensable du Paris Saint-Germain. L'attaquant camerounais a tout de même évolué deux saisons au sein du club de la capitale tricolore. Avant de s'en aller librement pour le Bayern Munich, le joueur de 32 ans a toujours tout donné sous le maillot parisien.

Et il a eu le droit à sa consécration lors du dernier Final 8. Entré à dix minutes du terme du quart de finale face à l'Atalanta Bergame, Eric Maxim Choupo-Moting offre le but de la victoire dans les toutes dernières secondes. Quelques semaines plus tard, il s'engagera librement avec le Bayern Munich.

Et l'international camerounais (53 sélections) aura à cœur de soigner ses retrouvailles avec le club de la capitale.

3. Un mauvais souvenir pour Mauricio Pochettino

Mauricio Pochettino
Mauricio Pochettino a subi une lourde défaite face au Bayern Munich (7-2). / Julian Finney/Getty Images

Quand on lui parle du Bayern Munich, Mauricio Pochettino doit en avoir de très mauvais souvenirs. Il a certainement subi l'une des défaites les plus humiliantes de sa carrière face à l'ogre bavarois. Le technicien argentin était alors à la tête de Tottenham.

Pourtant dernier finaliste de la C1, le club londonien encaisse une très lourde défaite face au Bayern Munich à domicile au début du mois d'octobre 2019. Grâce à un quadruplé de Serge Gnabry notamment, le club allemand s'offre près de sept buts en Angleterre (7-2).

Mauricio Pochettino tentera de remettre les pendules à l'heure avec le PSG, cette fois-ci !

4. Kingsley Coman, le titi parisien qui a fait très mal

Kingsley Coman
Kingsley Coman a inscrit le seul but de la finale de la LDC face au PSG. / Pool/Getty Images

Pur produit de la formation parisienne, Kingsley Coman n'a toutefois eu le temps de ne disputer que quatre rencontres avec le PSG. Il a très vite rejoint la Juventus, puis le Bayern Munich où il évolue désormais depuis 2017. L'international tricolore (29 sélections) a pris une nouvelle dimension en Bundesliga.

Lorsqu'il met de côté ses pépins physiques, il fait partie des meilleurs à son poste. Et le talent de 24 ans a eu le droit à son heure de gloire au mois d'août dernier ! Pour s'offrir la C1 face au PSG, le Bayern Munich a pu compter sur le but de la tête de Kingsley Coman.

Il espère connaître le même scénario pour ses nouvelles retrouvailles avec son club formateur.

Real Madrid - Liverpool

5. Quand Sergio Ramos blessait Mohamed Salah

Mohamed Salah, Sergio Ramos
Sergio Ramos avait blessé Mohamed Salah lors de la finale de la C1 2018. / Etsuo Hara/Getty Images

Liverpool retrouve le Real Madrid pour la finale de la Ligue des Champions 2017-2018. Et les Reds ont les arguments pour empêcher les Merengue de faire la passe de trois en C1. L'un des grands atouts offensifs de Jürgen Klopp n'est autre que Mohamed Salah.

L'ailier égyptien débarque en pleine forme pour cette finale de la C1. Il vient alors d'inscrire 44 buts toutes compétitions confondues. Pourtant, il ne restera pas longtemps sur la pelouse de Kiev. Sur un choc avec Sergio Ramos, Mohamed Salah est contraint de céder sa place dès la demi-heure de jeu.

Une perte de taille pour le club anglais ! Le Real Madrid s'imposera finalement, une nouvelle fois, en finale de la Ligue des Champions (3-1).

6. Fabinho a porté les couleurs du Real Madrid une seule fois

Fabinho
Fabinho a joué 15 minutes avec le Real Madrid. / Denis Doyle/Getty Images

Fabinho fait désormais partie des meilleurs joueurs de la planète. On le connaît notamment pour ses belles performances avec l'AS Monaco et désormais avec Liverpool. Pourtant, tout aurait pu aller beaucoup plus vite pour lui au plus haut niveau !

Lors de son arrivée à Rio Ave en 2012, le joueur brésilien est prêté dans la foulée à la Castilla du Real Madrid. Il n'évoluera pas seulement avec l'équipe réserve madrilène, puisqu'il dispute une rencontre avec les professionnels au mois de mai 2013.

Entré en jeu pour les 15 dernières minutes du match, il s'offre une passe décisive pour participer à la large victoire de son équipe face à Malaga (6-2). Sa seule apparition avec les Merengue !

Manchester City - Borussia Dortmund

7. Une confrontation importante pour la famille Haaland

Alf Inge Haaland
Le père d'Erling Haaland a porté les couleurs de Manchester City. / Aubrey Washington/Getty Images

C'est une double confrontation qui doit tenir à cœur de la famille Haaland ! Il n'y a pas qu'Erling qui a joué au très haut niveau dans la famille. Son père, Alf-Inge Haaland, a également eu le droit à une belle carrière. Et l'ancien défenseur norvégien a notamment évolué durant trois saisons avec Manchester City, de 2000 à 2003.

C'est aussi pour cela qu'Erling Haaland est annoncé avec insistance chez les Sky Blues, ces derniers temps. Et l'attaquant du Borussia Dortmund aura certainement à cœur de briller face à l'ancienne écurie de son père !

8. Les retrouvailles entre Ilkay Gündogan et le BVB

Bundesliga - "Borussia Dortmund v VfL Wolfsburg"
Ilkay Gündogan a pris une nouvelle dimension avec le BVB. / VI-Images/Getty Images

Il est l'un des meilleurs joueurs de Manchester City dernièrement. Cela devrait encore être le cas pour lui dans cette fin de saison ! Ilkay Gündogan sera très attendu pour ce quart de finale de la Ligue des Champions face au Borussia Dortmund.

Cela tombe bien puisque le milieu allemand retrouve un club qu'il connaît très bien. Avant de rejoindre les Sky Blues, le joueur de 30 ans portait le maillot du BVB. Il a su prendre une nouvelle dimension lors de son passage à Dortmund de 2011 à 2016.

Manchester City a ensuite pu s'attacher ses services contre une somme de 25 millions d'euros.

9. Manchester City regrette Jadon Sancho

Jadon Sancho
Jadon Sancho a été recruté par Manchester City à l'âge de 15 ans. / Alex Livesey/Getty Images

Considéré comme l'un des plus grands talents anglais, Jadon Sancho aurait pu exploser en Premier League. Il faut savoir que le talentueux ailier a été recruté à l'âge de 15 ans par Manchester City. N'ayant jamais débuté avec les Sky Blues, il refuse de signer son premier contrat pro avec le club mancunien.

Il s'engage finalement avec le Borussia Dortmund, où il deviendra très rapidement l'un des meilleurs éléments. L'international anglais (18 sélections) compte près de 46 buts et 60 passes décisives en 130 matches avec le BVB.

facebooktwitterreddit