Ligue des Champions

Les 8 meilleurs moments de la phase aller des huitièmes de finale de Ligue des Champions

Olivier Halloua
Kylian Mbappé a sauvé le PSG.
Kylian Mbappé a sauvé le PSG. / Shaun Botterill/GettyImages
facebooktwitterreddit

Cette phase aller des huitièmes de finale de Ligue des Champions s'est clôturée. De ces huit rencontres, nous avons pu tirer autant moments riches en émotions et en rebondissements. Des buts, des changements tactiques ou une percée incroyable, tout était réuni pour un bilan savoureux.


1. Le but salvateur de Mbappé au Parc

Kylian Mbappé
Kylian Mbappé a sauvé les siens. / Sylvain Lefevre/GettyImages

Après une domination exceptionnelle, le Paris Saint-Germain restait muet. Une vingtaine de tirs, un penalty raté et toujours pas d'ouverture du score pour le PSG. Il a fallu patienter jusqu'à la 94ème minute. Sur un éclair, Kylian Mbappé a réveillé le Parc des Princes.

Un enchaînement dribbles puis frappe croisée qui a permis de s'offrir le scalp du Real Madrid (1-0). Un moment délicieux pour les pensionnaires de Ligue 1.

2. Bernardo Silva met le Sporting sous l'eau

Bernardo Silva
Bernardo Silva a mis le Sporting à terres en une période. / Mike Hewitt/GettyImages

En seulement 45 minutes, Manchester City a pratiquement assuré sa place en quarts de finale de C1. Bernardo Silva, déjà buteur en début de rencontre, a remis ça. Une accélération splendide des Citizens encore conclue par l'international Portugais.

Une image forte prouvant la domination sans partage des guerriers de Pep Guardiola dans cette rencontre. Score final : 0-5 à l'extérieur. Une dure soirée pour le Sporting Portugal.

3. L'ouverture du score inattendue de Salzbourg

FC Red Bull Salzburg v Brondby IF - UEFA Champions League: Play-Offs Leg One
Junior Adamu a ouvert le score pour le RB Salzbourg. / Michael Molzar/GettyImages

Le Bayern Munich devait obtenir une promenade de santé. Un ticket presque gratuit pour les quarts de finale, disaient certains. A l'arrivée, quelle image forte ! Junior Adamu, sorti du banc pour suppléer un blessé, s'est offert un but inattendu. Une action de grande classe conclue par le jeune artificier du RB Salzbourg.

Tout le stade a explosé, convulsé par la surprise de ce but. Les Autrichiens ont tenu cet avantage jusqu'au temps additionnel (1-1). Déjà une sacrée performance face à l'ogre bavarois.

4. Firmino qui crucifie l'Inter au pire moment

Roberto Firmino
Roberto Firmino a crucifié l'Inter Milan. / SOPA Images/GettyImages

L'Inter Milan se souviendra de ce moment encore longtemps. Alors que les Nerazzurri ont dominé pendant plus d'une heure, Roberto Firmino les a crucifiés. L'international Brésilien a catapulté un corner anodin dans le petit filet de Samir Handanovic. Une réalisation au meilleur des moments pour Liverpool, au pire pour l'Inter.

Mohamed Salah a conclu d'une nouvelle frappe splendide quelques minutes plus tard. Une sanction fade pour une écurie intériste séduisante jusqu'ici (0-2).

5. La perforation exceptionnelle de Kanté face au LOSC

Ngolo Kanté, Sven Botman, Xeka
Ngolo Kanté a réalisé une percée exceptionnelle au milieu de terrain. / Mike Hewitt/GettyImages

Alors que le LOSC réussissait à rivaliser au défi technique de Chelsea, N'Golo Kanté a mis fin à tous ses espoirs. Le champion du monde a récupéré le ballon puis a éliminé plusieurs Lillois. Sa percée s'est clôturée par un service caviaresque pour Kai Havertz. Une réalisation douloureuse pour Lille marquée du sceau de l'international Français.

Evidemment, sa prestation XXL sera ponctuée d'un titre d'homme du match de cette rencontre (2-0). Sans contestations possibles.

6. Vlahovic décisif en seulement une minute

Dusan Vlahovic
Dusan Vlahovic a ouvert son compteur en C1 après seulement une minute. / Soccrates Images/GettyImages

Qui d'autre aurait signé un tel départ ? Après seulement une seule minute en Ligue des Champions, Dusan Vlahovic a ouvert son compteur. Une frappe limpide afin de transpercer un gardien de Villarreal surpris d'une telle entame. Evidemment, personne avant lui n'avait réussi une prouesse de cette ampleur, surtout en 8èmes de finale.

Un moment qui va rester gravé dans les annales. L'international Serbe n'a malheureusement pas pu assister à un succès de la Juventus Turin (1-1).

7. La ferveur surréaliste du Benfica avec son public

Nicolas Otamendi, Julian Weigl, Alex Grimaldo, Jan Vertonghen, Darwin Nunez
Le Benfica Lisbonne a pu compter sur un soutien inconditionnel de son public. / Gualter Fatia/GettyImages

Un moment qui nous embellit encore plus le football. Alors que ses joueurs ont encaissé l'ouverture du score, tout l'Estadio de la Luz s'est mis à bouillir. Les fans inconditionnels du Benfica Lisbonne a communié avec son équipe. Ils les ont encouragé encore plus afin d'aller arracher l'égalisation.

Un partage démentiel dont les cadres comme Darwin Nunez ont profité. L'international Uruguayen a demandé à de multiples reprises le soutien de son enceinte. Mission accomplie avec ce 2-2 face à l'Ajax Amsterdam.

8. Le deuxième ballon transformé par Elanga

Anthony Elanga
Anthony Elanga a marqué sur son deuxième ballon touché. / Anadolu Agency/GettyImages

Une belle histoire pour le premier but en Ligue des Champions d'Anthony Elanga. Le jeune buteur britannique est rentré en toute fin de rencontre. Bruno Fernandes lui a offert un bon ballon directement transformé par l'artificier de Manchester United. Sur sa deuxième touche de balle, il a trouvé le chemin des filets.

Une performance exceptionnelle et singulière. Les Red Devils ont arraché le nul chez l'Atlético de Madrid grâce à cette réalisation (1-1). Fort pour une pépite de 19 ans.

facebooktwitterreddit