Les 9 Ballon d'Or les plus "éclatés" de l'Histoire

Nedved, Ballon d'Or 2003
Nedved, Ballon d'Or 2003 / PIERRE VERDY/Getty Images
facebooktwitterreddit

Alors que le boxeur français Tony Yoka a désigné Lionel Messi comme le Ballon d'Or le plus "éclaté" s'il était couronné de la prestigieuse distinction individuelle en fin d'année. On s'est donc penché sur les Ballon d'Or les plus polémiques de l'histoire du trophée.


9. Jean-Pierre Papin - 1991

Papin, Ballon d'Or 1991
Papin, Ballon d'Or 1991

À ce jour, Jean-Pierre Papin est le seul joueur de l'Histoire à avoir remporté le Ballon d'or en évoluant dans un club français. 

Mais, il fait aussi partie de ces joueurs élus qui ne font pas l'unanimité auprès des observateurs et des amoureux du football.

Certes, il fut champion de France avec l'​Olympique de Marseille, mais il n'aurait pas été scandaleux de voir une des stars de l'Étoile Rouge de Belgrade (Dejan Savićević ou Darko Pančev) le remporter, après leur sacre en Ligue des Champions.

8. Lionel Messi - 2019

Lionel Messi
Lionel Messi, Ballon d'Or 2019 / Quality Sport Images/Getty Images

Et on commence justement par... Lionel Messi. Tony Yoka aurait en effet pu se manifester un an plus tôt alors que l'Argentin a subtilisé le trophée à Van Dijk et autre Mané grâce néanmoins à exercice 2018-2019 stratosphérique sur le plan individuel. 54 buts et 20 passes décisives toutes compétitions confondues (club + sélection)

7. Cristiano Ronaldo - 2013

Cristiano Ronaldo
Cristiano Ronaldo et son Ballon d'Or 2013 / Denis Doyle/Getty Images

En 2013, les trois finalistes pour ce précieux sésame sont : Lionel Messi,​Cristiano Ronaldo et Franck Ribéry. 

Le Français se retrouve aux côtés des deux monstres du football mondial pour la première fois après une saison de folie sur le plan collectif avec le Bayern Munich. Il a remporté tous les plus grands trophées comme la Champions League et la Bundesliga. 

Sur le plan individuel le Bavarois a aussi brillé en se montrant décisif lors des matchs couperets en Coupe d'Europe (13 buts et 22 passes décisives TCC). 

Malheureusement, le jury a plébiscité le Portugais qui n'avait remporté aucun trophée majeur. L'international français finit troisième de ce classement. 

6. Luis Figo - 2000

Figo, Ballon d'Or 2000
Figo, Ballon d'Or 2000

Joueur majestueux, élégant mais surtout un véritable cauchemar pour ses adversaires, Luis Figo a été couronné Ballon d'Or en 2000 grâce à un Euro très réussi même s'il n'a finalement pas gagné le titre suprême. 

Mais en vérité, le Portugais n'aurait jamais dû être récompensé. Il a profité des déboires disciplinaires de Zinédine Zidane, qui était le grand favori (expulsion lors d'un match de C1 en mettant un coup de tête à son adversaire) pour s'adjuger le titre. Résultat, le Portugais est élu devançant le Français de seulement 16 points. 

5. Luka Modric - 2018

Luka Modric
Luka Modric, Ballon d'Or / Quality Sport Images/Getty Images

Avec ce Ballon d'or, ​Luka Modric restera gravé à jamais dans l'Histoire du football. Pas seulement parce qu'il a réussi à inscrire son nom aux côtés de grands champions, mais aussi parce qu'il a stoppé l'hégémonie entre Lionel Messi et Cristiano Ronaldo, qui se partageaient les récompenses depuis 2008. 

S'il a mérité son trophée, certains diront qu'il n'était pas le plus méritant. Vainqueur de la Ligue des Champions avec le ​Real Madrid, finaliste de la Coupe du Monde et élu meilleur joueur de celle-ci, Modric ne présentait pas pour autant le meilleur palmarès individuel de la saison. Des joueurs comme Raphaël Varane ou ​Antoine Griezmann n'auraient pas démérité. 

4. Michael Owen - 2001

Owen, Ballon d'Or 2001
Owen, Ballon d'Or 2001

Le sacre de Michael Owen est l'une des plus grandes surprises depuis que le trophée existe. Malgré son palmarès débordant (Coupe de l'UEFA, Super Coupe d'Europe, Community Shield, Coupe d'Angleterre et Coupe de la Ligue) l'Anglais est l'un des Ballon d'Or les plus contestés.

Cette année, l'Espagnol Raul fait office de favori pour succéder à son coéquipier Luis Figo. Mais, un soir de septembre, l'Angleterre se déplace en Allemagne pour y défier la Nationalmannschaft. Le numéro 10 des Three Lions inscrit ce jour là un triplé qui a marqué les esprits des votants.

3. Lionel Messi - 2010

Barcelona's Argentinian forward Lionel M
Messi, Ballon d'Or 2010 devant Xavi et Iniesta / LLUIS GENE/Getty Images

On retrouve une nouvelle fois le meilleur ami de Tony Yoka.

En 2010, Lionel Messi réalise une saison impressionnante avec le ​FC Barcelone où il inscrit 48 buts et délivre 12 passes décisives en 64 matchs. En revanche, personne ne s'attendait à ce qu'il remporte le Ballon d'Or cette année la. 

Auteur d'une Coupe du Monde médiocre où son équipe s'est arrêté en quarts de finale (1 but inscrit), l'Argentin n'était pas considéré comme le grand favori. 

Andrès Iniesta, vainqueur du Mondial avec l'Espagne et seul et unique buteur de la finale est annoncé comme le favori avec l'Hollandais Wesley Sneijder. Malheureusement, ils finiront deuxième et quatrième du classement. 

2. Pavel Nedved - 2003

Juventus midfielder Pavel Nedved poses,
Nedved, Ballon d'Or en 2003 / PIERRE VERDY/Getty Images

​Un joueur fantastique. Une machine sur le terrain. À l'automne 2003, Pavel Nedved devient le premier joueur tchèque a être sacré Ballon d'or. Une distinction qui a été rapidement critiquée, car nombreux voyaient le Français Thierry Henry rafler la mise (42 buts et 26 passes décisives en 68 matchs). 

Auteur d'une saison séduisante avec la​ Juventus, où il se hisse jusqu'en finale de la ​Ligue des champions (perdue face au Milan AC), Nedved a devancé le Français de 62 points. Certains diront que le Turinois a bénéficié des votes de tous les pays de l'Europe de l'Est pour arracher la victoire devant le Gunner

1. Fabio Cannavaro - 2006

Italy's World Cup-winning captain Fabio
Cannavaro et son Ballon d'Or en 2006 / FRANCK FIFE/Getty Images

C'est l'Italien Fabio Cannavaro qui se retrouve à la première place de ce classement. Capitaine de la Nazionale championne du monde en juillet 2006, le défenseur transalpin devient quelques mois plus tard Ballon d'Or France Football devant son coéquipier Gianluigi Buffon et Thierry Henry. 

Un Ballon d'Or qui fait parler, car plusieurs personnalités du monde du football estiment que plusieurs joueurs auraient plus mérité le trophée que l'ex-Turinois. De Thierry Henry, en passant par Samuel Eto'o à Andrea Pirlo, d'autres joueurs étaient de légitimes prétendants. 

facebooktwitterreddit