Real Madrid

Les 8 moments marquants de la carrière de Francisco "Paco" Gento, légende du Real Madrid

Quentin Gesp
Francisco Gento a marqué l'histoire du football espagnol
Francisco Gento a marqué l'histoire du football espagnol / -/GettyImages
facebooktwitterreddit

Ce mardi, le football espagnol a perdu l'une de ses légendes. Star avant l'heure d'un Real Madrid déjà maître de l'Europe, Francisco Gento s'est éteint, laissant derrière lui un palmarès immense et quelques-unes des plus belles pages de l'histoire de la Casa Blanca. Retour sur une carrière couronnée de succès.


1. Les débuts - 1952

FOOTBALL-SPAIN-TEAM-SPORT
Le Real Madrid de Paco Gento / -/GettyImages

Né à Ganrizo, en Cantabrie, dans le Nord de l'Espagne, Francisco Gento est issu de la formation du Real Santander, le grand club local. A l'âge de 19 ans, il est promu au sein de l'équipe première. Nous sommes en 1952 et, déjà, son talent le place parmi les meilleurs joueurs du pays. Positionné sur l'aile gauche, il inscrit deux buts en dix rencontres pour sa première saison dans la cour des grands.

2. L'arrivée au Real Madrid - 1953

Francisco Gento
Francisco Gento au Real / STAFF/GettyImages

Il n'en faut pas moins pour taper dans l'œil du Real Madrid. La Casa Blanca est sous le charme et offre au jeune homme un contrat ainsi que le numéro 11. Il est l'une des dix recrues de l'intersaison et s'apprête à évoluer au côté d'un Argentin de 27 ans, amené en Europe le même été par le Real : Alfredo di Stéfano.

3. Les premiers moments de gloire - 1954/1955

FOOTBALL-SPAIN-TEAM-SPORT
Le Real Madrid lors de la saison 1953/54 / -/GettyImages

Il ne faudra pas bien longtemps à Gento et au Real pour goûter les premiers fruits du succès. Dès sa première saison, l'ailier est sacré champion d'Espagne. L'année suivante, il permet aux siens de conserver le titre. Des débuts probants, à la hauteur du talent de cette première équipe de galactiques du Real.

4. La sélection espagnole

L'équipe d'Espagne à la Coupe du monde 1962
Spanish Football Team / Central Press/GettyImages

Francisco Gento est appelé avec l'Espagne dès 1955, symbole de sa notoriété récente et d'un talent certain. Il portera le maillot espagnol à 43 reprises, jusqu'en 1969 et inscrira 5 buts.

5. Sur le toit de l'Europe - 1956-1960

TO GO WITH AFP STORY IN FRENCH " CINQUAN
Paco Gento et Raymond Kopa se sont affrontés en 1956. / FRANCOIS NASCIMBENI/GettyImages

Il ne lui faudra pas beaucoup plus longtemps pour connaître les joies de l'Europe. Dès la première édition de ce qu'on appelle aujourd'hui la Ligue des Champions, "Paco" Gento triomphe avec le Real. Il les porte notamment face au Partizan Belgrade lors de la phase de poules. Face au Stade de Reims, au Parc des Princes, il participe au succès des siens en 1956. Il la remportera en 1957, 1958, 1959 et 1960.

6. Le Real roi d'Espagne - 1960-1969

FOOTBALL-REAL MADRIDE
La légende du Real Madrid / STAFF/GettyImages

Huit titres en neuf saisons. Difficile de ne pas parler de domination. Dans le championnat d'Espagne, le Real Madrid reprend son entière domination en remportant tous les championnats de la décennie, à l'exception de celui de la saison 1965/66. Il s'en remettra avec une nouvelle Ligue des Champions. Sa sixième. Les succès de Francisco Gento sont indissociables de ceux de son club : "Paco" c'est le Real Madrid, le Real Madrid, c'est "Paco".

7. La tristesse de l'Euro - 1964

Jose Villalonga
La victoire de l'Espagne / Central Press/GettyImages

Francisco Gento connaît les joies de la sélection nationale lors d'événements majeurs. Il représente notamment l'Espagne lors de deux Coupes du monde, 1962 et 1966. Et pour l'Euro 1964, il se faisait une joie de participer à la grande fête d'un championnat d'Europe à domicile. Il ne sera pas sélectionné. L'Espagne remportera le titre, chez lui, à Madrid.

8. La fin d'une ère - 1971

FBL-ESP-LIGA-REALMADRID-PRESIDENT
Paco Gento dans ses dernières années / JAVIER SORIANO/GettyImages

Le 2 juin 1971, il prend sa retraite à l'issue d'une finale de Coupe d'Europe des clubs champions perdue face à Chelsea. Il laisse un héritage exceptionnel derrière lui et une marque indélébile au sein du club : la barre des 600 matchs pour le Real atteinte et pas moins de 182 buts inscrits. Il est le 6e joueur le plus capé du club.

Avec 23 titres majeurs (24 titres en tout), Francisco Gento est le joueur le plus titré de l'histoire du Real Madrid. Il aura porté les couleurs de la Maison Blanche pendant 18 saisons et restera à jamais associé au club madrilène. Il était, jusqu'à son décès, président honoraire de la Casa Blanca.

facebooktwitterreddit